Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 La femme et la religion...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Prométhée
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: La femme et la religion...   Dim 11 Mar - 5:26

On peut faire un truc avec la femme et la philo, il y aurait assez. Alors avec la religion, là, c'est énorme. Déjà je pense que les évangélistes ont piqué des idées aux 'sages' grecs enclins à apprécier plus le mâle viril et intelligent que la femme douce et prévoyante (il suffit de lire le banquet et la réponse de Paulinias...). La femme est déjà le fruit de la côte d'Adam parce qu'il s'ennuyait. L'homme s'ennuit, alors op, la femme. Pour moi, il y a une chose évidente donc: la religion occidentale et orientale est une religion d'homme. C'est une religion de barbu, de poilu,... Est-il alors possible de voir émerger une religion de femme? Il est vrai que je ne connais pas de messi 'féminin'. Déjà, je pense que le raisonnement peut se tenir aussi pour la philosophie, Heidegger se demandait si une autre philosophie était possible, et bien sans doute une philosophie de femme, après tout, la philosophie est aux mains des hommes depuis des millénaires et l'homme n'est pas une femme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abeona
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : Maine et Loire
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: C'est la faute à Paul   Dim 11 Mar - 10:17

Personnellement, je suis un peu trop poilue pour mon goût.
Je suis aussi un peu culottée.
Mais très féminine, je vous l'assure.

C'est vrai que très longtemps la philosophie a été réservée aux hommes. Pour devenir philosophe il faut avoir accès à l'éducation la meilleure, encore faut-il que les femmes puissent arriver jusque là.La situation est en train de changer, surtout depuis que les hommes se détournent du métier d'enseignant.

La religion catholique est extrêmement macho, je parle de l'Eglise Catholique. C'est la faute à l'apôtre Paul. Je connais le sujet, c'est le dada d'un de mes amis, de sexe masculin. Paul donc avait un problème avec les femmes et il en est résulté toutes les aberrations que nous constatons : l'histoire du péché originel, la faute d'Eve, la virginité de Marie, le célibat des prêtres, les cérémonies de purification des femmes après l'accouchement, l'interdiction de l'avortement etc...

La femme a une âme, il n'y a pas à en douter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autocoaching.over-blog.com/
Prométhée
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: La femme et la religion...   Dim 11 Mar - 10:53

Tu critiques Saint Paul, j'avais déjà relevé qu'on le place à l'origine du problème de la femme dans la religion catholique (Michel Onfrey en parle, et oui, j'ai lu son 'traité d'athéologie' avec ennuie tout de même...). Quand à la philosophie, je n'avais pas pensé à la sélection par l'enseignement. Et pour le reste, no comment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Junius Brutus
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 480
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: La femme et la religion...   Dim 11 Mar - 17:42

Ca m'étonnerai que le machisme des civilisations occidentales ait pour seul origine St Paul. C'est clair que les grecs et les romains dévaorisaent énormément la femme (peut être plus que les chrétiens, ex: épisode de la boite de Pandore). Et Adam et Eve c'est l'ancien testament.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La femme et la religion...   Dim 18 Mar - 6:02

Le machisme non, mais l'inscription du machisme dans les lois et sa légitimation dans les moeurs peut-être. Bien qu'à coup sûr, il n'y aurait pas eu paul, quelqu'un d'autre s'en serait chargé (ou l'inverse). Paul a rencontré son public, quoi, comme mahomet a rencontré le sien. Si leurs 'philosophie' ont marché, c'est que ça arrangeait ce qui avaient le pouvoir de la propager. Aujourd'hui que les femmes ont plus de pouvoir, une autre philosophie est possible, et voilà pourquoi elle se développe.
Ca n'a rien à voir mais Nietzsche aussi avait un gros problème avec les femmes, et ça se ressent dans ses écrits.

Mais pour ne pas répondre à la question je ne vois pas ce que pourrait être une religion de femme...Une religion ou la femme serait dominante et l'homme dominé? Elle existe probablement, donc, là ou les femmes dominent, puisqu'elles auront trouvé là une justification à leur domination.
Mais aujourd'hui personne n'a vraiment le pouvoir de fonder de nouveaux cultes. Une secte, tout au plus. Pas de religion sans dieu, et comme on le sait, dieu est mort, c'est à dire que plus personne ne va animer un phénomène inexpliqué et créer un nouveau dieu. Car c'est ainsi, je pense, qu'ont été créés tous les dieux qu'on ait connus, un homo sapiens sort de sa tanière, la foudre le frappe, il meurt. Aujourd'hui on dirait "c'est pas de bol, il a été électrocuté par hasard et son coeur s'est arrété", à l'époque "quelqu'un habitant le ciel l'a frappé pour des motifs incertains".

Donc, il va plutôt falloir adapter les anciennes religions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prométhée
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: La femme et la religion...   Dim 18 Mar - 13:53

Paul a dit:

''Je ne permets pas à la femme de dominer sur l'homme mais qu'elle soit dans le silence. Car Aam a été formé le premier, Eve ensuite.'

'Je veux que vous sachiez que le chef de tout homme, c'est le Christ; et le chef de la femme, c'est l'homme.'

Des réactions?

Cioran, Dieu revit... La récente monté du boudhisme et sa propension à sympathiser avec la science fait de cette 'religion-philosophie' une entité difficile à surmonter. Je trouve le boudhisme incroyable. Bien sûr il n'a pas le Dieu chrétien. Toujours est-il que le boudhisme présente des caractéristiques qui favorisent son émergence: respect de la nature, épanouissement, philosophie, affinité avec la science, liberté,... C'est la religion de la démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La femme et la religion...   Dim 18 Mar - 14:07

Enfin Bouddha, c'était au sixième siècle avant le petit jésus, c'est pas non plus une religion qui date du siècle dernier. Je me demande même si le bouddhisme ou le taoisme ou un truc comme ça serait pas la religion qui comporte le plus de croyants au monde, vu comme l'Asie est peuplée. Et le risque avec le bouddhisme, c'est de devoir faire un bouddhisme à l'occidental, parce qu'on a un mode de vie assez lointain des fondateurs de ce mouvement. Malgré tout ce qu'il peut nous amener, rien n'empêche qu'on puisse le corompre, comme d'autres ont pu corompre les autres religions. Parce que sur le fond même le christianisme c'est sympa, ça parle amour et papillons, pardon, paix, générosité, compassion et tout, après dans la forme ça dit ce qui arrange ceux qui s'en servent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 653
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La femme et la religion...   Dim 18 Mar - 14:10

Bonsoir à tous,

Je crois avoir une explication concernant la vision de la femme chez les religieux d'autrefois. C'était un conditionnement sciemment perpétré par leurs prédécesseurs, leurs maîtres, afin de leur faire accepter plus facilement le célibat et l'abstinence.

On leur inculquait que la femme était mauvaise, impure.

On procédait de même pour les castrats.

Les castrats étaient recrutés chez les pauvres. Avant l'opération, on leur montrait tous les désavantages à avoir charge de famille, on les faisait assister à la misère, aux accouchements etc.
Afn que leur état futur soit plus facilement accepté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prométhée
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: La femme et la religion...   Dim 18 Mar - 14:10

Oui, mais dans notre société avec une science surpuissante, la religion chrétienne n'a pas sa place de part son fondement même!
La pomme et Adam. Je vais pas répéter l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 653
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La femme et la religion...   Dim 18 Mar - 14:24

Quant au débat de savoir qui de l'homme ou de la femme est supérieur, je ne le comprends pas. Pourquoi doit-il y avoir un supérieur et un inférieur ?

Pourquoi pas une complémentarité où chacun, à tour de rôle, utilise sa force ou sa faiblesse, selon le contexte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Egill
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 29
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: La femme et la religion...   Lun 19 Mar - 15:19

La nouvelle "spiritualité" de la Wicca donne un place primordiale à la femme, devant l'homme je dirais même: culte de la déesse mère.
Voici un petit lien:
http://www.le-sidh.org/

On pourrait aussi parler du mythe de Lilith, première femme d'Adam.

Sinon pour le Taoïsme il était certainement pas trop machiste étant donné que Lao-Tseu conseillait "d'adherer au féminin" (enfin en tant que concept et non en tant que sexe...)

Bref voilà quelques pistes peut être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alcibiade
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: La femme et la religion...   Jeu 16 Aoû - 11:54

Ce sujet m'a interpelé, et j'espère qu'y donner mon avis ne passera pas pour du trollisme scratch

Prométhée a dit

Citation :
Tu critiques Saint Paul, j'avais déjà relevé qu'on le place à l'origine du problème de la femme dans la religion catholique (Michel Onfrey en parle, et oui, j'ai lu son 'traité d'athéologie' avec ennuie tout de même...). Quand à la philosophie, je n'avais pas pensé à la sélection par l'enseignement. Et pour le reste, no comment.

Lucius Junius Brutus a dit
Citation :
Ca m'étonnerai que le machisme des civilisations occidentales ait pour seul origine St Paul. C'est clair que les grecs et les romains dévaorisaent énormément la femme (peut être plus que les chrétiens, ex: épisode de la boite de Pandore). Et Adam et Eve c'est l'ancien testament.



Socrate a énoncé, sans doute pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, l'égalité intellectuelle homme/femme dans "la République" je crois. Dans le même ouvrage, il propose de ne laisser aucune tache aux hommes seuls, y compris les métiers de l'armée. Dans le banquet, c'est Diotime, une femme, qui énonce la vue platonicienne de l'amour. Platon a donc choisi une femme pour dicter un des points les plus importants de sa philosophie. On compte dans l'antiquité, nombre de femmes philosophes comme Aspasie ou Hypathie. Des femmes philosophes chrétiennes en l'an 800 ou 1200 j'en cherche toujours...

Dans la pièce, "les thesmophories", Aristophane dénonce la mysogynie d'Euripide...En passant, les thesmophories(les vraies, pas la pièce de théatre qui porte leur nom) étaient une fête religieuse réservée aux femmes mariées...

En ce qui concerne la religion grecque, faut il mentionner les prétresses, les pythies ? En revanche, il n'existe pas je pense de femmes curé ou archevèques chez les catholiques. Chez les protestants il y a des femmes pasteurs cependant.

Les 12 dieux olympiens variaient d'une époque et d'une région à l'autre, mais dans la version la plus courante, il y a 6 déesses et 6 dieux, donc parité, contrairement au christianisme dont le Dieu unique est appellé tantot père, tantot fils, donc rien de féminin.

Le mythe de Pandore et celui d'Adam et Eve se valent, dans les deux la femme est montrée comme celle qui a mis l'humanité dans le pétrin. Je ne vois pas pourquoi la version grecque de l'histoire serait pire que l'autre Rolling Eyes De toute manière, l'histoire de Pandore ne trouve pas son origine chez les grecs, et celle d'Adam et Eve trouve son origine chez les sumériens. Les versions grecques et hébraïques de l'histoires ne sont que des remaniements tardifs.

Les grecs de la fin de l'antiquité me paraissent donc bien moins sexistes que Saint Paul ou les hébreux antiques. Il n'existe pas de déesse chrétienne, de fête chrétienne réservée aux femmes, de prétresses catholiques...


Dernière édition par le Jeu 16 Aoû - 12:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 653
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La femme et la religion...   Jeu 16 Aoû - 12:10

Non, Alcibiade, Socrate n'a rien écrit.

La République, c'est de Platon, ainsi que le Banquet, que j'ai lu il y a trois ans tellement j'entendais parler de ce fameux banquet.

J'ai été un peu déçue d'ailleurs.

flower

_________________
Fuchsia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alcibiade
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: La femme et la religion...   Jeu 16 Aoû - 12:13

C'est mis dans la bouche de Socrate c'est ce que je voulais dire Wink Bien sur tout est attribué à Platon.

Qu'est ce qui t'a déçu dans le Banquet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 653
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La femme et la religion...   Jeu 16 Aoû - 13:34

Un livre me déçoit quand je n'apprends rien de bien nouveau.

Non, ce livre ne m'a pas marquée.

flower

_________________
Fuchsia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: La femme et la religion...   Jeu 16 Aoû - 13:41

alcibiade a écrit:

Socrate a énoncé, sans doute pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, l'égalité intellectuelle homme/femme dans "la République" je crois. Dans le même ouvrage, il propose de ne laisser aucune tache aux hommes seuls, y compris les métiers de l'armée.

J'ai comme un doute sur le sens à donner à la phrase citée : Socrate / Platon parlait-il en fait d'une tâche (un boulot quoi) ou d'une tache, image qui impliquerait alors un sens symbolique alambiqué à sa pensée ?

saintpierremeister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
alcibiade
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: La femme et la religion...   Ven 17 Aoû - 2:37

Il parle bien des choses à accomplir: il ouvre les portes de tous les métiers aux femmes. Si tu veux je chercherai l'endroit exact ou il en parle Smile De toute manière jouer sur le double sens de tache ne pourrait se faire qu'en français non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La femme et la religion...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La femme et la religion...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Hélène et Saint Alberto Hurtado Cruchaga
» La fidélité
» Histoire des religions; La chasse aux sorcières : chasse aux droits des femmes ?
» C'est une chose admirable qu'un homme ait été fait d'une femme seule
» Echange femme contre chèvre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Spiritualité-
Sauter vers: