Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La troisième mort de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
f u c h s i a
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 653
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: La troisième mort de Dieu   Sam 4 Aoû - 6:35

J'ai lu cet été (relu car je l'avais déjà lu l'année dernière et le livre était resté à la maison de vacances):

La troisième mort de Dieu d'André Glucksmann, philosophe.

En quatrième page de couverture :

Citation :
Une première fois Dieu meurt en croix.
Une seconde fois dans les livres, sous les quolibets de Marx et de Nietzsche.
Une troisième fois à même la boue des siècles qui passent et viennent.

Pourquoi l'Europe, seule au monde, est-elle devenue ce continent d'athées où l'on vit, dit le pape, "comme si Dieu n'existait pas" ?

Pourquoi, sur le reste de la planète, massacre-t-on aussi allègrement au nom de l'Etre suprême ?

Pourquoi ces deux questions n'en font-elles qu'une ?

Il y parle beaucoup des crimes contre l'humanité et une phrase, parmi tant d'autres, a retenu mon attention.

Il dit : "ce n'est pas tant ce qui a été fait, c'est que cela ait pu se faire."

_________________
Fuchsia


Dernière édition par le Sam 4 Aoû - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: La troisième mort de Dieu   Sam 4 Aoû - 7:50

Si Dieu il y a, il n’y a pas de raison qu’il soit mort.

Ce qui ne semble plus viable, c’est l’image et l’instrumentation qu’on en a fait.

Plus une région de la terre sera instruite de la réalité du monde et plus les gens se détourneront de ces montages politico religieux basés sur des mythes désuets.

A moins que l’abrutissement des populations (même instruites) et les techniques de communication n’aident à retourner aux conceptions anciennes.

Déjà l’idée d’un Dieu qui fait crucifier son fils à forme humaine … et tout ce qui s’en suit, depuis bien longtemps et en beaucoup de lieux apparaît suspect.

Quand on donna une bible à je ne sais quel chef Incas (ou dans ce coin là ) en lui faisant traduire « voici la parole de Dieu », il mit le livre à son oreille et n’ayant rien entendu, il jeta le livre par terre. Ce pourquoi il fut immédiatement mis à mort.

Les tenants de cette méthode sont encore parmi nous, ils devraient comprendre qu’il faudra inventer autre chose pour donner à la vie un sens compréhensible et admissible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alcibiade
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: La troisième mort de Dieu   Lun 13 Aoû - 12:19

Citation :
Les tenants de cette méthode sont encore parmi nous, ils devraient comprendre qu’il faudra inventer autre chose pour donner à la vie un sens compréhensible et admissible.

Selon moi, les voies principales pour envisager la vie sont:

-Par la pensée, et c'est très dur et difficile, donc loin d'etre à la portée de tous.
-Soit en avalant tout crus des mythes ridicules mais rassurants, ce qui est à la portée de n'importe qui.

Pour consoler un enfant qui a peur dans le noir, il est beaucoup plus facile de lui donner un nounours super fort et invincible que de lui faire comprendre qu'il n'y a pas de monstre en dessous de son lit...

La philosophie, c'est envisager la vie sans filet, sans le gros nounours rassurant de la religion. Et peu de gens y arrivent. Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: La troisième mort de Dieu   Mer 15 Aoû - 7:50

Comme Alcibiade qui évoque :

Citation :
« le gros nounours rassurant de la religion »

je crois que l’idée d’un Dieu qui parle, qui écrit dans le ciel, qui fait dicter son courrier par un ange, et autres fariboles … Tout cela n’est pas près de mourir.

Je crois même (tourisme religieux et Charters aidant) que cela ira en s’amplifiant.

On peut toujours, de façon plus ou moins directe, justifier tel ou tel livre de base d’une religion, ce sera quand même se faire complice d’une escroquerie, bien humaine !

Dieu, sujet de littérature qui rapporte gros à ses « exploitants » a encore de beaux jours devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angelique
Visiteur
Visiteur


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Re: La troisième mort de Dieu   Mer 15 Aoû - 7:57

pourquoi est-ce que l'on considère toujours la religion sous cet aspect là?
comme un "grand nounours" qui rassure, qui est là uniquement pour protéger les plus faibles et ceux qui n'ont pas reussi a s'élever spirituellement par eux même?

la religion c'est un guide spirituelle a par entière.
dans une société où les principales valeurs sont fondées sur l'argent et le pouvoir ce qui engendre toute les atrocités que l'on vit quotidienement, la religion elle prône d'autre valeurs en instaurant un certain nombre de " règles de conduites" soit a travers un des comandement ou a travers les textes qui a travers des histoires degagent une moral, ces fameuses valeurs.

et comme tu le dit, alcibiade, elle est accessible a tous. car toutes ces valeurs dont nous manquons aujourdu'hui ne sont pas enseigner dans les collège et lycée, alors si la religion peut le faire, pourquoi s'en plaindre?

mais je suis bien d'acord avec arnold que tout ca est bien souvent, et c'est dommage, exploité a des fins financière sur le dos de pauvres croyant et de gens crédule.

mais reconaissons tout de même le rôle positive de la religion qui rappellons-le est omniprésente dans toute les société depuis que l'homme est homme. c'est qu'elle n'est peut etre pas aussi nefaste et enfantine que certain voudrais le fair croire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alcibiade
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: La troisième mort de Dieu   Jeu 16 Aoû - 4:11

Citation :
pourquoi est-ce que l'on considère toujours la religion sous cet aspect là?
comme un "grand nounours" qui rassure, qui est là uniquement pour protéger les plus faibles et ceux qui n'ont pas reussi a s'élever spirituellement par eux même?

Parce qu'elles parlent de Dieu sans jamais justifier son existence rationnellement, et brandissent comme toute preuve de son existence des livres manifestement écrits par des hommes et bourré de mythes comparables au petit chaperon rouge et autres contes pour enfants.(nul besoin de m'insulter si vous n'ètes pas d'accord je veux bien en débattre)

Citation :
dans une société où les principales valeurs sont fondées sur l'argent et le pouvoir ce qui engendre toute les atrocités que l'on vit quotidienement, la religion elle prône d'autre valeurs en instaurant un certain nombre de " règles de conduites" soit a travers un des comandement ou a travers les textes qui a travers des histoires degagent une moral, ces fameuses valeurs.

Quelle morale, celle du Lévitique qui condamne à mort les homosexuels ? Celle du Coran qui dit de faire la guerre aux infidèles, et qui traite les "idolatres" de pécheurs pire que des incestueux ? Celle des épitres de Paul qui dit "femmes soyez soumises à vos maris ? Tous ces exemples me viennent spontanément, on pourrait en citer des dizaines. Appelles-tu tout cela morale ? Pour moi, la morale, je la trouve par exemple dans les enseignements de Confucius ou d'Amenemopé, (au nom de qui nul n'a tué son voisin)qui ne dispensent pas un venin homophobe et intolérant, et dont les écrits sont bien antérieurs au christianisme et à l'Islam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La troisième mort de Dieu   Jeu 16 Aoû - 4:22

C'est la différence entre un livre écrit par un humain et un livre sensé être écrit par une divinité : dans le premier on peut être d'accord ou pas, prendre ce qu'on veut, dans le second il faut tout prendre ou rien, ou comme je le disais, être agnostique et les lire comme de la littérature classique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alcibiade
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: La troisième mort de Dieu   Jeu 16 Aoû - 5:12

Le concept même de livre écrit par Dieu est étrange: jusqu'à preuve du contraire seuls les hommes cont capables d'écrire des livres. Donc, jusqu'à preuve du contraire, ces livres sont humains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La troisième mort de Dieu   Jeu 16 Aoû - 5:20

alcibiade a écrit:
Le concept même de livre écrit par Dieu est étrange: jusqu'à preuve du contraire seuls les hommes cont capables d'écrire des livres. Donc, jusqu'à preuve du contraire, ces livres sont humains...

Sauf pour les croyants. Pour eux il s'agit réellement d'écrits divins. Ils ne peuvent pas juste se dire "cet auteur écrit des conneries", ils doivent soit s'y plier soit trouver un moyen de les réinterpréter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alcibiade
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: La troisième mort de Dieu   Jeu 16 Aoû - 5:23

Citation :
Sauf pour les croyants. Pour eux il s'agit réellement d'écrits divins.

Et ils ne le prouvent nullement. Donc en quoi cela est il plus noble que de croire que les vendredi 13 portent malheur ou que les nounours protègent des monstres ? Ce sont des croyances qui ne s'appuient que sur la conviction des fidèles. Certains appellent cela superstition...Ou foi du charbonnier.


Dernière édition par le Jeu 16 Aoû - 7:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La troisième mort de Dieu   Jeu 16 Aoû - 6:38

alcibiade a écrit:
Citation :
Sauf pour les croyants. Pour eux il s'agit réellement d'écrits divins.

Et ils ne le prouvent nullement. Donc en quoi cela est il plus noble que de croire que les vendredi 13 portent malheur ou que les nounours protègent des monstres ? Ce sont des croyances qui ne s'appuient que sur la conviction des fidèles. Certains apellent cela superstition...Ou foi du charbonnier.

Oui c'est pas le problème de savoir que c'est faux, il se trouve qu'on leur a dit que c'était vrai et ils ne voient pas de raison de penser le contraire. Ils ont tort, soit. Mais bon le fond du problème c'est pas d'avoir tort ou de se mettre le doigt dans l'oeil, c'est que le livre en lui même possède ce qu'il faut pour qu'il soit difficile de le remettre en question. A ce titre, les rites participent aussi à cette fonction : imagine que tu sois un croyant dont de nombreuses activités tournent autour de ta foi (messes, restrictions alimentaires et sexuelles, baptême, rencontres, amis, pelerinages, lectures...), remettre en cause ta foi c'est remettre en cause non seulement ta façon de vivre mais aussi tout ton passé. Plus tu pratiques ta foi, moins tu peux en sortir. Si la foi était restée cette affaire personnelle extérieure aux synagogues comme le préconnisait ledit jésus, le christianisme aurait disparu depuis longtemps.
Voilà pourquoi il est impossible de faire ouvrir les yeux à un curé par exemple, qui a fondé sa vie, sa carrière, ses relations autour de sa foi. Lui faire renoncer, c'est un peu comme l'assassiner. Voilà aussi pourquoi le sujet religieux est source de conflits : autant tu peux traiter n'importe quel philosophe de gros naze monstrueux stupide haineux ridicule, personne ne fait tourner sa vie autour d'un philosophe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alcibiade
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: La troisième mort de Dieu   Jeu 16 Aoû - 7:03

Citation :
A ce titre, les rites participent aussi à cette fonction : imagine que tu sois un croyant dont de nombreuses activités tournent autour de ta foi (messes, restrictions alimentaires et sexuelles, baptême, rencontres, amis, pelerinages, lectures...), remettre en cause ta foi c'est remettre en cause non seulement ta façon de vivre mais aussi tout ton passé. Plus tu pratiques ta foi, moins tu peux en sortir. Si la foi était restée cette affaire personnelle extérieure aux synagogues comme le préconnisait ledit jésus, le christianisme aurait disparu depuis longtemps.
Voilà pourquoi il est impossible de faire ouvrir les yeux à un curé par exemple, qui a fondé sa vie, sa carrière, ses relations autour de sa foi. Lui faire renoncer, c'est un peu comme l'assassiner.

Je suis bien d'accord. Mais moi même j'étais chrétien avant.Tu crois que ça n'a pas été difficile de rejeter une croyance partagée par quasiment toute ma famille, et sur laquelle tout le début de ma vie se basait ? Pourtant j'ai fait cet effort. Evidemment il est plus facile de faire ça à 16 ans qu'à 60 quand on a bati toute sa vie là dessus. Mais se tirer des griffes des religieux est toujours possible quand on en a la volonté.

Citation :
Voilà aussi pourquoi le sujet religieux est source de conflits : autant tu peux traiter n'importe quel philosophe de gros naze monstrueux stupide haineux ridicule, personne ne fait tourner sa vie autour d'un philosophe.

Plus de gens qu'on ne le croit au contraire...Les philosophes platoniciens occupent une grande place dans ma vie, ce n'est pas pour ça que je vais aller tuer ceux qui diraient du mal de Platon. Au contraire, je vais chercher à débattre, pour voir si l'autre à de bons arguments ou s'il se trompe. Pourquoi n'a-t-on jamais vu des foules de stoïciens, d'hégéliens, d'aristotéliciens les armes à la main, allant tuer tous ceux qui désaprouvent leur pensée ? Peut etre parce que jamais Epictète ou Aristote n'ont dit "tuez tous ceux qui ne pensent pas comme moi !"

Pourquoi les religions refusent elles le dialogue ?

Peut etre parce que comme le disait l'historien Will Durant "quand une religion consent à raisonner, elle commence à mourir"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La troisième mort de Dieu   Jeu 16 Aoû - 7:20

alcibiade a écrit:
Pourquoi n'a-t-on jamais vu des foules de stoïciens, d'hégéliens, d'aristotéliciens les armes à la main, allant tuer tous ceux qui désaprouvent leur pensée ? Peut etre parce que jamais Epictète ou Aristote n'ont dit "tuez tous ceux qui ne pensent pas comme moi !"

Ou plus simplement parce que ces philosophies n'ont peut-être pas besoin de l'adhésion d'autrui pour être utile à tout un chacun. Il n'y a pas de lieux sacrés de la philosophie que les philosophes se disputent. Les philosophies qui survivent sont celles qui permettent aux individus de se changer eux-mêmes, les religions qui survivent sont celles qui demandent aux individus d'agir sur les autres. Tu remarqueras que lorsqu'on parle de s'éduquer on en appelle aux plilosophes, et lorsqu'on parle d'éduquer les enfants, on se repose sur les religions. Difficile de faire lire Auguste Comte à son rejeton, alors on utilise les fables, les contes, walt disney ou la religion.
Et je pense que la grande astuce de la religion, c'est de faire passer la différence pour une maladie contagieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: La troisième mort de Dieu   Jeu 16 Aoû - 9:28

Cioran écrit :

Citation :
« personne ne fait tourner sa vie autour d'un philosophe »
Pas si sûr !

Je crois bien que Bouddha était essentiellement un philosophe.

Qui plus est, il ne se prononçait pas sur l’existence de Dieu. Et dans le cas de son existence, il disait que Dieu serait soumis à ses propres lois. La Loi primerait Dieu !

Et pourtant on a créé une ou des religions bouddhistes … avec au final les mêmes « superstitions dont les peuples structurent leur quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La troisième mort de Dieu   Jeu 16 Aoû - 9:31

Oui c'est vrai...
Mais le bouddhisme reste religieux, je ne sais pas si c'est la cause ou l'effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alcibiade
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: La troisième mort de Dieu   Jeu 16 Aoû - 10:00

Citation :

Je crois bien que Bouddha était essentiellement un philosophe.

Qui plus est, il ne se prononçait pas sur l’existence de Dieu. Et dans le cas de son existence, il disait que Dieu serait soumis à ses propres lois. La Loi primerait Dieu !

Et pourtant on a créé une ou des religions bouddhistes … avec au final les mêmes « superstitions dont les peuples structurent leur quotidien.

A ceci près que les crimes commis au nom du bouddhisme sont peu nombreux comparés aux autres religions. Nul attentat bouddhiste, nul réseau terroriste bouddhiste...Et bien que l'enseignement de Bouddha soit parfois sexiste, il n'appelle pas à la haine me semble-t-il.

Le problème du bouddhisme est qu'on l'a peu à peu transformé en religion alors qu'au départ c'était une philosophie. Bouddha refusait de parler de métaphysique et de dieu, il est aujourd'hui divinisé. A vrai dire seul le bouddhisme himayana a à peu près gardé l'esprit originel à ce qu'il parait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La troisième mort de Dieu   

Revenir en haut Aller en bas
 
La troisième mort de Dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DIEU EST MORT
» Enseignement, Le troisième commandement de Dieu
» Prières pour mon grand père décédé ce jour
» La mort de Dieu ?
» Enoch 3 Septembre 2015-JESUS LE BON PASTEUR L’HEURE DE LA CHUTE ET DE LA MORT DU DIEU ARGENT APPROC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Spiritualité-
Sauter vers: