Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Huis clos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucius Junius Brutus
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 480
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Huis clos   Dim 4 Mai - 14:21

study Je viens juste de lire l'archi-grand classique huis clos, de Jean Paul Sartre. Le résumé est simple; trois personnes vont en enfer, et qu'est ce que l'enfer? rien d'autre qu'une petite salle ou ils sont enfermés et où ils finissent par se confier les uns aux autres.

La conclusion tout le monde la connais: "l'enfer c'est les autres".

Je suppose que certains d'entre vous l'ont lus. Si c'est le cas j'aimerai savoir ce que vous en pensez, et même si vous l'avez pas lu ce que vous pensez de sa conclusion.

Il y a sans doute un peu de vrai dans cette analyse, les autres en exerçant leur liberté nuisent à la notre, pire que ça, ils attendent des choses de nous et nous force à limiter nous même notre propre liberté.
On est obliger d'accepter ça si on veut vivre en société.

Pourtant les autres nous apportent aussi, ils peuvent défendre ou soutenir notre liberté.
Que pensez vous de tout ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radéchan
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 36
Localisation : Dans le pot de moutarde... (Dijon!)
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Huis clos   Dim 4 Mai - 15:00

C'est un enfer de vivre avec les autres si on ne s'adapte pas, si on n'a pas conscience de l'importance des codes, règles, limites indispensables à la vie en société. Mais ça peut-être un vrai plaisir que de respecter ces règles une fois qu'on a compris leur utilité. L'autre ne m'empêche pas de vivre heureux mais simplement de me répandre. C'est un service que l'autre me rend.

Quand à l'enfer, c'est une version, une vision de la réalité. Je ne suis pas chrétien, donc je ne crois pas en l'enfer. Et le paradis, il est ici, avec les autres.

Papa, racontes-nous comment ça dégénère entre les 3 personnes!! Basketball

_________________
Vivre simplement pour que simplement, d'autres puissent vivre. (Gandhi)

Quand les pêcheurs font la grêve, les poissons dansent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 653
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Huis clos   Dim 4 Mai - 15:12

Bonsoir Lucius (j'abrège)

Merci d'être revenu nous voir.

Les autres sont l'enfer quand ils s'opposent à nos désirs (pas forcément des désirs personnels, mais aussi le désir du bien commun).

Sinon, ils peuvent être le paradis s'ils savent nous comprendre, nous accepter, si on a leur reconnaissance et leur respect.

Les autres peuvent aussi être la source de notre liberté si chère à Jean-Paul Sartre.

Et les autres peuvent aussi être et l'enfer et le paradis simutanément.

Nos employeurs nous empêchent de rester à la maison faire ce qu'il nous plait, mais en même temps, ils nous procurent notre salaire qui nous permet de ne pas vivre dans la dépendance de quelqu'un d'autre.

Donc, voilà, je pense que Jean-Paul Sartre ne voit autrui que d'une mauvaise façon. Il ne sait donc pas ce qu'est une belle amitié, un bel amour, de bons rapports avec son voisinnage, avec l'entraide qu'il est possible de s'apporter mutuellement.

_________________
Fuchsia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radéchan
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 36
Localisation : Dans le pot de moutarde... (Dijon!)
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Huis clos   Lun 5 Mai - 4:03

F u c h s i a, tu sembles penser que c'est d'autrui dont dépend notre bonheur/malheur, que c'est autrui qui fait la pluie et le beau temps.
Je pense au contraire que c'est nous-même qui décidons, pas toujours consciemment.

Par exemple, je peux dire que je suis ravi d'aller travailler car c'est un job que j'ai choisi et j'aime bosser avec et pour mon patron car c'est un homme que je respect. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai accepté de travailler avec lui. Il ne m'empêche pas de faire ce qui me plaît puisque ce qui me plaît, c'est justement de bosser dans son entreprise.

L'autre s'oppose à mon désir sauf si mon désir est de vivre avec les autres. scratch study What a Face

_________________
Vivre simplement pour que simplement, d'autres puissent vivre. (Gandhi)

Quand les pêcheurs font la grêve, les poissons dansent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Junius Brutus
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 480
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Huis clos   Lun 5 Mai - 10:33

Comment résumer? Il y a deux femmes et un homme. Estelle, la coquette elle veut avant tout qu'un homme l'aime ou tout du moins la désire, Ines qui aime les femmes et qui est attirée par Estelle, et Garcin l'homme qui n'a qu'une obsession: que les autres ne le prennent pas pour un lâche malgré ce qu'il a fait dans sa vie. Le truc c'est que malgré les arguments de Garcin, Estelle n'est pas du tout convaincue que Garcin n'est pas un lâche et d'ailleurs elle s'en contrefou. Pour cette raison Garcin l'a déteste. Estelle évidemment rejette les avance d'Ines et Ines du coup qui est jalouse fait tout pour convaincre Estelle que Garcin est un lâche. Le résultat c'est qu'ils sont les bourreaux les uns des autres pour l'éternité parce que ce qu'ils pensent les uns des autres ne répond pas à leur attente en général s'en est même à l'opposé . Enfin de ce que j'en ait compris.

Sinon moi aussi je suis athée et quand bien même ce ne serait pas le cas, l'enfer serait un bien grand mots. Cela dits les autres sont bien parfois une source d'angoisse ou de doute.

Justement je me rend compte que je peut appliquer certain principes "sartrien" dans ma vie actuelle. En ce moment je bosse en quasi autonomie sur un truc qui me prend franchement la tête à cause des difficultés rencontrées. Je pourrai facilement arrêter de me prendre la tête, autant vous le dire il n'y aura pas mort d'homme je bosse dans les archives.
Mais le truc c'est que vont penser les types qui ont accepter de me prendre en stage 5 mois et qui ont placé leur confiance en moi? Sans parler de mes parents, amis etc... si je laisse tout tomber comme ça parce que c'est "trop difficile" je suis sûr de les décevoir.
Si on réfléchit on s'aperçoit que très souvent la source de nos tourments c'est simplement ce que les autres attendent de nous. Maintenant il y a aussi la face moins sombre du tableau de la chose avec l'affection ou la reconnaissance que les autres nous portent qui nous procure une satisfaction. Mais je me rend compte que bien souvent les attentes que les autres ont de nous conditionnent en grande partie notre existence.

Ah oui sinon je précise pour le livre, on ne sais pas réèllement comment ça se finnit puisque ils sont dans cette salle pour l'éternité.
Mais si vous voulez mon avis, ça devrait se finnir très bien, je crois moi que le bonheur c'est vivre avec des gens qui nous comprenne. Or vu qu'ils se sont tout confié, ils n'ont plus rien à se cacher, ils n'ont plus rien à craindre. il suffit que Garcin arrête de se prendre la tête pour des futilités, que Estelle essaye les femmes et Ines les hommes pour changer un peu comme ça pas de jaloux et leur enfer devient un paradis cheers
C'était la fin alternative de Huis clos qui vous était présentée par Lucius Junius Brutus. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 653
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Huis clos   Lun 5 Mai - 13:29

Pour répondre à Radéchan, oui, je pense que l'adulte bien dans sa peau construit son bonheur sans se préoccuper de ce que pensent les autres. Quoiqu'il y ait une petite nuance. On doit tout de même tenir compte d'autrui dans le sens où on ne doit pas lui porter préjudice, ni attenter à sa liberté.

Mais je pense qu'un enfant dont la personnalité n'est pas encore bien construite, il faut qu'il ressente de la reconnaissance à son encontre, il faut qu'on lui dise qu'il est aimé et qu'on apprécie ce qu'il fait. Il faut lui dire s'il fait des choses mauvaises aussi et surtout lui faire comprendre pourquoi ce n'est pas bon, et pour lui et pour les autres.

Sinon, effectivement, avant de trouver le bonheur avec les autres, il faut savoir être heureux seul. C'est-à-dire, ne pas devoir dépendre des autres pour obtenir quelque satisfaction dans la vie.

Pour ton stage, Lucius, tu es face à un dilemme. Ou tu arrêtes ton stage et plusieurs personnes vont être déçues. Tu as peur de perdre la confiance qu'ils ont misée sur toi et de baisser dans leur estime. Ou tu continues, 5 mois c'est vite passé, et tout le monde sera content même toi à la fin du stage car, vu que tu es de confiance, sûr dans tes engagements, on pourra te proposer ultérieurement un autre travail plus intéressant. En quoi est-ce trop difficile ? Ne penses-tu pas qu'il en restera quelque chose, niveau expérience ?

5 mois c'est court dans une vie, mais c'est vrai que c'est long s'il s'agit d'une contrainte.

_________________
Fuchsia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 653
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Huis clos   Lun 5 Mai - 13:38

Citation :
Il y a deux femmes et un homme. Estelle, la coquette elle veut avant tout qu'un homme l'aime ou tout du moins la désire, Ines qui aime les femmes et qui est attirée par Estelle, et Garcin l'homme qui n'a qu'une obsession: que les autres ne le prennent pas pour un lâche malgré ce qu'il a fait dans sa vie. Le truc c'est que malgré les arguments de Garcin, Estelle n'est pas du tout convaincue que Garcin n'est pas un lâche et d'ailleurs elle s'en contrefou. Pour cette raison Garcin l'a déteste. Estelle évidemment rejette les avance d'Ines et Ines du coup qui est jalouse fait tout pour convaincre Estelle que Garcin est un lâche.

Je ne comprends pas de qui Inès est jalouse. Puisque Garcin n'aime pas Estelle, voire la déteste. Et ce n'est pas parce qu'Inès aura convaincu Estelle de la lâcheté de Garcin qu'elle obtiendra des sentiments de la part d'Estelle; ça ne fonctionne pas comme ça. En fait, ces trois-là n'ont rien à faire ensemble. Ils n'ont pas du tout les mêmes attentes.

_________________
Fuchsia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radéchan
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 36
Localisation : Dans le pot de moutarde... (Dijon!)
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Huis clos   Lun 5 Mai - 14:57

Je pense qu'il est quand-même important de se préoccuper de ce que l'autre pense. Non pas pour me calquer sur l'image qu'il se fait de moi, je ne vais pas tout faire pour être aimé. Mais se soucier de ce qu'il pense peut-être important. Par exemple s'il pense du mal de moi, j'aimerais bien le savoir pour en discuter avec lui et comprendre. Car il se trompe forcément, il n'existe aucune raison de ne pas aimer quelqu'un à part l'ignorance. Le but est de pouvoir s'accorder. Il y a forcément une explication valable que je puisse donner pour qu'il comprenne que j'ai agit d'une certaine façon pour de bonnes raisons. Je l'écouterais volontiers s'il a quelque alternative à me proposer, une critique, je suis preneur.

L'autre est là en permanence que ce soit par sa présence physique ou par une quelconque trace de lui ou rien que son souvenir. Le choix dépend bien de moi de voir la vie du bon ou du mauvaise côté, mais l'autre est là.
L'autre m'empêche certes de péter comme je veux. Mais comme je le respecte, je vais me retenir. J'ai le choix d'être grognon ou de ne pas l'être parce que finalement, c'est tellement bon de vire ensemble que je peux bien faire ça pour lui.

Lucius, je pense que tu ne décevra personne si tu explique pourquoi c'est difficile pour toi de continuer. Si tu es sûr des raisons pour lesquelles tu veux arrêter. Cela te "prend la tête". As-tu choisi ce stage? Tu n'imaginais pas que cela serait ennuyeux, aussi dur?
Si tu expliques bien pourquoi tu as changer d'avis, ils n'auront pas de raison valable d'être déçu. Ils t'ont engagés non pas pour que tu sois rentable, mais pour que tu puisses te faire une idée du truc. Et grâce à ce stage, tu as pu voir que ce n'était pas pour toi. S'ils sont quand-même déçus, eh bien ils ont tort, ils ne t'ont ps compris. Mais à mon avis, ils ne seront pas un enfer pour toi. Ils vont même peut-être te remonter le moral et te montrer que finalement, les archives ce n'est pas si dur après avoir dépassé un certain cap!!

PS:j'aime bien ta fin de l'histoire. Moi, j'aurais pensé qu'ils se seraient entretués et que le dernier se serait suicidé à cause du remord.
Ca mérite un lol!

_________________
Vivre simplement pour que simplement, d'autres puissent vivre. (Gandhi)

Quand les pêcheurs font la grêve, les poissons dansent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Junius Brutus
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 480
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Huis clos   Mar 6 Mai - 16:19

f u c h s i a a écrit:
Citation :
Il y a deux femmes et un homme. Estelle, la coquette elle veut avant tout qu'un homme l'aime ou tout du moins la désire, Ines qui aime les femmes et qui est attirée par Estelle, et Garcin l'homme qui n'a qu'une obsession: que les autres ne le prennent pas pour un lâche malgré ce qu'il a fait dans sa vie. Le truc c'est que malgré les arguments de Garcin, Estelle n'est pas du tout convaincue que Garcin n'est pas un lâche et d'ailleurs elle s'en contrefou. Pour cette raison Garcin l'a déteste. Estelle évidemment rejette les avance d'Ines et Ines du coup qui est jalouse fait tout pour convaincre Estelle que Garcin est un lâche.

Je ne comprends pas de qui Inès est jalouse. Puisque Garcin n'aime pas Estelle, voire la déteste. Et ce n'est pas parce qu'Inès aura convaincu Estelle de la lâcheté de Garcin qu'elle obtiendra des sentiments de la part d'Estelle; ça ne fonctionne pas comme ça. En fait, ces trois-là n'ont rien à faire ensemble. Ils n'ont pas du tout les mêmes attentes.

En fait c'est plus une affaire de désir que de sentiments puisqu'ils se connaissent à peine. Mais Inès veut Estelle qui l'a rejette brutalement car Estelle veut Garcin. Donc Ines est jalouse de Garcin et se venge en lui rabachant qu'il est un lâche, enfin pour faire simple.


Citation :
Pour ton stage, Lucius, tu es face à un dilemme. Ou tu arrêtes ton stage et plusieurs personnes vont être déçues. Tu as peur de perdre la confiance qu'ils ont misée sur toi et de baisser dans leur estime. Ou tu continues, 5 mois c'est vite passé, et tout le monde sera content même toi à la fin du stage car, vu que tu es de confiance, sûr dans tes engagements, on pourra te proposer ultérieurement un autre travail plus intéressant. En quoi est-ce trop difficile ? Ne penses-tu pas qu'il en restera quelque chose, niveau expérience ?

Pour ce qui est du stage je sui le même raisonnement que toi, et c'est pour ça que je vais continuer jusqu'au bout.

Citation :
Tu n'imaginais pas que cela serait ennuyeux, aussi dur?
Si tu expliques bien pourquoi tu as changer d'avis, ils n'auront pas de raison valable d'être déçu. Ils t'ont engagés non pas pour que tu sois rentable, mais pour que tu puisses te faire une idée du truc.

Ils m'ont bien engagé parce qu'ils espèrent que je leur fasse le travail nickel. Le truc c'est que c'est dur parce que bien que diplomé je n'ai pas d'expérience, et qu'en plus il n'y a personne de plus qualifié que moi dans ce domaine pour m'aider dans la tâche.
Du coup j'ai un peu l'impression de m'être fait avoir même si je sais que ce n'est pas volontaire de leur part, parce que j'aurai pu choisir un autre stage aussi intéréssant et moins difficile.

Sinon le problème vient sans doute aussi du fait que je n'aime pas faire trop d'effort. J'aime travailler sur ce qui me plait mais je me décourage vite quand ça me saoule, en témoigne des notes très variables d'une discipline à l'autre dans mon cursus scolaire. Je le reconnais c'est un défaut.

Je vois donc deux issues positives à ce stage: l'occasion de lutter contre ma fainéantise, et acquérir de l'expérience sur un travail difficile.

Voix triomphante avec des trompettes en fonds. je vaincrai ce stage infernal et ses diaboliques employeurs cheers

ps: Au fait j'avais oublié de dire, à la fin Estelle essaye de poignarder Ines avec le coupe papier pour la faire taire mais elle ne peut pas parce qu'ils sont déjà tous morts. En fait t'étais pas loin Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radéchan
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 36
Localisation : Dans le pot de moutarde... (Dijon!)
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Huis clos   Mar 6 Mai - 20:48

Gniark Niark!!
Je ne connais pas grand chose de Sartre (la nausée et l'existentialisme est un humanisme), mais je n'ai pas ressenti une joie de vivre déborbante, un enthousiasme à faire tomber des montagnes. Alors une fin où tout le monde meurt, ça me semblait logique!!

_________________
Vivre simplement pour que simplement, d'autres puissent vivre. (Gandhi)

Quand les pêcheurs font la grêve, les poissons dansent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Huis clos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Huis clos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» huis clos
» Faire un questionnaire de lecture sur Huis clos et La métamorphose ...
» l'enfer, c'est les autre
» Changement de thème, vos idées
» Programme T Bac Pro 3 ans...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Littérature-
Sauter vers: