Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La philosophie quantique: petit essai de collaboration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
f u c h s i a
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 653
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La philosophie quantique: petit essai de collaboration   Mar 8 Mai - 2:31

J'ai un magazine "Sciences et Avenir" qui parle des grands paradoxes de la science, dont celui du chat.

Il y est dit que l'état à considérer n'est pas celui du seul chat, mais celui du chat ET de l'atome.

Sont donc brouillés ou mélangés en proportions égales non pas le chat vivant avec le chat mort mais "l'atome désintégré avec le chat mort" et "l'atome non désintégré avec le chat vivant".

C'est l'état quantique de l'ensemble atome/chat qui est somme de deux composantes :

- l'une décrivant un état où l'atome est intact et le chat vivant
- l'autre décrivant un état où l'atome est désintégré et le chat mort.

Dans l'état final de l'ensemble chat/atome, l'état du chat est indissolublement intriqué avec l'état de l'atome et les deux branches de l'alternative concernent à la fois l'un ET l'autre.

Pourquoi une combinaison linéaire d'états, banale et inévitable pour un système microscopique ne se transfère pas, de proche en proche, au fur et à mesure de ses interactions avec des systèmes macroscopiques.

Dès lors qu'on a affaire à des systèmes complexes, l'addition quantique (ET) laisse place à la disjonction classique (OU). Cette disjonction n'apparait pourtant pas dans la description quantique de l'état laquelle intègre en un même être mathématique les deux éventualités.

Parce qu'aucun système n'est en définitive isolé mais interagit avec un environnement très riche. Les interactions de l'atome avec ses voisins confèrent à l'état d'ensemble une intrication telle que les relations entre les composantes se brouillent. Même raisonnement avec les appareils de mesure, systèmes complexes.

La cohérance des états quantiques se diffuse et se dissipe au fur et à mesure que croît le système total à considérer. C'est une esquisse de la décohérance Very Happy

J'ai résumé un peu. Mais l'article conclut :

"Au chat supposé hésitant entre la vie et la mort répond le statut de l'expérience elle-même, longtemps suspendue entre énigme purement conceptuelle et projet scientifique concret".

Ce qui est extraordinaire, selon moi, c'est qu'on découvre des utilisations techniques très précises de ces phénomènes quantiques sur la base de seulement des probabilités d'états. Je crois que le terme "probabilités" n'est pas adapté, ou alors les probabilités sont telles qu'elles deviennent des certitudes. Ou encore, que les appareils complexes dérivés de cette théorie fonctionnent justement sur le principe d'incertitude. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Junius Brutus
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 480
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: La philosophie quantique: petit essai de collaboration   Mar 8 Mai - 4:27

Citation :
Dans l'état final de l'ensemble chat/atome, l'état du chat est indissolublement intriqué avec l'état de l'atome et les deux branches de l'alternative concernent à la fois l'un ET l'autre.

Merci Fuschia je vient de comprendre; avec la comparaison avec le chat de Schrodinger.

En fait dans cette expérience on a deux ensemble:
- Atome désintégré/flacon brisé/chat mort
- Atome intact/flacon intact/chat vivant

Pour l'expérience c'est la même chose et le passage dans la fente correspond au "microscopique" et le résultat sur la plaque au "macroscopique:
- Electron sous forme de particule/ modèle linéaire sur la plaque
- Electron sous forme d'onde/modèle d'interférence sur la plaque

Dès lors qu'on ouvre la boite du chat on observe un état physique donc un seul résultat physique. De la même façon qu'en observant la fente, on observe un état physique de la particule.

Mais il y a un dernier truc qui me chiffone, j'ai bien compris l'histoire de la décohérence, mais pourquoi n'est il pas possibe (si c'était possible ils l'auraient déjà fait) d'observer indépendament la particule qui passe la fente et le modèle d'intérférence sur la plaque?
Parce que vu qu'on est capable de voir/détecter l'intérférence (tandis qu'on est pas capable de voir/détecter un chat mort et vivant).

Est ce qu'il y a bien une question de dimension comme je le supposai, les observations fentes et plaques se font dans la même dimension et ont donc le même résultat physique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 653
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La philosophie quantique: petit essai de collaboration   Mar 8 Mai - 5:07

Citation :
pourquoi n'est il pas possibe (si c'était possible ils l'auraient déjà fait) d'observer indépendament la particule qui passe la fente et le modèle d'intérférence sur la plaque?

C'est le temps le grand coupable. On n'a pas le temps. Le temps passe et il y a déjà interaction avec le voisinage.

Ce serait peut-être possible si l'observateur circulait de concert avec les atomes à la vitesse de la lumière Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: La philosophie quantique: petit essai de collaboration   Jeu 10 Mai - 11:25

Je suis content de voir que ce sujet n'est pas perçu comme un assommoir. J'aimerais également que les intervenants essayent, au maximum, d'éviter les propos trop pointus qui risquent d'effrayer les nouveaux arrivants.

Le but de ce sujet est avant tout de créer "l'accident philosophique" par la compréhension d'un phénomène dont l'existence est prouvée scientifiquement, mais dont peu connaissent les bases. Ce sont les implications philosophiques de la théorie quantique qui nous intéressent dans ce sujet.

Je signale qu'un sujet Physique quantique bis a été initié par Cioran dans la catégorie "Sciences exactes". Vous pouvez y prolonger cette discussion au niveau scientifique.

Bon, pour vous récompenser de m'avoir lu, voici le dernier épisode de la série d'animation du Dr Quantum (je n'en ai pas trouvé d'autres).

Cette petite animation concerne un autre phénomène très important de la physique quantique : l'intrication.

Comprenez bien que si l'on admet un phénomène ou l'espace est abolit, cela signifie également que ce phénomène abolit également le temps.

Quelles peuvent être, pour nous, les implications philosophiques de l'existence d'un tel phénomène?

À vous ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Junius Brutus
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 480
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: La philosophie quantique: petit essai de collaboration   Jeu 10 Mai - 11:49

wééééé enfin un nouvel épisode, je le regarde de suite

je n'avais pas eu autant d'engouement depuis la série Albator quand j'étais jeune Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Junius Brutus
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 480
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: La philosophie quantique: petit essai de collaboration   Jeu 10 Mai - 11:58

Aaaaaaaaaah noooooooooon je suis dégouté affraid
Il y a quasiment rien d'expliqué, elle dure juste une minute ste vidéo c'est une escroquerie Suspect

Et puis cette fois ils ne montrent même pas d'expérience qui confirme.
Mais maintenant que j'y pense, il y a longtemps dans un N° de science et vie, ils parlaient d'une expérience où on projetait deux éléctrons éloignés l'un de l'autre contre une feuille de papiers (ou d'autre chose je sais plus)
Il y avait une certaine probabilité qu'ils traversent, mais à chaque fois que l'un traversait l'autre traversait aussi, et si l'un ne traversait pas l'autre ne traversait pas. En bref ils avaient systématiquement le même comportement.

Mais je suis deg qu'ils en disent pas plus sur l'intrication quand même Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La philosophie quantique: petit essai de collaboration   Jeu 10 Mai - 12:13

(je crois que Reventlov se fout des considérations scientifiques en ce qui concerne ce sujet Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: La philosophie quantique: petit essai de collaboration   Jeu 10 Mai - 12:28

Lucius Junius Brutus a écrit:
Aaaaaaaaaah noooooooooon je suis dégouté affraid
Il y a quasiment rien d'expliqué, elle dure juste une minute ste vidéo c'est une escroquerie Suspect Sad

Hahaha !! Moi aussi je l'aimais bien notre Dr Quantum, mais, hélas, c'est fini.

Tu peux te consoler avec "l'équation du tout"

Je signale que les vidéos que je vous ai proposé sont toutes enregistrables. C'est important quand il s'agit de vidéos aussi longue que cette dernière. Si vous la regarder plusieurs fois, cela équivaut à un très gros téléchargement. Si votre FAI ne vous permet qu'un quota de téléchargement, vous risquez d'avoir une mauvaise surprise à la fin du mois (ralentissement notable de votre connexion ou carrément interruption jusqu'au mois suivant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: La philosophie quantique: petit essai de collaboration   Jeu 10 Mai - 12:46

Cioran a écrit:
(je crois que Reventlov se fout des considérations scientifiques en ce qui concerne ce sujet Smile )

Si, si, elles m'intéressent, elles me passionnent même, et je suis prêt à les aborder dans un autre sujet. Ce sujet est placé dans la catégorie "philosophie". J'espère que cela ne vous a pas échappé Smile

Puisque nous en sommes aux ressources sur la physique quantique, je vous signale également les conférences que l'on peut visualiser sur "Canal-U" (La WEB-Télévision de l'enseignement supérieur et de la recherche). Ne mourrez pas idiot, abusez de ce site.

Comme je suis comme le pélican, j'ouvre ma grande gueule et je vous offre mes entrailles : suivez ce lien. Des heures d'un bon repas sain pour vos neurones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jog
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: La philosophie quantique: petit essai de collaboration   Jeu 10 Mai - 13:46

Bonsoir,
Très intéressant ce dernier lien! Surprised
Sinon on peut imaginer que nous aussi sommes intriqués.
Chacun avec sa conscience, mais intriquée à toutes celles de l'humanité.
Attention, je dis conscience, j'aurais du dire inconscience (et dans tout les sens du terme) pour aujourd'hui.
Alors demain sera fait de cette prise de conscience.
Que possède-t-on comme possibilités que nous ne connaissons pas encore?


Dernière édition par le Ven 11 Mai - 1:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jog
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: La philosophie quantique: petit essai de collaboration   Jeu 10 Mai - 13:59

Et pour continuer dans cette idée (merci l'inertie Smile ), la comunication serait alors un phénomène lié à la décohérence.

Bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La philosophie quantique: petit essai de collaboration   

Revenir en haut Aller en bas
 
La philosophie quantique: petit essai de collaboration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» petit essai couleur H ALPHA du 26 mars
» Créationnisme Vs Evolutionnisme
» petit essai sur m44
» Physique quantique et philosophie
» Arisème petit prêcheur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Philosophie-
Sauter vers: