Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 On le dit comment chez vous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: On le dit comment chez vous ?   Sam 10 Nov - 10:41

Le monde de la gastronomie ne saurait se contenter d'expressions communes pour décrire la réalité des émotions qu'il suscite chez ceux qui la pratique et les usages régionaux on conservé une richesse de langage qu'il conviendrait de généraliser au titre du partage des richesses nationales.

Par exemple, utilisez vous les synonymes de «manger» répertoriés par le chanteur Aristide Bruant dans son dictionnaire du français populaire de la fin du XIXe siècle ?

En voici quelques uns : affûter ses meules, babouiner, béquiller, bouffer, chougner, clabotter, se caler les amygdales, se débrider la margoulette, jouer des badigoinces, jouer des dominos, mettre à la caisse d’épargne, se bourrer le fanal, se charger le flingot, se taper la tronche, morfier, se caresser l’angoulême, tortiller du bec, flanquer une claque, se passer par le coco, se passer par la rue au pain, régaler son cochon, s’entripailler, s’en foutre jusque-là…

Si vous en connaissez d'autres n'hésitez pas allonger cette liste.

Mais la gastronomie régionale utilise bien d'autres expressions (lire à ce sujet les excellent livres Ripaille et marmitons, les Mots de la table & Carafes et alambics, les Mots du vin, deux nouveautés de la collection «Bouquets de mots». Éditions le Robert ; 80 pages ; 9,95 € chacun)

En voici quelques exemples croustillants :

Attraper. Qui n’a pas connu cette mésaventure culinaire quand le frichti accroche au fond de la casserole : ça arrape ou attrape en Auvergne, ça rime dans la Drôme et ça choque en Lorraine.

Benaise. On est benaise dans le Poitou, bien aise en Auvergne quand on est heureux d’avoir bien mangé.
Mais gare pourtant aux excès : quand on digère mal, on dit que «ça caille sur le jabot» dans le Poitou, et on en a bientôt «par-dessus le leûtot», nom de la pomme d’Adam en Bourgogne.

Cayouner. Une fois le cochon tué, c’est un gros boulot que de cayouner (Ardèche), c’est-à-dire de préparer la charcuterie et les salaisons. Quand la graisse du cochon aura grillé, on se régalera de grattons dans le Lyonnais, de regrignes en Isère ou de greubons chez les Suisses.

Déticher. En Champagne, on détiche quand on enlève tout ce qui est gâté dans un fruit ou un légume, et parfois même on va jusqu’au coton, puisque les Québécois appellent ainsi le trognon d’une pomme comme le cœur d’un légume.

Éperon. Rabelais parlait d’«éperons bachiques» à propos des salaisons, andouilles et saucissons qui poussent à boire, comme les éperons poussent un cheval à prendre le galop.

Frigousser. Une poignée de légumes ou de viande dans la poêle où chante une pointe de graisse et vous frigoussez en Bourgogne, fricassez dans le Sud-Ouest.

Gasser. On gasse dans le Lyonnais, gassouille en Bourgogne quand on remue une sauce.
Pour ce faire, on utilise une mouvette, la cuillère en bois normande, ou encore une papinette dans les Ardennes.

Léchet. Chez les Lyonnais, c’est une baguette de bois entourée d’un chiffon qui permet de graisser juste ce qu’il faut (admirable précision que seule permet la pifométrie) le fond de sa casserole.
Pratique et tellement évident qu’on ignorait jusqu’à ce jour le nom du dit léchet.

Matolée. À force d’attraper au fond de la casserole, votre frichti va finir en matolée (Auvergne), en carbouille (Aquitaine), en raquion dans la Sarthe ou en mascare dans le Midi.

Nâreux. En Champagne, c’est le genre de petit mangeur qui ne sait pas se tenir à table. En Franche-Comté, on parle de gueules gâtées tandis qu’en Normandie on se méfie des délicats qui mangent du bout des dents : ils chaugnent en Auvergne et sont pignoches en Beaujolais.
Il y a celui qui trie la nourriture : c’est l’aquetou en Franche-Comté et la béchouille en Isère. Les Ardéchois disent de lui qu’il peluche.

Oule. L’oule, dans le Sud, est l’un des divers noms de la marmite, du pot où l’on cuit qui devient cabouloir en Champagne, bronzin ou bron en Savoie et cloche en Auvergne.
Avant que n’apparaisse en France le mot cocotte, la marmite s’appelait coquelle.
«Avoir la coquelle», c’est, pour un Lyonnais, avoir de la chance.

Panne. C’est l’un des multiples noms géographiques de la poêle : dans le Roussillon, «on peut être gourmand comme une panne» alors qu’en Belgique la panne est aussi bien une poêle qu’un bassin hygiénique.
Dans le Nord, «il y a ceux qui arrivent toujours à temps pour lécher la payelle».

Queune. Un fromage est queune quand il est bien tendre et prêt à couler, dans le Dauphiné. Celui qui s’éliampe coule franchement. Dans le Jura, un fromage punais est un fromage trop fait.

Râchet. Désigne un mauvais couteau en Franche-Comté, aussi appelé bachet. En Bourgogne et en Champagne, on parle d’allemelle ou de châtre-bique, et dans le Lyonnais il s’agit d’une ramelle.

Soupe dorée. En Auvergne, la soupe dorée désigne les restes de pain dur que l’on accommode en les trempant dans du vin ou de l’œuf et du lait, puis qui sont frits à la poêle et sucrés. C’est l’une des multiples déclinaisons locales du pain perdu, encore appelé coupétade en Lozère ou croûtes dans les Alpes et le Jura.

Tiaque-bitou. C’est le nom bourguignon du fromage blanc enrichi de crème mêlée d’ail et de fines herbes.
Dans le Lyonnais, on parle de cervelle de canut et de camion dans l’Ain.

Voila, c'est tout pour aujourd'hui et bonsoir chez vous.
saintpierremeister
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
vanedu16
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 30
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: On le dit comment chez vous ?   Dim 18 Nov - 5:41

Les cagouilles: c'est ce que vous risquer d'entendre si vous voulzez manger des escargots dans le poitou charentes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
On le dit comment chez vous ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel temps fait-il chez vous?
» COmment avez-vous passé votre Exam's ?
» comment aimeriez-vous mourir?
» Comment travaillez-vous l'écriture?
» Comment avez-vous appris votre langue ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Loisirs, intérêts :: Divers-
Sauter vers: