Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les univers adjacents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Jeu 9 Oct - 10:37

Je reprends un des propos de Claude de Bortoli à un moment où apparaît une charge émotive concernant l’avortement.

Ce qui est m’intéresse dans « SA métamatière » c’est qu’il présente son topo comme un essai de schématisation d’une interférence entre un monde de matière et un monde de sens.

Son originalité – qui nous entraîne dans une spéculation hors du réel habituel- tient à cette idée de « particule de sens ».

On pourrait se demander ce qui fait sens dans l’anatomie de notre cerveau : est-ce une particule de neuromédiateur ou le cheminement de cette particule, ou les circuits en chaîne de toutes les particules ?

Donc pour Claude de Bortoli (qui ne se préoccupe pas d’application pratique de « sa découverte ») :

Citation :
« Un humain est capable de transformer naturellement, sans qu'il s'en rende compte, ses comportements matériels intelligents en particules de métamatière. »

Il ne fait pas référence au vivant (la vie est un phénomène continu. Un spermatozoïde est un être vivant, porteur de vie et chargé d’un programme. Un ovule aussi. L’oeuf formé de spermatozoïde et d’ovule également. Et le fœtus est aussi un être vivant programmé)

Claude de Bortoli ne parle pas de particules liées au vivant, mais de particules liées aux comportements intelligents. Diriez vous qu’un fœtus est intelligent ?

Si nous sortons de la spéculation pure, proposée par Claude de Bortoli, nous pourrions évoquer la problème humain posé par l’avortement (pour ma part je prendrais aussi en compte le projet humain de procréation : de la mère, du couple, de la société…)

Sa problématique à lui c’est de considérer le monde à partir d’un hypothétique univers de sens, au delà de la matière, donc la métamatière.

Il écarte de cet univers de sens tout ce qui est automatisme de comportement et ne retient que ce qui émane d’une intelligence. C’est, me semble-t-il, sa thèse.

C’est donc le mot intelligence qui est à la base de sa thèse et non le mot vie.

Que comprend ce mot « intelligence » qui le distingue de réflexe, ou d’automatisme, hors de travail du néo cortex ? Je crois qu’il suppose l’aptitude à schématiser par l’emploi de symboles : mots, images, formes, couleurs … Rien de cela n’est présent chez un fœtus, je pense.

Mais c’est aussi amusant d’en discuter, que des particules d’antimatière. C’est aussi de la rubrique spiritualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 653
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Jeu 9 Oct - 13:54

Citation :
Claude de Bortoli ne parle pas de particules liées au vivant, mais de particules liées aux comportements intelligents. Diriez vous qu’un fœtus est intelligent ?

Oui, mais un comportement intelligent est un comportement où il y a de la réflexion, du jugement, de la comparaison etc.

Or, il n'y a pas tout ça dans les rêves : la conscience est amoindrie. Il y a activité du cerveau mais sans le contrôle de la conscience.

Pour avoir un comportement intelligent, Il faut être éveillé et non le cerveau endormi par le sommeil ou par des substances.

Claude de Bortoli dit bien "responsabilité envers autrui, envers les animaux". Pour être responsable, il faut avoir toute sa conscience.

Le foetus contient tous les éléments qui feront qu'un jour cet individu sera capable de comportements intelligents. Sans ce passage à la case départ, il ne peut y avoir d'individus ayant une histoire et pouvant avoir des comportements intelligents.

La discussion est effectivement intéressante dans le sens où il est question d'intelligence et du monde des idées, le monde immatériel.

Et on a compris que ce qu'il appelle des particules de métamatière ce ne sont pas des particules au sens où on l'entend dans le monde physique.

_________________
Fuchsia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De bortoli
Membre
Membre


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Ven 10 Oct - 0:13

Citation :
Une plénitude que le cerveau du fœtus enregistre pour en garder une trace et toujours selon Jean-Marie Delassus, c'est la mémoire de cette "totalité" qui fait de nous des êtres humains et nous différencie des animaux.
Pour vivre, il faut naître.

La zone vie se situe entre la naissance et la mort.

Avant la vie, c'est un fonctionnement instinctif : une gestation.

La trace laissée dans la nature de matière par un corps humain est la suivante :
Fécondation
Gestation.
Vie.
Dissipation du corps dans la nature de matière.

Entrecoupée par deux paliers anti-retour : la naissance et la mort.

Citation :
Bon enfin ce que j'en dit là c'est une opinion comme une autre mais qui a le mérite de considérer que le cerveau du fœtus, à l'instar de celui de l'être autonome qu'il va devenir n'enregistre pas "d'instinct" où alors son mode de fonctionnement va changer lors du processus d'expulsion hors du ventre maternel.
Dès le premier cri, dès le premier souffle, l'organe éphémère, jusqu'alors en gestation, devient un individu humain.

La nature de matière dit oui à l'interruption volontaire de grossesse à la condition expresse quelle ne provoque pas une naissance - un premier souffle, un premier cri - laquelle serait suivie de la mort d'un individu des plus innocent.

A l'opposé la nature de matière dit non au divorce des parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De bortoli
Membre
Membre


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Ven 10 Oct - 0:42

Citation :
Première nouvelle. Un foetus ne vit pas ! Sais-tu qu'un foetus est viable dès la 28 ème semaine de gestation. Et avant, il est aussi vivant.
La mère a donc 28 semaines pour se décider à un IGV sans risque de naissance autorisé par la nature de matière.

Citation :
Sinon, qu'entends-tu par vivre ?
Un corps de matière autonome animé par deux énergies pour l'espèce humaine et par une énergie pour les animaux et les végétaux..

Citation :
Un organe ?
Le foétus appartient au corps de la mère au même titre qu'un organe ou un membre.

Citation :
Et la nature de métamatière, elle en dit quoi ?
L'IGV ne regarde pas la nature de métamatière. C'est une question matério-matérielle.

Citation :
Sans matière, sans cerveau, il n'y aurait pas de rêves.
Les rêves ne sont pas issus de la nature de matière ; du cerveau, auquel cas la Science aurait déjà trouvé à les visionner.

Ils ont leur source dans la nature de métamatière, dans le cors d'un esprit en gestation. Quand tu rêves ce n'est pas de ton cerveau que viennent les rêves. C'est de ton esprit en gestation.

Une fois ton corps de matière mort, une fois ton esprit né, tu te verras vivre dans la vie de l'esprit issu de ta propre vie pour l'éternité et pas besoin de ton cerveau pour cela.

Citation :
S'il n'y avait pas d'humains faits de matière, y aurait-il de la métamatière ? Si oui, qui en parlerait ? Qui aurait conscience de ce monde étrange qu'est l'immatériel?
L'espèce humaine est la fierté de l'univers de matière. Elle est indispensable au bon fonctionnement de l'univers de matière.

S'il n"y avait pas d'humains, l'univers de matière perdrait sa personnalité. par effet de symbiose, l'univers de métamatière perdrait aussi sa personnalité.

Sans humains, tout bascule !! C'est l'Apocalypse Final !!


Citation :
Pourquoi ne nommes-tu pas ta métamatière l'immatériel, la production de l'esprit, la pensée tout simplement ?
A découverte, nouveaux mots !

La découverte d'un univers qui se situe au-delà de l'univers de matière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De bortoli
Membre
Membre


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Ven 10 Oct - 1:12

Citation :
Son originalité – qui nous entraîne dans une spéculation hors du réel habituel- tient à cette idée de « particule de sens ».
Particules de métamatière, pas particules de sens.

Les humains sont capables de transformés leurs comportements matériels en particules de quelque chose. Ce ne sont pas des particules de vide ou des particules de rien. Ce sont de véritables particules. Des particules de quelque chose. Des particules de métamatière. Elles sont mémorisées par un foétus d'esprit en gestation dans la vie humaine et sont aussi récupérées par des esprits en quête d'amélioration.

Citation :
Claude de Bortoli ne parle pas de particules liées au vivant, mais de particules liées aux comportements intelligents. Diriez vous qu’un fœtus est intelligent ?
Non, un foétus ne fonctionne pas en intelligence. Il fonctionne d'instinct comme fonctionne d'instinct un organe.

Une fois passé d'organe éphémère à individu - la naissance- son potentiel intelligence lui est donné par la nature de métamatière détentrice et émettrice d'intelligence. Son potentiel d'instinct, quand à lui, lui est donné par la nature de matière détentrice et émettrice d'instinct.

Citation :
Sa problématique à lui c’est de considérer le monde à partir d’un hypothétique univers de sens, au delà de la matière, donc la métamatière.
La découverte de la métamatière m'a propulsé en intelligence en dehors de notre univers de matière. J'ai devant moi deux sphères infiniment puissantes et reliées par un seul point commun.

Je regarde du haut, depuis l'extérieur de notre univers alors que vous regardez du bas, depuis la Terre

J'ai la vision d'ensemble qui me permet de mieux comprendre. De ma position, je vois toutes les fratries humaines habitants les planètes habitables de l'univers de matière. Je vois le passé très lointain du Terrien, avant qu'il ne soit né sur Terre. Je vois e comprend son présent. Je vois le futur très lointain après la disparition naturelle du Terrien sur Terre.

De ma position, je maîtrise l'éternité. Valeur indispensable pour comprendre l'univers de matière et commencer son exploration.

Citation :
Mais c’est aussi amusant d’en discuter, que des particules d’antimatière.
L'antimatière n'a rien à voir avec la métamatière.

L'antimatière appartient à l'univers de matière.
La métamatière appartient à l'univers de métamatière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Ven 10 Oct - 3:54

Claude de Bortoli écrit:

" Je regarde du haut, depuis l'extérieur de notre univers alors que vous regardez du bas, depuis la Terre"

Que peut-on dire après cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
merlin
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Ven 10 Oct - 4:57

Citation :
Claude de Bortoli écrit:
" Je regarde du haut, depuis l'extérieur de notre univers alors que vous regardez du bas, depuis la Terre"
Arnold a répondu:
Que peut-on dire après cela ?
ceci me fait pensé à une histoire...il y avait des singes dans un arbre, certains étaient placés dans les branches du haut et d'autres dans les branches du bas, ceux d'en haut regardaient ceux du bas et voyaient leur visage souriant et ceux du bas regardaient ceux d'en haut et voyaient que leur trou du c** Embarassed (désolé!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 653
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Ven 10 Oct - 14:08

Citation :
La mère a donc 28 semaines pour se décider à un IGV sans risque de naissance autorisé par la nature de matière.


Tu es peut-être un génie de la métamatière, mais tes connaissances de la vie sur Terre laissent à désirer. L'avortement n'est possible que pendant les 11 premières semaines (12 je crois dans d'autres pays).

Citation :
Un corps de matière autonome animé par deux énergies pour l'espèce humaine et par une énergie pour les animaux et les végétaux..

Le bébé est donc animé par deux énergies aussi, l'instinct et l'intelligence. Ce n'est pas un peu tôt pour avoir des comportements intelligents ! Tu ne penses pas que c'est un peu tôt aussi pour avoir des comportements responsables !

Citation :
L'IGV ne regarde pas la nature de métamatière. C'est une question matério-matérielle.

Non, l'IVG soulève aussi des problèmes d'ordre moral et psychologique.

Citation :
Les rêves ne sont pas issus de la nature de matière ; du cerveau, auquel cas la Science aurait déjà trouvé à les visionner.

D'où viennent-ils donc ?

Citation :
Ils ont leur source dans la nature de métamatière, dans le cors d'un esprit en gestation. Quand tu rêves ce n'est pas de ton cerveau que viennent les rêves. C'est de ton esprit en gestation.

Une fois ton corps de matière mort, une fois ton esprit né, tu te verras vivre dans la vie de l'esprit issu de ta propre vie pour l'éternité et pas besoin de ton cerveau pour cela.

Tu es revenu de l'au-delà pour affirmer cela ?

Et, si l'esprit ne naît qu'après la mort, avant ce n'est qu'un organe sans importance, puisque tu dis, pour le foetus, qu'il ne commence à vivre qu'à la naissance. Un esprit non né produirait tout de même de la métamatière ?

_________________
Fuchsia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De bortoli
Membre
Membre


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Ven 10 Oct - 22:43

arnold.jack a écrit:
Claude de Bortoli écrit:

" Je regarde du haut, depuis l'extérieur de notre univers alors que vous regardez du bas, depuis la Terre"

Que peut-on dire après cela ?

On peut dire que la découverte de l'univers de métamatière propulse le Terrien à l'extérieur de son univers de matière. A l'extérieur de l'univers de matière se trouve le deuxième univers fait de métamatière

De cette position dominante, il peut observer deux univers. Il vient de trouver une échelle indispensable pour la poursuite de son évolution : l'éternité.

Eternité de l'univers de métamatière.
Eternité de l'univers de matière.
Eternité de l'espèce humaine.
Eternité de chaque humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De bortoli
Membre
Membre


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Ven 10 Oct - 23:32

Citation :
Tu es peut-être un génie de la métamatière, mais tes connaissances de la vie sur Terre laissent à désirer. L'avortement n'est possible que pendant les 11 premières semaines (12 je crois dans d'autres pays).
Pour la nature de matière, c'est clair : l'avortement n'est pas contre nature à condition qu'il ne provoque pas une naissance suivie d'une mort d'un être humain. (souligné et en gras au cas où tu serais tenter de déformer mes propos !!)

Citation :
Le bébé est donc animé par deux énergies aussi, l'instinct et l'intelligence. Ce n'est pas un peu tôt pour avoir des comportements intelligents ! Tu ne penses pas que c'est un peu tôt aussi pour avoir des comportements responsables !
L'intelligence humaine est évolutive contrairement aux instincts qui sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière.

Dès la naissance, dès le premier souffle, dès le premier cri, la nature de métamatière donne au bébé le potentiel d'intelligence. Compte tenue que l'intelligence humaine est évolutive le bébé commence à zéro en intelligence et évoluera en intelligence tout au long de s vie.

La nature de matière quand à elle a donné les instincts au bébé. Compte tenue que les instincts humains sont figés au plus haut degré, le bébé commence sa vie à 100 pour cent en instinct et le restera.

Citation :
Non, l'IVG soulève aussi des problèmes d'ordre moral et psychologique.
La procréation matérielle est une affaire qui regarde la nature de matière. Elle ne concerne pas la nature de métamatière tant qu'il y a interruption de fonctionnement de l'organe éphémère.

S'il y a naissance suivie de mort d'un être humain, la nature de métamatière est concernée. Il n'y a pas comportements intelligents de paix et de responsabilité de la part des personnes qui ont provoqué cet avortement.

Il y a comportements homicides d'un être humain des plus inoffensif.

Ces comportements irresponsables sont transformés en particules de métamatière non conformes.

Les particules de métamatière corrompues sont mémorisés par le foétus d'esprit en gestation dans la vie humaine.

A la naissance de l'esprit- qui correspond à la mort du orps humain gestateur - la nature de métamatière juge la viabilité de l'anatomie métamatérielle du nouvel esprit.

Dans cette anatomie métamatérielle, les particules métamatière corrompues issues du comportement homicide font tâche. Elles ne passent pas. Elles sont non conformes.

L'esprit n'est pas viable. Il ne meurt pas pour autant : la mort n'existe pas dans cet environnement. Il est condamné à errer dans les basses sphères de la nature de métamatière, des lieux saturés d'angoisses métaphysiques qui l'obligent à s'améliorer. Les angoisses sont trop profondes. Il ne peut pas s'accommoder de cet état. Il est obligé de s'améliorer.

Pour "couronner" le tout, l'humain gestateur de cet esprit non viable se voit lui aussi vivre et subir les angoisses de son hôte esprit.

Citation :
D'où viennent-ils donc ?
Les rêves viennent de la gestation d'un esprit qui se génère dans la vie quotidienne humaine. Ils ne viennent pas du cerveau humain.

Dans nos rêves nous ne sommes pas en contact avec notre cerveau mais en contact avec le foétus d'esprit. Nous sommes en "tête à tête" avec lui.

Une fois le cerveau disparu, une fois le corps de matière mort, l'humain gestateur restera en contact avec l'esprit issu de sa propre vie pour l'éternité.

Tant que l'humain gestateur peut revenir dans la nature de matière au réveil, il peut orienter ses comportements intelligent de façon à ce qu'ils soient les plus conformes que possible matériellement.

Une fois l'esprit né, l'humain gestateur ne peut plus revenir dans la nature de matière parce que son corps est mort. Il ne peut plus rien faire. Il ne peut que jouir ou subir un avenir éternel dans une vie spirituelle viable ou non viable

Citation :
Tu es revenu de l'au-delà pour affirmer cela ?
J'ai découvert la métamatière. Maintenant, je sais.

Citation :
Et, si l'esprit ne naît qu'après la mort, avant ce n'est qu'un organe sans importance,
Ces paroles n'engagent que toi !!

Citation :
puisque tu dis, pour le foetus, qu'il ne commence à vivre qu'à la naissance. Un esprit non né produirait tout de même de la métamatière ?
II mémorise les particules de métamatière produites par le comportement humain gestateur. Il mémorise tout sans rien arbitrer. Ce qui est conforme métamatériellement comme ce qui est non conforme métamatériellement.

C'est à sa naissance que la nature de métamatière jugera la viabilité ou la non viabilité du nouvel esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Dim 12 Oct - 2:52

CLaude de Bortoli , quand tu écris :

Citation :
« J'ai découvert la métamatière. Maintenant, je sais. »

Il me semble que tu fais un abus de langage : jusqu’à présent je n’ai rien lu dans tes propos qui confirme la justesse de cette expression.

Ce que je retiens je le formule ainsi : Claude de Bortoli a inventé le concept de « métamatière », de là il imagine un système de particules génératrices d’esprit et influant sur l’esprit des humains.

La seule influence tangible de ce concept, c’est qu’il agit sur l’esprit de Claude de Bortoli, au point de lui faire perdre tout raisonnement correct sur son propre cas.

Bien sûr, je m’exprime de façon un peu provocante, à seule fin de te permettre des explications plus convaincantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De bortoli
Membre
Membre


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Dim 12 Oct - 23:05

Pour quelle raison la nature de matière est vulnérable à l'intelligence humaine ? Elle réputée invulnérable à l'instnct.

La vulnérabilité de la nature de matière à l'intelligence humaine est la porte d'entrée des énergies qui font fonctionner la symbiose des univers matériel et métamatériel.

Deux univers vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.
L'univers de matière transfère son instinct.
L'univers de métamatière transfère son intelligence.

Pour que les énergies symbiotiques ( à l'occurrence l'intelligence) pénètrent dans l'univers partenaire ( dans le cas présent l'univers de matière) celui ci doit être réceptif (et donc vulnérable) à l'énergie de l'univers partenaire (l'univers de métamatière). S'il n'est pas réceptif la symbiose ne peut pas fonctionner.

Et si pas de symbiose, pas de vie possible des univers !! Ils sont fais pour vivre en symbiose. Seuls ils ne sont pas viables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Lun 13 Oct - 3:42

Claude de Bortoli

Dans la mesure où l'on ne peut comprendre d'où tu tires ce que tu affirmes, qu'on ne peut vérifier tes dires, que tu es le seul à "connaître", rien n'est concret, tangible.

Que tu dises cela ou autre chose, n'importe quoi donc ... je ne vois pas de quoi on peut discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Lun 13 Oct - 14:41

arnold.jack a écrit:
Claude de Bortoli

Dans la mesure où l'on ne peut comprendre d'où tu tires ce que tu affirmes, qu'on ne peut vérifier tes dires, que tu es le seul à "connaître", rien n'est concret, tangible.

Que tu dises cela ou autre chose, n'importe quoi donc ... je ne vois pas de quoi on peut discuter.

Keep cool arnold.jack je vais t'expliquer ça plus simplement :

(1) S'il existe une variable numérique NV telle que pour une figure religieuse majeure KRF dans un livre saint LSB parlant des univers adjacents dans la Bible, il existe deux mesures de temps T1 et T2 mentionnées dans LSB, mais non nécessairement associées à KRF dans HB, telles que T1 et T2 peuvent être insérées dans une fonction calculatoire (telle que addition ou soustraction) CF1, de deux variables, telle que CF1(T1,T2) donne T3, et que LSB affirme que deux évènements significatifs E1, E2 et E3 (par ordre chronologique), associés à KRF, se sont produits, et que les descriptions dans LSB de E1, E2 et E3 sont telles qu'il ne peut être prouvé sur la base de ces descriptions seules que T3 est une mesure impossible de l'intervalle de temps à la microseconde ME1 de l'évènement présumé E1, et de la mesure de temps à la microseconde ME3 de l'évènement présumé E3, et que la valeur numérique NV peut être calculée en choisissant deux unités de temps (telles que secondes, heures, minutes, jours, semaines, mois, années, décennies ou siècles) U1 et U2, telle que la résolution de l'équation en NV : NV*(1 U1) + NV*(1 U2) = T3 donne une valeur numérique pour NV pour laquelle il ne peut être prouvé, basé sur ce qui est écrit dans LSB, que NV*(1 U1) est une mesure impossible du nombre exact de microsecondes entre ME1 la microseconde ME2 à laquelle l'évènement présumé E2 s'est produit, et qu'il ne peut pas non plus être prouvé sur la base de ce qui est écrit dans LSB que NV*(1 U2) est une mesure de temps impossible, à la microseconde près, entre ME2 et ME3, et qu'il existe une fonction F telle que F(NV) est la combinaison d'une fonction calculatoire à une variable CF2 (telle que logarithme décimal, sinus, cosinus, racine carrée, logarithme népérien etc...) et d'une fonction calculatoire à une variable (telle que multiplication, addition, soustraction ou division) telle que F(NV) = CF3(CF2(NV),NV*(1 U1)), et que le calcul de F(X) donne la valeur Y qui a pour unité (1/U1), et qu'il existe des unités U3 telles que Y*(1 U3) donne Y en unités de (U3/U1), et que la conversion de Y(U3/U1) en unités compatibles, U4/U1, en multipliant Y par (U3/U1)*N, où N est la valeur (1 U4)/(1 U3), donne Y*N(U4/U1), et qu'il existe une constante physique C1, qui peut être exprimée en unités U5/U4, telle que C1(U5/U4)*Y*N(U4/U1) donne C1*Y*N(U5/U1), et que dans la culture dans laquelle LSB a été rédigé il y avait une approximation A pour la constante physique susmentionnée C1, exprimée en unités U5/U1, telle que le nombre de chiffres significatifs SD, pour laquelle la représentation décimale de A correspond à la représentation décimale de C1*N*Y, est supérieur ou égal à 9, alors la métamatière adjacente existe et ce que dit Claude de Bortoli est crédible puisqu'il pense qu'il l'est.
(2) NV existe.
(3) Donc la métamatière existe bien comme Claude de Bortoli l'a dit et il n'y a pas lieu de discuter.

Je ne suis pas vraiment sûr que ma prose va t'aider arnold.jack, mais dans ce type de discussion je ne peux pas m'empêcher de jouer dans mon registre favori.
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
f u c h s i a
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 653
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Lun 13 Oct - 15:19

Citation :
La nature de matière dit oui à l'interruption volontaire de grossesse à la condition expresse quelle ne provoque pas une naissance

Claude de Bortoli, je ne comprends pas du tout cette phrase. Comment une interruption de grossesse peut-elle provoquer une naissance ?

_________________
Fuchsia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De bortoli
Membre
Membre


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Lun 13 Oct - 22:25

arnold.jack a écrit:
Claude de Bortoli

Dans la mesure où l'on ne peut comprendre d'où tu tires ce que tu affirmes, qu'on ne peut vérifier tes dires, que tu es le seul à "connaître", rien n'est concret, tangible.

Que tu dises cela ou autre chose, n'importe quoi donc ... je ne vois pas de quoi on peut discuter.
C'est bien de la Croyance qu'il s'agit !!

l'important, pour l'heure, est que tu m'écoutes.

Je pense que tu as les capacités pour devenir terrien premier.

Il te manque le "coup de pouce"de la nature de métamatière. Sans son aide, tu n'auras jamais cette réaction - je la tire d'une réaction bien connue et c'est exactement ça - : "mais oui mais c'est ... bien sur !! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Mar 14 Oct - 3:13

Saintpierremeister : en effet on peut aborder le problème de cette façon et l’on a autant de chance d’aboutir.

Et puis Claude de Bortoli m’éclaire sur les chances qui me sont données de faire avancer le smiblick :

Citation :
« Il te manque le "coup de pouce"de la nature de métamatière. Sans son aide, tu n'auras jamais cette réaction »

Il me semble qu’en matière de religion, et notamment catholique cela s’appelle « la Grâce ». Il me faut l’aide du tout puissant : l’univers de métamatière.

Enfin ma tâche est nettement définie quant à ce topic :

Citation :
« l'important, pour l'heure, est que tu m'écoutes. »

Ou plus exactement que je te lise !

Ce que je trouve assez rigolo dans cette histoire c’est qu’elle illustre assez bien comment naissent la plupart des religions.
Je pense au prophète des mormons : il a trouvé sa mission écrite sur des tablettes d’or, vues de lui seul, et qu’il a fait disparaître sans que nul ne les ait lues … Et il a eu des milliers d’adeptes !
Et les apôtres avec Jésus ! Et les récepteurs des tables de la Loi selon Moïse, et ceux qui ont consignées les confidences de l’ange rapportées par Mahomet, et Vorilhon et son extra terrestre au Puy de Lassolas…

Et nous avons entamé le troisième millénaire de notre histoire… Patience dans l’azur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De bortoli
Membre
Membre


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Mar 14 Oct - 22:58

Citation :
Il me semble qu’en matière de religion, et notamment catholique cela s’appelle « la Grâce ». Il me faut l’aide du tout puissant : l’univers de métamatière.
Le fond de la Croyance ne change pas. C'est la forme qui évolue depuis la nuit des temps jusqu'à la disparition naturelle du terrien sur Terre.

Le Terrien ne cessera pas, pendant sa vie, de faire évoluer la Croyance.

Citation :
Ce que je trouve assez rigolo dans cette histoire c’est qu’elle illustre assez bien comment naissent la plupart des religions.
Je pense au prophète des mormons : il a trouvé sa mission écrite sur des tablettes d’or, vues de lui seul, et qu’il a fait disparaître sans que nul ne les ait lues … Et il a eu des milliers d’adeptes !
Et les apôtres avec Jésus ! Et les récepteurs des tables de la Loi selon Moïse, et ceux qui ont consignées les confidences de l’ange rapportées par Mahomet, et Vorilhon et son extra terrestre au Puy de Lassolas…
On en avait un vague apercu. C'était pas très clair. Avec la découverte de la métamatière ça devient logique.

Deux univers vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.

L'instinct du matériel passe dans le métamatériel via la vulnérabilité de la nature de métamatière face à l'instinct.

L'intelligence du métamatériel passe dans le matériel via la vulnérabilité de la nature de matière face à l'intelligence.

Deux espèces d'êtres vivants sont programmées pour la "mécanique" du transfère d'énergie : l'espèce humaine et l'espèce esprit.

Elles ont, pour accomplir leur rôle, l'énergie des deux mondes : l'instinct et l'intelligence.

Dans le monde matériel, l'instinct et figé au plus haut degré alors que l'intelligence est évolutive.

Dans le monde métamatériel, l'intelligence est figée au plus haut degré et l'instinct est évolutif.

L'intelligence humaine est évolutive. Les instinct spirituels sont évolutifs.

l'intelligence d'une fratrie humaine évolue toujours de la même façon : la nature de métamatière dote un humain indicateur d'un surplus d'intelligence pour qu'il découvre un pan supplémentaire de son environnement.

Ce pan supplémentaire a pour avantage d'ouvrir les "yeux de la clairvoyance". Cette clairvoyance est nécessaire pour guider la fratrie humaine dans son évolution axées sur des comportements intelligents lesquels comportements sont tributaires de l'évolution de l'intelligence.

Pour avancer durablement et sereinement, la fratrie humaine doit voir loin devant.
La Croyance est les yeux de la clairvoyance.
La Science est le moteur.

Sans moteur pas d'avancement possible.
Sans vision sur le lointain, on avance mais au hasard et on finit inévitablement dans le fossé tel que nous sommes actuellement avec le dérèglement climatique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Mer 15 Oct - 2:39

Claude de Bortoli :

En toi nous tenons un « inventeur de cosmogonie », un porteur de message semblable à ceux que tu nommes je crois « génies de la croyance ». Cela est sans doute une aubaine pour comprendre ce qu’est un prophète.

En général, les inventeurs de nouvelles religions, actuellement sur le marché, ne se soumettent pas aux questions sur les forums. Toi si.

Après tout, tu pourrais être un « farceur » qui monte ce coup à seule fin de ridiculiser ceux qui mordraient à l’hameçon. Tu peux également être un authentique « missionné », ne serait-ce que par tes propres idées qui t’apparaîtraient comme des ordres venant de l’extérieur.

Qu’importe, jouons à nous secouer le neurone.

Tu dis que ton rôle est de révéler ces « deux univers adjacents », non de mettre en forme une doctrine qui ferait application de ta « découverte ». Cependant tu sembles voir un prolongement à ton « annonce ».

Ainsi, me voici distingué d’entre les mortels :

Citation :
« Je pense que tu as les capacités pour devenir terrien premier. »

Pourrais-tu me préciser « ces capacités » qui seraient miennes et comment tu les as détectées ?
Dans le sens du « connais-toi toi-même » j’ai là une occasion de me mieux percevoir et je te remercie de ta réponse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De bortoli
Membre
Membre


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Mer 15 Oct - 23:18

Citation :
En général, les inventeurs de nouvelles religions, actuellement sur le marché, ne se soumettent pas aux questions sur les forums. Toi si.
C'est la différence entre génie en Croyance et charlatan en Croyance.

Comment les reconnaitre ?

Par la déontologie de leur correspondance.

Le charlatan ne répondra pas à tes questions gratuitement !! Il ne déballera pas sa théorie gratuitement. Si tu veux savoir, il faut payer !

Sa déontologie est purement matérielle. Il profite de la Croyance et du besoin naturel de croire de ses semblables pour se créer du patrimoine matériel.

La déontologie du génie en Croyance est au-delà de la matérialité. Elle est métamatérielle. Elle est en phase avec la déontologie de la Croyance : au delà de la matérialité. La Croyance est l'étude de la métamatérialité.

La matérialité, l'argent, le patrimoine matériel, ne sont pas les tasses de thé du génie en Croyance. Il espère néanmoins une "rémunération" pour son travail fourni ; tout travail mérite salaire !

Sa rémunération n'est pas matérielle. Elle est métamatérielle. Il se forge un patrimoine métamatériel de grande qualité qu'il utilisera après la mort de son cors de matière. Et pour sa vie matérielle il espère ce qu'aucun être humain ni aucune somme d'argent peut lui donner : la bénédiction sur sa famille. Seule la nature de métamatière peut la lui donner parce quelle est seule détentrice et émettrice d'intelligence. Elle a tout pouvoir sur l'intelligence humaine. Il suffit que les humains soient en communication avec elle.

Citation :
Tu dis que ton rôle est de révéler ces « deux univers adjacents »

Expliquer. Expliquer le fonctionnement de la symbiose de deux univers adjacents. C'est une découverte. Employons donc des mots à résonance nouvelle.

Citation :
Pourrais-tu me préciser « ces capacités » qui seraient miennes et comment tu les as détectées ?
La première (et la plus importante) : tu es perméable.
La seconde : tu es fort et averti en Croyance.
La troisième : tu es éloquent. Tu sais transformer mes explications ccodée en explications claires pour le commun des terriens suiveurs.

Tu as les capacités pour être acteur dans la chaîne de l'évolution de l'intelligence des terriens.

Quels sont ces acteurs ?

D'abord, l'indicateur. Il reçoit la découverte directement de la nature de métamatière sans intermédiaire humain. Ces explications sont trop brutes et sont incompréhensives pour le commun des mortels. Elles sont codées. Seuls les terriens premiers peuvent les comprennent.

Les terriens premiers. Ils ont pour rôle de transformer les explications codées de l'indicateur en explications claires et compréhensives pour les suiveurs.

Les terriens suiveurs. Ils finalisent l'évolution de l'intelligence de la fratrie humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Jeu 16 Oct - 3:39

Nous sommes sur un forum intitulé Genèse, c’est-à-dire Naissance et tu y viens avec une théorie neuve.

Cette théorie s’applique à faire un lien entre l’évolution des combinaisons de la matière, notamment au niveau des comportements humains, et une valeur qui émane de ces combinaisons et qu’on classe dans la rubrique spiritualité.

Alors que la matière semble constituée de l’agrégation de particules ou d’entités porteuses d’énergie, toi tu imagines que l’évolution de la matière, appliquée au fonctionnement des cerveaux humains, engendre des particules non matérielles que tu classes dans le domaine, au-delà de la matière : la métamatière (comme la métaphysique serait un domaine au-delà de la physique).
Ces particules de métamatière sont en relation avec un univers de métamatière, ensemble qui s’enrichit des particules émanant des humains, lesquels sont influencés par cet ensemble.

Ta découverte n’est pas la mise en évidence d’un phénomène, elle est une thèse qui naît de ton raisonnement comme un essai de schématisation de ce que tu imagines quant au cosmos et à la vie.

Cela peut servir, en effet, à discuter de spiritualité voire de religion ; domaine qui s’est fait une spécialité de trouver un prolongement à la vie terrestre, à imaginer un « au-delà » également agissant sur un « ici ».

Tu m’apparais comme un prophète qui dirait « Dieu existe, je l’ai rencontré » mais qui ne se prononcerait pas sur les volontés de ce Dieu (impénétrables comme chacun sait).

Ce qui m’intéresse, et pourrait intéresser d’autres forumeurs, c’est la psychologie d’un prophète et les motivations de ceux qui participent à l’élaboration des religions.

Je veux bien essayer de jouer le rôle de celui qui cherche à comprendre prophète et naissance d’une religion. Tu es un cas intéressant de ce point de vue. (Je ne sais pas si mon propre cas, dans cette affaire, peut brancher qui que ce soit ?)

Déjà, au-delà de la simple annonce de la « métamatière », tu en supposes une application te concernant :

Citation :
« Il se forge un patrimoine métamatériel de grande qualité qu'il utilisera après la mort de son corps de matière. Et pour sa vie matérielle il espère ce qu'aucun être humain ni aucune somme d'argent peut lui donner : la bénédiction sur sa famille »

Toutes les religions n’ont-elles pas cette application vis-à-vis de ceux qui s’en réclament et en quoi ils y trouvent un bénéfice ?

Ta démarche ne paraît pas moins respectable que toutes les démarches religieuses, en quoi je vois un « phénomène humain ». Pour le meilleur ou pour le pire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De bortoli
Membre
Membre


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Sam 18 Oct - 0:43

Pour quelle raison une symbiose de deux univers ?

Pourquoi l'univers de matière, le notre, a t-il un besoin vital de l'énergie issue de son partenaire l'univers de métamatière ?

Notre univers est composé d'une structure de matière en perpétuel mouvement dans le vide. Galaxies, planètes, étoiles, toutes tournent, toutes bougent, toutes sont en perpétuel mouvement.

Ce n'est pas pour garantir le mouvement de sa structure de matière que notre univers a besoin de l'énergie intelligence de son partenaire métamatériel ; tout tourne, tout bouge d'instinct. Rien est fait sciemment. L'intelligence n'est pas nécessaire dans cette évolution.

C'est au niveau de sa personnalité qu'il en a besoin.

Qu'est ce que la personnalité de l'univers de matière ?

C'est la biodiversité installée sur les planètes habitables. Notre univers de matière une structure de matière et une personnalité : l'ensemble des animaux et des végétaux vivant sur les planètes habitables.

Compte tenue que la structure de matière, galaxies, planètes, étoiles, sont en perpétuel mouvement, l'univers de matière ne peut pas mettre de limite supérieure à l'adaptation des espèces animales et végétales à leur milieu. Une limite supérieure serait un frein fatal à l'adaptation de la biodiversité installée.

Les espèces animales et végétales sont en compétition pour la domination et tendent toutes vers une suradaptation qui se caractérise par le gigantisme et la férocité de ses éléments.

Un espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer la planète habitable pour des millions d'années. Aucune autre espèce animale ou végétal ne peut la supplanter. Son anéantissement résulte d'une extinction de masse ou d'une extinction chirurgicale.

Une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale ayant atteint le stade de suradaptation n'est pas une biodiversité idéale pour l'univers de matière. L'espèce dominante ne laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour sa survie. Les autres espèces sont maintenues au stade primitif. Dans ce cas, la biodiversité idéale est absente.

L'univers de métamatière aide son partenaire l'univers de matière a maintenir une biodiversité idéale en dotant une espèce matérielle de son intelligence : l'espèce humaine. Cette espèce va agir sciemment dans son environnement matériel afin de veiller sur cette biodiversité idéale et le cas échéant la mettre en place sur les planètes habitables vierges d'humains.

La naissance du Terrien sur Terre n'a pas été le fruit du hasard. Elle a été soigneusement préparée. Si hasard il y a eu, c'était la découverte, par des humains extraterrestres, de la planète Terre. Une ou des fratries humaines extraterrestres, soucieuses d'éterniser l'espèce humaine, ont par hasard, repéré une planète vierge d'humains : la Terre. La conception du Terrien par ces humains extraterrestres hyperévolués a été soigneusement préparée.

Sans apport d'intelligence métamatériel, l'univers de matière perd sa personnalité et se dégrade.
Sans apport d'instinct matériel, l'univers de métamatière perd sa personnalité et se dégrade.

Les deux univers sont intimement liés par une symbiose. Deux espèces sont programmées pour le transfert des énérgies symbiotiques, une espèce vivant coté matériel : l'espèce humaine et un espèce vivant coté métamatériel : l'espèce esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Sam 18 Oct - 2:58

Claude de bortoli, tu écris :

Citation :
« La naissance du Terrien sur Terre n'a pas été le fruit du hasard. Elle a été soigneusement préparée. Si hasard il y a eu, c'était la découverte, par des humains extraterrestres, de la planète Terre. Une ou des fratries humaines extraterrestres, soucieuses d'éterniser l'espèce humaine, ont par hasard, repéré une planète vierge d'humains : la Terre. La conception du Terrien par ces humains extraterrestres hyper évolués a été soigneusement préparée. »

Qu’est-ce qui te fait avancer cette thèse ?

Où sont passés ces extraterrestres ?

Pourquoi ne viennent-ils pas donner à un vaste public terrien la preuve de leur existence ? L’utilité d’un tel acte serait qu’en donnant à l’humanité l’idée d’autres mondes possibles elle lui donnerait et peut-être aussi l’idée d’améliorer le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De bortoli
Membre
Membre


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Dim 19 Oct - 1:03

Citation :
Pourquoi ne viennent-ils pas donner à un vaste public terrien la preuve de leur existence ? L’utilité d’un tel acte serait qu’en donnant à l’humanité l’idée d’autres mondes possibles elle lui donnerait et peut-être aussi l’idée d’améliorer le sien.
Erreur d'appréciation !!

C'est mal connaitre le Terrien !

le Terrien est actuellement dans l'adolescence de son existence. Ce stade se caractérise, comme tous les stades enfantins, par le comportement agressif.

Le Terrien est jeune. Il est encore trop agressif. Les fratries humaines extraterrestres hyperévolués le savent. Elles n'auront jamais de contact avec lui - ni avec aucune autres fratrie humaine enfantines, adolescente et agressive de l'univers - trop risqué pour ... la jeune fratrie humaine. Elle prendrait leur technologie hyperévoluées - qui ne sont pas de son age - pour finir de s'autodétruire.

Alors qui va montrer le chemin de l'évolution du comportement intelligent des terriens ?

Les fratries humaines adultes hyperévoluées de l'univers de matière ont pour rôle d'éterniser l'indispensable espèce humaine.
Elle commencent par repèrer des planètes habitables encore vierge d'humains.
Elles annulent la domination animale ou végétale suradaptée (hors mammifère) qui ne manque pas d'être présente.
Elles favorisent le développement des mammifères jusqu'à leur apogée : les humains.
Là se termine l'intervention des humains extraterrestres. Ils n'auront plus de contact avec la nouvelle fratrie humaine

C'est la nature de métamatière qui prend le relai par l'intermédiaire du besoin inné et naturel de croire des humains. C'est la Croyance qui guide désormais la fratrie humaine dans la mesure où les humains la mettent et la maintiennent dans les rouages de leur évolution.

S'ils coupent unilatéralement la communication avec elle, leurs comportements intelligents dévient et deviennent anarchiques. Ils détruisent leur environnement et se détruisent.

C'est prévu par les lois régissant la symbiose des univers matériel et métamatériel : Si les transmetteurs d'énergie humains coupent unilatéralement la communication avec l'instance émettrice d'énergie intelligence, leurs comportements intelligents deviennent anarchiques. Ils se détruisent et meurent.

Les espèces transmettrices d'énergie, l'espèce humaine et l'espèce esprit, sont extrêmement importante pour les univers. Toutes les énergies nécessaire à la symbiose des univers passent par elles. La vie des univers dépend de leur capacité à transférer les énergies. Tout faux pas la part des transmetteurs d'énergie est sanctionné par un rappel à l'ordre.


Dernière édition par Claude De bortoli le Dim 19 Oct - 1:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De bortoli
Membre
Membre


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Les univers adjacents   Dim 19 Oct - 1:22

Ce ne sont pas les dinosaures au niveau de l'individu dans leur vie quotidienne qui posaient problème ; ils suivaient d'instinct les lois naturelles sans dévier.

C'est le développement de l'espèce toute entière qui était devenu anarchique et qui cancérisait la nature terrestre. L'harmonie naturelle était absente sur Terre.

Des humains extraterrestres ont annulé cette domination afin de faire naître une fratrie humaine garante de l'harmonie terrestre.

C'est une intervention sciemment décidée. C'est donc une intervention intelligente.
Seuls les humains sont intelligents dans l'univers de matière. Les animaux et les végétaux sont seulement instinctifs.
La naissance du Terrien a donc été provoqué par des humains forcement extraterrestres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les univers adjacents   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les univers adjacents
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les univers adjacents
» Les univers adjacents
» Voyage virtuel univers Celestia
» Vidéo "Aux confins de l'univers"
» Notre petite planète dans l'univers, on est si peu de chose ! ca fait presque peur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Spiritualité-
Sauter vers: