Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Spiritualité et ?...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Radéchan
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 36
Localisation : Dans le pot de moutarde... (Dijon!)
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Ven 27 Juin - 12:23

Eh bien je pense qu'il était bon que tu donnes des explications sur tes motivations.
Je pense qu'on ne peut pas être sensé et se mettre en colère contre de telles idées. Si cela met quelqu'un en colère, c'est que cette personne à des problèmes à règler avec lui-même.
L'idée de secte vient très facilement à l'esprit des gens dès qu'il s'agit de se réunir avec pour leitmotiv paix amour etc... et des signes distinctifs, aussi petits soient ils. C'est le cliché. On nous parle souvent des méthodes très fines, imperceptibles mais efficaces des sectes, qu'on crie au loup dès les moindres signes.

Sinon, pour en revenir au coeur du sujet sur la spiritualité et...? je prends du temps pour méditer, réfléchir, observer ce qui se passe autour de moi. Pour moi, la spiritualité, c'est un univers qu'on se créé. Un univers cohérent qui nous permet d'agir de façon cohérente au quotidien.
Et on ne peut pas dire que des personnes sont plus spirituelles que d'autres. On ne peut pas s'empêcher d'avoir une spiritualité. Mais on peut y mettre plus de temps.
Je ne suis pas choqué qu'il y ait des groupes de personnes qui partagent la même spiritualité. La spiritualité ne s'invente pas. On récupère ici ou là des éléments pour répondre à ses questions personnelles. C'est pour ça que je dis qu'on est dans son scaphandre. Il n'y a personne d'autre que nous qui sait ce dont on est fait. Même des jumeaux, par le simple fait qu'ils ne sont pas au même endroit au même moment, ne vont pas partager les mêmes pensées. Notre spiritualité est faite de bric et de broc, c'est un assemblage qui ne ressemble à aucun autre. Les religions peuvent donner des pistes, mais chacun vit sa propre spiritualité.
Cependant, on ne peut pas être complêtement original dans le sens où on n'invente rien mais on réassemble.

Bon, je vais essayer de comprendre ce que je viens d'écrire... drunken

_________________
Vivre simplement pour que simplement, d'autres puissent vivre. (Gandhi)

Quand les pêcheurs font la grêve, les poissons dansent.


Dernière édition par Radéchan le Ven 27 Juin - 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur2
Visiteur
Visiteur


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Ven 27 Juin - 12:58

Dans le fond, cela regarde chacun de vouloir s'affilier ou non à une secte. Toutes les religions ont des sectes.
Mais plus que le "signe distinctif" c'est le côté "secret" pour moi qui a tendance à signifier qu'il y a des choses à cacher.

En fait je vais avouer que cela m'a fait pensé à une émission de Stephane Colaro qui se terminait toujours par "Maître, dite moi .. Quelle est donc cette secte ?" et son comparse répondait "C'est la secte des gens qui s'épinglent en bleu" ou "c'est la secte des gens qui répètent trois mots" lol!

Mais quels sont les "inconvénients" que vous trouvez aux autres groupes de parole pour avoir envie de proposer vos propres règles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Sam 28 Juin - 3:52

Arthur 2 :

Sans être exhaustif, voici ce qui me vient spontanément quant aux inconvénients de quelques groupes que j’ai pu connaître.

- Sans distribution de la parole, il y a chevauchement des interventions, tout le monde parle en même temps, ce qui oblige à élever la voix, à faire de l’humour, à blesser, à être excessif, pour se faire entendre.

- Ne pas juger celui qui parle mais argumenter pour ou contre ses propos, cela supprime la tendance à déstabiliser l’orateur. Seuls les langues déliées oseraient se risquer, sans cette « protection ».

- Il y a des réunions où l’on consigne le nom et les propos de ceux qui parlent, cela donne un pouvoir à qui conserve la synthèse, cela nuit à la libre expression, cela – parfois- responsabilise l’orateur au point de castrer sa pensée.

- Trop de participants augmente le temps nécessaire à l’expression de tous.

- Un lieu de réunion qui deviendrait habituel tendrait à trop manifester ce que je souhaiterais éphémère et mouvant.

- L’aspect « secret » quant aux participants empêche l’exploitation qu’on peut faire de l’appartenance de quiconque à un groupe. Il y a tant de personnes mal intentionnée »s et prêtes à la calomnie !

- La variété des lieux, des distributeurs de parole, du choix des participants, tout cela me semble propice à la diffusion de la méthode.

- Pas de cotisations, pas de leader (même pas moi-même) quant à cette forme de relation, pas de surenchère dans l’art de recevoir, me semblent une garantie contre les tendances sectaires, une ouverture plus grande à tous participants.

- L’inorganisation des groupes (hors méthode de parole, nombre de participants, et quelques autres règles proposées) empêche qu’un pouvoir politique ou autre puisse orienter le devenir de chacun, le devenir de l’ensemble.

Je ne connais guère de groupes, d’associations, de confréries … qui ne se basent sur certaines idéologies, qui n’installent une sélection, une hiérarchie propre à créer un cercle dirigeant. Puis les dirigeants utilisent la structure pour asseoir un pouvoir qui - souvent- n’a plus rien à voir avec l’idéologie de départ.

- Ici la seule idéologie est contenue dans la devise très ouverte : amour, bien-être, lucidité.
La méthode devrait avoir pour effet, outre l’aide à rompre la solitude, une prise de conscience individuelle par la relation (j’emploie parfois, peut-être à tort, le mot relationnisme compris comme un processus à épanouir chacun par sa relation à l’autre).
Chacun devrait pouvoir être bénéficiaire, sans être inféodé à quelque leader, avec pouvoir de se faire lui-même créateur de groupes qu’il n’aurait pas les moyens de figer.

J’en arrête là car mon initiative, si minime et dérisoire soit-elle, repose sur une réflexion solitaire qui a duré plusieurs dizaines d’années. Je pourrais parler à l’infini, condamnant parfois ce que j’ai soutenu auparavant. : -))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michele
De passage
De passage


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Dim 29 Juin - 15:33

arnold.jack a écrit:

J’en arrête là car mon initiative, si minime et dérisoire soit-elle, repose sur une réflexion solitaire qui a duré plusieurs dizaines d’années. Je pourrais parler à l’infini, condamnant parfois ce que j’ai soutenu auparavant. : -))

Bonsoir Arnold jack
Toutes ces années pour la création du site ? Surtout ne le prend pas mal car ce n'est pas le but de ma question mais je me demande pourquoi tu te donnes tant de mal Rolling Eyes
Je comprends que de savoir des êtres esseulés et en souffrance pousse à agir mais le souhaitent ils vraiment ?
Lorsqu'une personne n'a pas décidé de se tirer d'affaire, tu ne peux faire les choses à sa place. C'est triste mais certains se complaisent dans leur mal être comme une sorte de maladie qui leur tient compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Lun 30 Juin - 9:36

Michele écrit :

Citation :
« Toutes ces années pour la création du site ? … je me demande pourquoi tu te donnes tant de mal »


En fait ce ne sont pas des années pour un site, celui-ci n’a pris que quelques semaines à mettre en place ( mais heureusement qu’Abuzin/ R.Giskard Reventlov est passé par là, pour le lire et le présenter de façon pratique).

En réalité – côté irrationnel – jeune adulte, un rêve nocturne m’a beaucoup impressionné. Je ne le décrirai pas, je l’ai interprété comme le travail de mon inconscient qui m’aurait fixé une voie alors que j’hésitais sur le chemin de ma vie.
Les années dont je parle furent une recherche pour répondre aux questions posées par mon rêve. J’ai quêté des solutions aux problèmes que je découvrais dans la vie.

J’eus même une vie de conseiller, dans ma branche professionnelle : proposer des solutions ! J’ai fréquenté un parti politique, une association philosophique, subi 28 mois de service militaire dont Algérie, j’ai créée une famille, bâti une maison, adhéré à de multiples associations…

Tout cela dans le sens de mon rêve. Des années !

Lorsque je fus à la retraite (seize ans déjà) devenu seul et coupé des relations professionnelles, je fus tenté de jeter une bouteille à la mer, en conclusion de ce qui avait précédé.

Il y avait, dans mon rêve, une incitation à dire : par mon site, j’ai dit !

Du moins j’en décide ainsi : ouf !

Et quoi qu’il arrive, le jardinage sera mon activité dominante.

Cependant, pour me secouer le neurone, la tentation demeure de chercher l’échange intellectuel.

Il ne me reste rien de sérieux à faire, si ce n’est regarder, écouter, échanger. Des années pour me sentir libre, enfin de moins en moins impliqué.

Je ne me donne pas beaucoup de mal, je joue !

J’ai assez compris pour accepter sereinement la dispersion des molécules qui me donnent forme ? Je joue en attendant ces instants.

Cordialement à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur2
Visiteur
Visiteur


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Lun 30 Juin - 12:52

Citation :
Sans distribution de la parole, il y a chevauchement des interventions, tout le monde parle en même temps, ce qui oblige à élever la voix, à faire de l’humour, à blesser, à être excessif, pour se faire entendre.
Vous avez de la chance ! J'ai bien plus souvent connu des groupes où personne ne trouvait rien à dire... Alors c'est pire que tout pour moi Embarassed

Citation :
-L’inorganisation des groupes (hors méthode de parole, nombre de participants, et quelques autres règles proposées) empêche qu’un pouvoir politique ou autre puisse orienter le devenir de chacun, le devenir de l’ensemble.
Et bien là je ne suis pas si sûr que vous. Il me semble que le fait que ce soit inorganisé empêche la construction critique.
Un ami pdg m'a dit que quand il y a des risques de tensions il était conseillé de ne pas annoncer l'objet à traiter, voire de rendre la réunion 'informelle' ; il impose au dernier moment et du coup les esprits sont moins disponibles pour les contestations qui auraient pu prendre forme si le thème avait été donné à réflechir. C'est de la manipulatiion enfin du management pardon... Smile

Je sais que cela n'a rien à voir avec vos buts de réunion mais c'était juste pour dire que si les gens n'ont pas de matière à critiquer ils peuvent se faire mener plus facilement peut-être bien !

Citation :
Je ne connais guère de groupes, d’associations, de confréries … qui ne se basent sur certaines idéologies, qui n’installent une sélection, une hiérarchie propre à créer un cercle dirigeant. Puis les dirigeants utilisent la structure pour asseoir un pouvoir qui - souvent- n’a plus rien à voir avec l’idéologie de départ.
Oui mais vous parlez de pouvoir donc cela contredit ce que vous disiez plus haut ou je comprends mal ?

Citation :
J’eus même une vie de conseiller, dans ma branche professionnelle : proposer des solutions ! J’ai fréquenté un parti politique, une association philosophique, subi 28 mois de service militaire dont Algérie, j’ai créée une famille, bâti une maison, adhéré à de multiples associations…
Tout cela dans le sens de mon rêve. Des années !
Vous avez bien vécu et c'est magnifique de pouvoir ajouter "tout cela dans le sens de mon rêve" !

Je dois vous avouer quelque chose : j'ai commencé à lire votre nouvelle et je trouve qu'elle est très "chaude" et en moi même je me suis dit : on voit bien qu'il n'a pas mon âge il serait moins "sexe".
Là je suis soufflé de voir que cela fait tant d'années que vous jouissez de la paisible retraite ! Quelle verdeur lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Mar 1 Juil - 3:51

Arthur :

- Concernant les groupes et la méthode de votre PDG, cela me rappelle un procédé révélé par les cours d’action psychologique de l’armée. Il s’agissait de « créer l’ambiguïté ». En effet quand un groupe se débat dans son néant, quand cela lui devient insupportable, alors le manipulateur présente sa solution … dont l’adoption soulage tout le monde.

D’où le fait de convenir du sujet à traiter et de se tenir dans un cadre horaire ? L’horaire pour que chacun puisse mieux, à l’avance, gérer son emploi du temps personnel.

- Pour ce qui est du pouvoir pris sur les groupes constitués, trop structurés, je crois que c’est une tentation pour tous ceux qui sont à l’affût de réseaux concrets.

D’où l’idée de ne pas offrir à quiconque de listes d’adhérents, de caisse avec finances à gérer, de leaders visibles. Impossible à un membre du « mouvement » de cerner l’ensemble des autres. Même les sujets traités sont à la discrétion des membres d’un groupe, pas d’archives collectives, les groupes peuvent se défaire et se refaire autrement, à l’initiative de tout adepte du système.

La devise est un axe donné, mais elle est floue, discutable. Quant à la nouvelle, proposée pour réflexion et réécritures éventuelles, libre à quiconque de l’amplifier, l’atténuer, la contredire.

Ce qui compte avant tout, c’est la relation qui romprait la solitude.

- Le côté « chaud » de la nouvelle est un peu trompeur. Parfois je crains qu’il ne fasse passer à côté du sujet : élucubrer sur d’autres mondes !
Je ne savais pas comment évoquer tous ces thèmes dans un cadre unique, l’idée de l’aventure sexuelle était commode.
Elle n’a guère d’importance, bien que ? Elle aborde la notion de plaisir, elle évoque le mysticisme du yoga tantrique, elle remet en cause la procréation comme seul but sexuel… Dommage quand même si elle cache le reste.

- C’est vrai qu’en dépit de quelques chocs qui ont failli me déstabiliser et grâce (peut-être ?) à la découverte précoce du yoga et de la gymnastique d’entretien journalière, je fais parfois illusion quant à mon âge.
Un des ouvrages de yoga, lu en 1951, m’avait promis : « commencer le yoga avant 20 ans, c’est garder toute sa vie un corps d’adolescent ». Mes amis me reprochent de leur révéler trop tardivement cette publicité. Je les rassure quand même, elle est un peu mensongère !!! Comme bien des pubs.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michele
De passage
De passage


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Mar 1 Juil - 14:17

arnold.jack a écrit:
D’où l’idée de ne pas offrir à quiconque de listes d’adhérents, de caisse avec finances à gérer, de leaders visibles. Impossible à un membre du « mouvement » de cerner l’ensemble des autres. Même les sujets traités sont à la discrétion des membres d’un groupe, pas d’archives collectives, les groupes peuvent se défaire et se refaire autrement, à l’initiative de tout adepte du système.
Very Happy Bonsoir Arnold jack
Es tu si naïf au point de sous estimer la mémoire internet et autres indiscrétions ? Cool A partir du moment ou un groupe de personnes est en relation le système est créé, c'est ainsi.
A ton avis comment suis je arrivée sur le forum ? Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Mer 2 Juil - 3:33

Michele :

Merci de prolonger un débat, qui forcément me passionne.

En général, j’évite de trop proposer la discussion au sujet de mon site (même si je l’imaginais comme support à un forum) car je crains d’influer par les thèmes que je proposerais. Pour la même raison j’ai renoncé à adjoindre à mon site un forum dont je serais l’administrateur ou le modérateur, de façon à éviter la tentation de manipulations qui me viendrait, même inconsciemment.

Pour ce qui est « des dangers de la mémoire Internet », elle ne vaudrait que pour les forums ou sites, mais ce n’est pas l’essentiel de ce dont je rêvais. Discuter sur le net, lire, c’est bien un peu briser la solitude mais j’espérais - naïvement j’en conviens – provoquer des rencontres réelles. C’était là l’essentiel de mes espoirs.

La mémoire d’Internet est cependant une aide dans la mesure où je pouvais diffuser mon idée. Si d’autres sites, ou blogs … détracteurs ou promoteurs, abordaient mon site, s’en inspiraient, donnaient des arguments …ils pourraient constituer un matériau pour le débat, mais surtout pour un débat en « live », dans de petits groupes anonymes, réunissant des personnes en chair et os.

Bien sûr l’indiscrétion est toujours possible, à chacun de ne contacter que des personnes dignes de confiance. Le jeu n’est pas sans risques, j’ai essayé d’en souligner quelques uns, mais n’exagérons pas la nécessité de se méfier de tout.

Quant à savoir comment tu es venue sur ce forum ? Je l’ignore et ne m’en préoccupais pas. Si tu veux me le faire savoir discrètement, mon site propose une adresse (du moins je crois, car je n’ai même pas la mémoire de ce que je modifie). Il y a aussi les messages privés liés au forum, je ne sais pas s’ils sont faciles et confidentiels. Et le forum « public » permet aussi de le faire, simplement.

Quant à ma naïveté – qui n’est guère sœur de lucidité – je lutte, mais le désir de jouer m’empêche sûrement de bien percevoir le réel. D’ailleurs, il me semble que parfois, c’est bien le mot jeu qui me vient pour évoquer cette « aventure ». Rien de bien sérieux, la bouteille à la mer n’abordera guère de plages !

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur2
Visiteur
Visiteur


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Mer 2 Juil - 10:49

Citation :

Discuter sur le net, lire, c’est bien un peu briser la solitude mais j’espérais - naïvement j’en conviens – provoquer des rencontres réelles. C’était là l’essentiel de mes espoirs.
Vous avez bien raison : internet aide surement à passer le temps. Mais on ne se sent pas moins seul je suppose devant un clavier !
Et même je dois dire que pour moi, cela me permet de m'isoler un peu, d'aller regarder ici et là.
Et ça fatigue les yeux plus qu'une réunion entre amis !
Citation :
Bien sûr l’indiscrétion est toujours possible, à chacun de ne contacter que des personnes dignes de confiance. Le jeu n’est pas sans risques, j’ai essayé d’en souligner quelques uns, mais n’exagérons pas la nécessité de se méfier de tout.
Mais comment faire pour contacter des personnes dignes de confiance quand on souffre déjà de solitude ?
Et je crois, Arnold que vous exagérez les risques ! Il y a beaucoup à faire pour les personnes seules qui veulent rencontrer du monde : la gymnastique, les clubs ! Et il y a statistiquement peu de personnes tuées ou volées. Ou bien je me trompe ?
Ne soyez pas si craintif !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radéchan
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 36
Localisation : Dans le pot de moutarde... (Dijon!)
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Mer 2 Juil - 12:10

Oui, la solitude ne vient pas forcément d'un manque d'occasions. Mais plutôt de la personne qui en souffre. Par timidité, par peur... Il est vrai qu'il n'est pas facile d'aborder les gens dans la rue, qui sont pressés ou n'ont pas envie de sortir ... la solitude est un symptôme. Je ne sais pas de quelle maladie, mais j'ai l'impression qu'on est globalement plus intéressé par notre pouvoir d'achat, distrait par notre téléphone qui sonne à tout moment, que par le lien que l'ont pourrait former avec autrui.
Faut se bouger les fesses pour ne pas être seul. Le club de gym ou de scrabble, c'est pas compliqué. Et pendant qu'on transpire ou qu'on réfléchis sur un scrabble sur un "mot compte triple", et bien les liens se forment. On peut aller plus loin dans la discussion après.
Mais on ne peut pas prendre les gens par la main pour les faire sortir, leur faire faire des rencontres.

_________________
Vivre simplement pour que simplement, d'autres puissent vivre. (Gandhi)

Quand les pêcheurs font la grêve, les poissons dansent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michele
De passage
De passage


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Mer 2 Juil - 15:27

arnold.jack a écrit:
Pour ce qui est « des dangers de la mémoire Internet », elle ne vaudrait que pour les forums ou sites, mais ce n’est pas l’essentiel de ce dont je rêvais. Discuter sur le net, lire, c’est bien un peu briser la solitude mais j’espérais - naïvement j’en conviens – provoquer des rencontres réelles. C’était là l’essentiel de mes espoirs.

Bien sûr l’indiscrétion est toujours possible, à chacun de ne contacter que des personnes dignes de confiance. Le jeu n’est pas sans risques, j’ai essayé d’en souligner quelques uns, mais n’exagérons pas la nécessité de se méfier de tout.

Quant à savoir comment tu es venue sur ce forum ? Je l’ignore et ne m’en préoccupais pas. Si tu veux me le faire savoir discrètement, mon site propose une adresse (du moins je crois, car je n’ai même pas la mémoire de ce que je modifie). Il y a aussi les messages privés liés au forum, je ne sais pas s’ils sont faciles et confidentiels. Et le forum « public » permet aussi de le faire, simplement.

Quant à ma naïveté – qui n’est guère sœur de lucidité – je lutte, mais le désir de jouer m’empêche sûrement de bien percevoir le réel. D’ailleurs, il me semble que parfois, c’est bien le mot jeu qui me vient pour évoquer cette « aventure ». Rien de bien sérieux, la bouteille à la mer n’abordera guère de plages ! Cordialement.

Very Happy Bonsoir
Elle me plait bien cette mémoire internet car j'aime bien rechercher l'info, c'est le métier ! Lorsque j'évoquais des groupes en relation hé bien voilà, j'ai rejoins ce forum car je connaissais une personne avec qui j'ai été en contact mais qui ne me connais pas. Oui je sais c'est un peu difficile à comprendre mais c'est tout le problème des relations, connaitre l'autre par ses contacts avec d'autres...Je suis quelqu'un de tranquille et ne recherche pas toujours le dialogue, c'est alors que je prends plaisir à écouter et observer, c'est autant que de participer. Quant à répondre autrement que par le forum, je trouve cela dommage, car j'apprécie l'échange.
Et ne crois pas que ton travail a été vain. La semaine dernière, un jeune homme très volubile parlait avec tout le monde dans le métro, il paraissait très content et il portait un cordon bleu au poignet...

Radéchan a écrit:
Faut se bouger les fesses pour ne pas être seul. Le club de gym ou de scrabble, c'est pas compliqué. Et pendant qu'on transpire ou qu'on réfléchis sur un scrabble sur un "mot compte triple", et bien les liens se forment. On peut aller plus loin dans la discussion après.
Mais on ne peut pas prendre les gens par la main pour les faire sortir, leur faire faire des rencontres.

Oui c'est bien vrai, il faut se bouger on ne peut pas faire à la place de. Et puis ce n'est pas aider car il sera toujours à la recherche d'une aide, s'il ne peut s'aider lui-même. Il faut aimer l'enfant en soi et le cajoler lorsqu'il est en peine, se rassurer et aller vers l'autre.
Je préfère la nature, je ne suis pas seule en forêt alors que je ressens la solitude dans la ville, sauf chez moi où je suis bien protégée : bougies, encens, fleurs et compagnie. J'ai un chat aussi très gentil mais qui vit ses dernières années bravement. Ah, accepter l'adversité !
J'aime beaucoup les plantes et j'ai fait pousser un baobab, il est tout petit mais qu'elle énergie déjà !

Arthur2 a écrit:
Vous avez bien raison : internet aide surement à passer le temps. Mais on ne se sent pas moins seul je suppose devant un clavier !
Et même je dois dire que pour moi, cela me permet de m'isoler un peu, d'aller regarder ici et là.

Voilà qui me ressemble ! Mais internet permet aussi la rencontre, d'êtres qui nous ressemblent lorsque l'on partage les mêmes centres d'intérêts. Internet gomme le paraitre, il n'y a plus que les mots. Je suis contente de ces rencontres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 653
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Mer 2 Juil - 15:40

Le problème des rencontres réelles est lié au fait que nous sommes aux quatres coins de la France. Nous avons même eu, je crois, un canadien ici.

Donc, pas facile de se recontrer dans un café-philo ou un autre endroit sympa.

Et peut-être qu'on ne discuterait pas aussi bien qu'ici où nous avons le temps de composer nos phrases, le temps de consulter nos documentations, nos notes de lectures.

De toute façon, je ne crains pas trop la solitude.

_________________
Fuchsia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michele
De passage
De passage


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Mer 2 Juil - 15:50

Ne considères tu pas les êtres du forum comme réels ?
Qu'apporte de plus la rencontre avec l'image de l'autre ? pour moi c'est plutôt ennuyeux car un homme essaie toujours de me séduire, c'est lassant. Les femmes me racontent leurs déboires avec leur mari et enfants ou leurs maladies. Sur internet, je peux échanger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 653
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Mer 2 Juil - 16:01

Bien sûr que si, Michele, en discutant ici, je discute avec des personnes réelles.

Mon message s'adressait surtout à Arnold, qui, grâce à son site, aurait souhaité des rencontres pour combler sa solitude. Des discussions autour d'une table.

Et je précisais que ce n'était pas facile de nous rencontrer étant éloignés géographiquement.

_________________
Fuchsia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Jeu 3 Juil - 3:50

En réalité, je n’ai plus de problème de solitude.

Le pire de ma solitude a été à un moment où (cette maladie dont parle Radéchan) je me suis trouvé seul, déprimé, suite à un deuil pour lequel je m’imaginais responsable.

Se retrouver seul après une vie de couple, pour l’homme que j’étais, c’était ne plus savoir recevoir. Devoir soutenir de mon enfant, faire ménage, cuisine… et avoir le sentiment d’être sorti de la normalité relationnelle où je vivais avant.

Je me suis « terré » pour survivre. C’est à ce moment que j’ai vu l’appel de la revue Notre temps pour propositions anti-solitude. J’imaginais l’épingle bleue mais pas encore le site.

Maintenant une amie est venue pour me secouer. Elle parvient difficilement à me faire rejoindre les autres. Mai j’ai un semblant de vie de couple, je peux rencontrer d’autres couples. J’accepte quelques sorties, stages… Je fréquente un atelier artistique, bientôt la chorale peut-être.

A un moment de ma solitude j’ai connue une formidable association (célibataires, veufs, divorcés). Bien des problèmes y étaient résolus. De petits groupes s’en détachaient pour voyager, danser, faire du théâtre …

Néanmoins partout il y avait la nécessité de payer une cotisation, être d’âge moyen (30 à 50), avoir un travail, posséder le sens de la relation en groupe, être apte aux déplacements, dégager des temps de loisirs particuliers aux dates et heures convenables.

Ce groupe s’est dissous … Et je me suis pris à imaginer depuis, des groupes plus petits, moins exigeants… non pas pour moi qui n’ai guère de problèmes à la relation, pour peu que j’en aie le temps et que cela soit local.

En gros : j’imaginais le procédé suivant.

Quiconque lirait « ma bouteille à la mer » pourrait s’en servir de prétexte pour contacter une personne susceptible d’établir un contact. Moins de risque d’essuyer un refus facial s’il ne s’agit que de proposer une lecture de site pour avoir une occasion de débat, même superficiel. Si le site avait assez de contenu pour tenir en relation de parole, alors peut-être établir une relation avec d’autres personnes, chacun invitant un autre contact. De proche en proche, j’imaginais une « habitude » s’installant de contacts hors de toute association déclarée, donc très souple.

Internet et la possibilité pour beaucoup de faire des sites ou blogs sur le même thème que le mien, aurait agrandi « l’affiche ». La réécriture d’autres nouvelles, même en partant de la mienne, pouvait servir à trouver dans la parole, l’écriture, un système relationnel moins exigeant, que les moyens de loisirs actuels, qui demandent de bien être adapté au monde des « actifs ».

Un rêve de vieillard, limité et isolé, voire pleurnichard, comme m’en a fait le reproche une personne – à mon goût très désagréable- qui m’a contré sur un forum récemment.

Advienne que pourra de « cette bricole » qu’est mon site. Mon jardin et les stimulations de mon amie, la lecture de quelques forums où j’écris également… le temps passera bien, de toute façon.

Des otages colombiens sont libérés …Ce jour est un beau jour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michele
De passage
De passage


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Jeu 3 Juil - 14:13

Very Happy Bonsoir Arnold
Je comprends qu'il a été difficile de te retrouver seul après une vie de couple qui te semblais heureuse.
Pratiques tu la méditation ? Cela t'aiderais car il y a tant d'amour au fond de toi qu'il suffit de le faire remonter en surface pour ne plus être dans ce manque.
En tous cas évite les souvenirs car ils t'empêchent d'apprécier l'instant présent et créent l'insatisfaction de l'être qui préfère toujours être ailleurs.
Le jardinage est une saine activité car il demande de l'attention et met en harmonie avec le rythme de la Terre. Certains jardiniers font des échanges de graines de plantes anciennes qui risquent de s'éteindre.
J'ai fréquenté des botanistes dans la montagne car je fais la cueillette pour me nourrir lorsque je pars plusieurs jours. J'ai visité aussi un beau jardin botanique au col du Lautaret flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Ven 4 Juil - 3:23

Michele

Je ne médite que très rarement, si l’on entend par là un exercice précis, en position et en temps prévus pour cela.

Un moment, pour supporter la solitude je me suis référé aux monastères, aux vies d’ermites. J’avais lu que certains fragmentaient de façon rituelle leurs journées. J’ai fait de même, j’ai de multiples activités et ne dépasse guère une heure dans une activité donnée.

Revues et visites nous font du jardinage un plaisir.

Mon jardin, entre bois, pelouse, verger et potager est plein comme un œuf. Mon amie y promène des plantes qui curieusement n’en meurent pas, bien au contraire. A un moment j’ai voulu « sauver » des plantes sauvages prises ici ou là en graines ou en plants. Ce qui est rigolo, c’est que molènes, onagres, digitales, orties ou millepertuis, et même quelques champignons, ne restent pas en place et essaiment où bon leur semble. Et je me dois de mettre de l’ordre !

Mais à répondre et à parler de moi, je sors du sujet - me semble-t-il- bien que la spiritualité au quotidien, c’est aussi humer les fleurs.

Mes excuses à tous.

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radéchan
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 36
Localisation : Dans le pot de moutarde... (Dijon!)
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Ven 4 Juil - 5:54

Il n'y a pas de mal à digresser, c'est naturel. Dalaha qui a initié le sujet peut avoir envie de revenir plus au coeur du sujet. Elle se demandais ce qu'était pour nous la spiritualité. Elle trouvait que le mot spiritualité était trop lié aux groupes, comme si on ne pouvait avoir de spiritualité individuelle.
Mais la spiritualité ne peut-elle pas être qu'individuelle, même en faisant partie d'un mouvement spirituel? Les religions ne sont-elles pas que des supports sur lesquels s'appuient autant de spiritualités qu'il y a de pratiquants?

_________________
Vivre simplement pour que simplement, d'autres puissent vivre. (Gandhi)

Quand les pêcheurs font la grêve, les poissons dansent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Ven 4 Juil - 10:47

J’ai un dico de philosophie et sciences humaines, il me sert de temps en temps, le mot spiritualité n’y figure pas !

Il arrive, ailleurs, que la définition soit liée à esprit, vie spirituelle, vie de l’esprit.

Le sujet m’a eu intéressé dès ma jeunesse et mon site, dans la page document, envoie vers une page où j’ai essayé de définir moi-même le mot esprit.

En gros je vois là un traitement de l’information par une structure qui est organisée pour cela. (chez les vertébrés : le cerveau)

Je pense que notre cerveau a besoin pour s’organiser de s’appuyer sur une organisation plus grande que lui, où il cherche un sens aux évènements : la société, la nature, la vie, l’univers, et parfois l’idée que tout cela obéit à une organisation totalisante qui agit sur toutes les unités qu’elle contient.

Parfois les « paroles » de Bouddha ont guidé mon point de vue : la notion de moi ultime.

Dans les livres de Yoga je voyais évoqués les corps physique, subtil ou astral…

Pris au sens de corpus : ensemble, je me suis dit depuis longtemps que chacun était constitué de plusieurs ensembles qui contribuaient à déterminer son Ego.

Bien sûr le corps de chair et d’os, mais aussi l’ensemble de nos émotions, de nos souvenirs. Même la considération qu’on a pour des choses qui semblent hors nous, sont agissantes sur « nos corps » (Un évènement grave qui se passe à des milliers de km peut déclencher un ulcère d’estomac chez qui s’en préoccupe). En cela chacun de nous est constitué de plusieurs corpus.

Nous avons tous une spiritualité, elle est propre à notre Ego mais elle n’échappe pas à tout l’environnement où nous baignons et ce, d’autant plus que nous avons un regard pour les milieux qui nous contiennent. Du plus petit au plus grand.

Certains limitent le champ de leur appartenance, d’autres l’ouvrent à l’infini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protée
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 30
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Dim 6 Juil - 3:31

Personnellement je n'aime pas trop le mot "spiritualité"... L'expérience des mondes intérieurs permet de libérer des flux, de retrouver rythme et équilibre, mais n'offre pas de connaissance ou de théorie métaphysique.

Néanmoins la pratique des mondes intérieurs se déploie toujours à l'intérieur d'une grille d'interprétation, qu'elle soit New-Age, philosophique, religieuse...

Donc pour moi il faut forger ses propres concepts pour interpréter son expérience. Et ne pas avoir peur des syncrétismes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michele
De passage
De passage


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Dim 6 Juil - 12:08

arnold.jack a écrit:
Nous avons tous une spiritualité, elle est propre à notre Ego mais elle n’échappe pas à tout l’environnement où nous baignons et ce, d’autant plus que nous avons un regard pour les milieux qui nous contiennent. Du plus petit au plus grand.

Certains limitent le champ de leur appartenance, d’autres l’ouvrent à l’infini.

Very Happy Bonsoir

Je reviens de quelques jours à la montagne où il fait bon vivre.
La spiritualité et l'ego ne sont pas compatibles puisque l'ego voile le spirituel par l'illusion.
L'éveil spirituel est une union avec l'univers et il me semble qu'il y ait un devoir ensuite, celui se communiquer son expérience. Mais là aussi c'est un problème car il y mensonge et réalité. Ceux qui se vantent d'avoir eu cette union et ceux qui l'ont et qui se demandent bien pourquoi c'est tombé sur eux ! Bon je vais vous faire rire et c'est tant mieux. Et pourtant l'enseignement n'apporte pas forcément la spiritualité mais il peut ouvrir la porte. Mais il y en a aussi qui n'ont rien demandé et qui ont reçu, il faut savoir que ça existe.
Essayez d'imaginer seulement un instant que vous vous transformiez en arbre ou goutte d'eau ? Qu'est ce que vous feriez avec ça ? où que bien que vous le vouliez vous ne puissiez réintégrer votre corps...Eh oui là nous ne sommes pas dans les lumières en technicolor que l'ont peut bien faire croire ! et pourtant que faire avec ça ?
Franchement si cela vous arrivait ou vous est arrivé qu'est que vous avez fait ?
Cela m'intéresse beaucoup car l'on parle souvent de ceux qui cherchent l'éveil mais pas de ceux qui le vivent et ce n'est pas facile d'entamer ce genre de conversation entre la poire et le fromage sans passer pour une bête de foire !

Imaginez ce genre de conversation à la salle de pause au travail; "samedi j'ai fait les soldes et toi", "eh bien moi j'ai fait un voyage astral"...

Alors vous vous dites que j'y vais un peu fort mais c'est aussi pour vous faire réagir.
Néanmoins si vous avez des réponses à "que faire avec l'éveil spirituel", je suis preneuse rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur2
Visiteur
Visiteur


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Lun 7 Juil - 5:32

Bonjour,
Le voyage astral ? Mais c'est de la science fiction non ?
Je sais par contre que certaines personnes ont le sentiment de vivre quelque chose qui s'approche de ces fiction en absorbant certaines substances.
Et parfois il y a également ce qui avait été appelé les rêves lucides.
Mais je ne fais pas vraiment le rapprochement avec la spiritualité à vrai dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Lun 7 Juil - 10:04

Voici mon sentiment quant aux impressions, aux rêves, qui laissent à penser qu’on peut sortir de son corps, qu’on peut voyager, qu’on peut vivre intensément dans un songe et reprendre une attitude « normale » en gardant des souvenirs qui nous semblent très importants.

Cela me semble en effet en rapport avec la spiritualité, comme adéquation de ce que nous percevons de nous, en rapport avec le milieu dont nous estimons faire partie.

Certaines personnes – et ce fut mon cas- se préoccupent très fort de se positionner, d’avoir des repères. Je crois que leur cerveau, qui se pose des questions, va aussi leur proposer des réponses. Mais ces réponses apparaîtront au destinataire comme si elle venait de l’extérieur de lui-même.

En effet on peut se parler à soi-même, en ayant l’impression que la réponse n’est pas nous, que c’est Dieu, un esprit, un ange…

Pour ma part j’ai pensé qu’il s’agissait de mon inconscient, baignant dans ce que certains psychanalystes ( Jung) appelait l’inconscient collectif. J’ai eu des rêves époustouflants qui me semblaient réponses à mes questions, délivrant de quoi me diriger dans un monde enfin « jalonné, tracé).

Quant au rêve, avec sensation de sortie de son corps, expérience rappelant les visions de certains grands blessés (mais aussi d’aviateurs soumis à une accélération leur produisant voile noir et baisse de conscience) je crois encore qu’il s’agit de phénomène purement cérébral.

J’en ai fait l’expérience dans un exercice de yoga trop poussé et créant chute de tension alliée à manque d’oxygène (le jeu du foulard ou du sac plastique qui, hélas, tue certains jeunes, procède du même mécanisme).

Il arrive que certains anxiolytiques, décontracturants, somnifères, créent ce genre de rêve. (ma pseudo nouvelle démarre là-dessus) Les spécialistes pensent qu’une baisse de tonus musculaire induit une perte de conscience du schéma corporel et déclenche « une histoire » créée par le cerveau.

J’adhère à cette conception, néanmoins la porte reste ouverte.

Ne peut-on imaginer que des informations parviennent par d’autres canaux que nos sens habituels… que ces informations procèdent d’un ensemble qu’on ne peut percevoir avec nos sens (les ondes radios, électromagnétiques, sont bien de cette nature) et que cet ensemble traite aussi des informations dont il tire conscience et moyens de communication…

Il y aurait alors place à imaginer « un grand esprit » capable de communiquer avec chacun de nous…

Mais tant que la science n’aura pas détecté, modélisé un tel monde, je m’en tiendrai au premier point de vue, sans mépriser le second.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michele
De passage
De passage


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   Lun 7 Juil - 13:14

Very Happy Bonsoir Arnold jack

Tu es très prudent dans ton analyse et j'apprécie ta sagesse. Certes cela peu paraitre très curieux pour ceux qui ne l'ont pas vécu mais cela est possible car je ne suis pas le seul être qui en a fait l'expérience.
Cependant je tiens à dire que je ne prends aucune substance, ne bois pas et ne fume pas, je suis plutôt sportive.
C'est simplement mon cheminement de la sophrologie et de la méditation qui m'a mené là. Oserais je ajouter que lorsque mon fils est entré dans la chambre et a vu que je me reposais, il est revenu plus tard inquiet en me disant qu'il me croyait morte et m'a dit aussi avoir entendu des oiseaux . Mais j'arrête là car vous allez crier au fou ! geek

Arnold, tu abordes aussi le sujet de la voyance et il faut savoir que ça existe et que "ce don" se transmet. Mais là aussi, il faut être prudent avec les alliances. Quant au "grand esprit" c'est l'univers.

Cependant vous avez raison de ne pas prendre ce que j'écris au pied de la lettre car le vécu est primordial. Ce que je vis m'apporte et le récit ne peut apporter à l'autre tant qu'il ne l'aura pas vécu.
Et ce jour là, vous serez différent et là que faire avec ça ? Là était ma question. Car vous voyez comme il est difficile d'aborder ce sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Spiritualité et ?...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Spiritualité et ?...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Dictionnaire de Spiritualité Oeuvre monumentale
» Citations choisies de spiritualité chrétienne de Benoît XVI
» spiritualité
» Je vais vivre ma spiritualité
» Personnalité et spiritualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Spiritualité-
Sauter vers: