Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La vérité est-elle unique?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silene
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: La vérité est-elle unique?   Mer 7 Mar - 17:54

Bonsoir.

Comme la section philosophie commence à s'endormir (en parallèle, la rubrique spiritualité bouilonne^^) et que les membres ne créent pas de sujet, je vous propose le sujet suivant:

La vérité est-elle unique?

Je développerais plus tard. Pour le moment, je suis crevé.

Mes excuses.
Silene.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prométhée
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Jeu 8 Mar - 8:05

'La vérité est-elle unique?'

Oui. Elle est carrément unique parce qu'il me semble important de constater déjà qu'elle n'est pas, comment dire, atteignable. La vérité, pour être ce qu'elle est, doit prétendre au minimum à englober la totalité, l'objectif, le subjectif, leur relation, le tout, la Totalité. Et la totalité est une et une seule. La vérité est unique, mais l'unique ne s'atteint pas, puisque nous sommes d'un côté de la totalité, le subjectif. Et même lorsque nous faisons des sciences, il est un problème auxquels ces dames objectives ne savent répondre, c'est le problème du subjectif. L'objectif n'expliquera pas le subjectif dans sa totalité (la psychologie et la sociologie n'ont pas la possibilité d'y parvenir) et le subjectif, l'objectif dans sa totalité (les lois scientifiques changent si souvent...). Ainsi donc, aucun des poles n'englobent la totalité de l'autre, alors englober la totalité des poles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozimandias
Visiteur
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Aucune
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Jeu 8 Mar - 8:36

Je ne dirait pas qu'elle est unique, car si elle est plutôt totale comme tu l'entends, la possibilitée d'un misucule changement la transformerait grandement. Or le nombre de changment qui ont lieux à chaque instant et plus que phénoménal.
Alors une véritée universelle je veux bien, mais elle n'est pas et ne sera pas unique, il faut en effet compter avec le temps.

"Ce qui était vrai hiers ne l'est plus aujourd'hui"

Un exemple tout con Razz ce smeilley tire la langue, il ne la tire pas, ce sont deux véritées contradictoire si la véritée est unique.
lol!

Repose donc ta véritée unique, mais avec le temps. Après on verra si il y a d'autre choses à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Junius Brutus
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 480
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Jeu 8 Mar - 9:29

Je suis d'accord avec ce que dits Prométhée et j'ajouterai une chose.
Toutes les vérités sont liées par le principe de non contradiction et donc ne forment qu'une vérité.

Citation :
Un exemple tout con ce smeilley tire la langue, il ne la tire pas, ce sont deux véritées contradictoire si la véritée est unique.

Totalement faux. Ce smiley tire la langue puis ne la tire pas, il n'y a aucune contradiction dans ce fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prométhée
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Jeu 8 Mar - 10:14

J'allais proposer un argumentaire logique comme le tien Lucius, merci de m'épargner cette tâche.

Ozimandias pose le problème pour moi le plus central en philosophie, celui du dualisme logique/réalité ou encore raison/changement, raison/réalité,...Mais i l'on veut parler de vérité, il faut encore aller au-delà de ça, prendre comme totalité. Evidemment, comment pourrais-je dire ce qu'est cette totalité. Je peux pas, c'est dire la vérité et elle est inatteignable selon moi. Dans tous les cas, c'est le défi que se lance la philosophie, décrire la totalité, c'est un peu la prétention des grands penseurs, et maintenant celle des grands scientifiques. On parle de loi du Tout, mais bien sûr... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Dim 11 Mar - 18:06

On peut dire "la vérité est unique". Tout dépend de la réalité que recouvre ce terme. Soit cette réalité est infinie et la vérité devient le grand tout, soit, au contraire, cette réalité représente ce qui en est la base (la corde dans la fameuse théorie) et la vérité devient la clé de la compréhension du grand tout.

On peut aussi dire que la vérité est l'information qui reste quand on a réduit toutes les variables. La vérité devient unique parce qu'elle a la valeur de l'unité. Après on peut additionner l'unité à elle-même pour créer un nouvelle échelle de la réalité. 1 + 1 = 2. "2" devient sa propre unité, sa propre vérité à son échelle de réalité.

On peut aussi soutenir que la vérité est unique parce que l'observateur est unique. Ce qui signifierait que sans l'observateur, la vérité n'existe pas. Pas de vérité sans réalité. Pas de réalité sans observateur.

Conclusion : la vérité est certainement unique. C'est le regard que pose l'observateur sur la vérité qui peut être multiple. La vérité, c'est une jolie fille que l'on habille ou que l'on déshabille. Chacun ses goûts Very Happy

R. Giskard Reventlov

Il est plus facile d'arrêter un train que l'Humanité. Pour l'Humanité je trafique les aiguillages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Lun 12 Mar - 13:23

Il existe bien une seule vérité, mais chacun en présente une perception différente. Prenons le cas d'observateurs réunis pour comprendre le sens d'un vers de poème que lui a voulu attribuer le poète.

Chaque lecteur a une interprétation particulière du vers. Puisque les interprétations peuvent s'opposer entre eux, chaque interprétation ne retrace pas la vérité du poéte, mais plutôt celle de l'observateur.

Une vérité est-elle unique? Oui, certainement pour le poète. Peut-elle être universelle et "sûre"?

Je crois qu'une vérité peut paraître universelle car les interprétations sont le fruits d'observateurs situés dans des conditions d'observations exactement identique. Combien de vérités étaient considérés comme universel au cours du temps, jusqu'à ce qu'un observateur démontre le contraire, car faisant partie de conditions d'observations différentes.

Alpha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prométhée
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Mar 13 Mar - 11:48

Kant croyait que Newton détenait la vérité nécéssaire et universelle. On a tous bien vu ce qu'est devenu la théorie de Newton. La vérité ne peut plus être rattaché au 'nécessaire et universel' si elle veut être atteinte. C'est en conséquence que je prone l'impossibilité de l'atteindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radéchan
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 35
Localisation : Dans le pot de moutarde... (Dijon!)
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Jeu 15 Mar - 10:27

[quote="R. Giskard Reventlov"]La vérité, c'est une jolie fille que l'on habille ou que l'on déshabille. Chacun ses goûts Very Happy


J'aime la vérité nue Cool

Je me posais la question: pourquoi l'humanité a t-elle eu besoin de créer une notion telle que la Vérité?
Pour nous rassembler? "Après tout, la Vérité est unique, donc toi et moi ne pouvons pas être en désaccord. Si nous ne sommes pas d'accord, c'est que toi, moi, ou tous les deux, ne savons pas la Vérité".
Dans ce cas là, la Vérité est un étalon. Nous l'avons définie comme unique et il n'y a pas de questions à se poser, c'est comme ça. C'est un outil créé par notre esprit pour répondre à un besoin.




Mais qu'en pense Silène à ce sujet? Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prométhée
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Jeu 15 Mar - 16:24

La vérité répond à une quête de sens chez l'homme. Sans la vérité, le septicisme pur est de mise, et ce septicisme n'est pas tenable humainement. La vérité est un concept humaniste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Sam 17 Mar - 7:34

Radéchan a écrit:
R. Giskard Reventlov a écrit:
La vérité, c'est une jolie fille que l'on habille ou que l'on déshabille. Chacun ses goûts Very Happy


J'aime la vérité nue Cool

Je me posais la question: pourquoi l'humanité a t-elle eu besoin de créer une notion telle que la Vérité?
Pour nous rassembler? "Après tout, la Vérité est unique, donc toi et moi ne pouvons pas être en désaccord. Si nous ne sommes pas d'accord, c'est que toi, moi, ou tous les deux, ne savons pas la Vérité".
Dans ce cas là, la Vérité est un étalon. Nous l'avons définie comme unique et il n'y a pas de questions à se poser, c'est comme ça. C'est un outil créé par notre esprit pour répondre à un besoin.

Si nous sommes en désaccord sur un sujet, c'est que nous utilisons un cadre différent pour rendre nos connaissances cohérentes.

La vérité est la brique, l'unité à partir de laquelle un concept est construit. Le concept, une fois construit, il devient une nouvelle brique-unité. Tout est affaire d'échelle.

L'homme est l'unité à partir de laquelle se construit l'humanité.


Dernière édition par le Dim 18 Mar - 5:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prométhée
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Sam 17 Mar - 7:59

Alors l'homme construit des pyramides de vérité? Ne torture-t-il pas son esprit à cette tâche?
Mais une fois la pyramide construite, la vérité n'est-elle que dans ses murs? Justement, n'a-t-elle pas sa chambre cachée dans le labyrinthe sans fin que cache la pyramide? Toute pensée n'est-elle qu'une construction pour cacher la vérité, qui à jamais n'est atteignable?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Sam 17 Mar - 19:03

Non, une vérité est toujours unique. C'est simplement une question d'échelle. Ce qui rend chaque vérité unique, c'est le cadre dans lequel elle s'applique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Omega
Visiteur
Visiteur


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Dim 18 Mar - 4:01

Vérité unique, ça ne serait pas là les mots techniques pour dire Dieu ?
Uhm !?
Nom de dieu !!! Il se cache partout celui là. Moi qui me croyait non croyant.
Que Dieu m’en soit témoin je pratique tout le temps.
Vindieu ça me fait drôle quand même !
Voilà un cas de conscience, faites preuves de pascience
Entre deux certitudes contradictoires, je doute et signe de croix-yance.
Au nom du père, du fils voir à un peu des deux, le saint esprit.
Il y a de vieilles ferveurs qui savent se voiler, quand j’avance dans la vallée de l’ombre de la mort à quel berger dois-je adresser ma prière ? De son silence dois-je faire mon sens ?

Petite participation amusée du dimanche matin
Ou bien un pas incertain, seul point d’équilibre dans le désespoir.

Je vous souhaite un bon-jour du seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Dim 18 Mar - 5:01

La vérité est un concept qui m'inspire aujourd'hui.
Quand on en parle on finit toujours par parler de réalité : les choses telles qu'elles sont indépendemment de toute description qu'on puisse en faire. En quelque sorte, la matière, les ondes, le mouvement, la dynamique du tout, son histoire. Là, c'est relativement simple, parce que le monde physique, ma foi, il est tel qu'il est, jusqu'à preuve du contraire. Mais là on reste dans les sciences : chercher la vérité revient à donner un modèle mathématique exact , les maths ne faisant déjà plus partie de la réalité, étant une description. Il y a là déjà une différence à faire entre la description des phénomènes (les objets tombent, par exemple, dans un repère donné) et leur cause (les objets s'attirent). On ne semble pas vouloir se contenter du fait de savoir que les objets tombent, il faut savoir pourquoi, et comment. L'utilisation même des mots induit des vérités, utiliser "tomber" pour décrire ce mouvement, c'est considérer qu'il y a un haut et un bas, ce qui n'est pas exact. Utiliser le mot "objet", c'est mettre dans le même sac toutes les différentes particules qui composent cet objet. C'est comme s'il y avait des niveaux de vérité.

Il y a les vérités de l'histoire aussi, on décrit alors des phénomènes, mais on ne parle plus de physique (genre, les masses atomiques des Français et des anglais se sont déplacées pour se mettre sur la gueule sous l'impulsion de liaisons neuronales entre des régions cérébrales béliqueuses). Il y a une différence entre dire "l'homme descend du singe" et "hitler est méchant", mais cela vient de la nature même de notre langage. L'homme, le singe, Hitler, ce sont des entités dont on ne revient pas souvent sur la définition. La méchanceté par contre est un concept plus subtil.

On en arrive aux vérités que l'on cherche en philosophie. Je me demande si ça ne revient pas à modifier la définition des mots abstraits. Lorsqu'on définit bien et mal, ces termes n'ayant rien de physique, on ne cherche pas vraiment à trouver dans le domaine de l'existant ce qui est bien, ou mal. On cherche à changer la définition qu'on avait jusque là, du bien, ou du mal. En quelque sorte, dire 'le nazisme, c'est mal', ce n'est pas affirmer que le mal est défini et que le nazisme en fait partie, c'est essayer d'inclure le nazisme dans la définition qu'on se fait tous du mal. Du coup elle est belle la recherche de la vérité, et elle peut se permettre d'être contradictoire.

Puis il y a le monde des idées. Les erreurs font partie de la réalité, et donc quelque part de la vérité, si on amalgamme les deux. Ca peut paraitre anodin, mais si l'on considère que la philo n'est pas la recherche de la vérité, qui n'existe pas, parce qu'elle n'EST pas et qu'elle se construit plus qu'autre chose. Je cherche un exemple de vérité non physique qu'on pourrait bien chercher, mais tout ce qui me vient ne concerne que d'autres sciences (histoire, sociologie, psychologie, etc.). La philosophie semble plus produire une méthode de réflexion, voire de rhétorique, qu'une quelconque vérité sur quoi que ce soit. Sauf qu'on en revient aux objets qui tombent dans un certain repère : le nazisme n'est aussi mal que dans un certain repère.

Et puisqu'on parlait de contradition, comme cela a été dit, la vérité ne pourrait bien être que l'absence de contradictions dans un certain repère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Dim 18 Mar - 5:21

Héhé

Omega a écrit:
Il y a de vieilles ferveurs qui savent se voiler, quand j’avance dans la vallée de l’ombre de la mort à quel berger dois-je adresser ma prière ?

À moi, bien sûr Smile



Omega a écrit:
De son silence dois-je faire mon sens ?

De quel silence parles-tu?

J'ai déjà écris 89 posts dans ce forum (celui-ci est le 90ème), et j'en suis à 14,79 posts par jour. Je ne dois pas être loin d'être le plus bavard de ce forum.

Dieu parle, il crie même, à travers ce forum et à travers la création. Mais l'homme n'écoute pas, et il ne regarde pas.

Tombe à genoux, fier sicambre, et adore-moi. Si Clovis, que tous le monde appelait Cloclo, c'est converti, toi qui est le dernier des humains (Omega) tu n'as pas moins de raison de le faire. Ne désespères plus, tu as trouvé ton Dieu.

Tu peux t'inscrire à ma newsletter en versant ton obole, à peine 500 €/mois au compte ... _........._ ...

Omega a écrit:
Je vous souhaite un bon-jour du seigneur.

Je mets ma colombe sur ta tête pour te marquer du signe du pigeon Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prométhée
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Dim 18 Mar - 5:27

Bienvenue, Cioran! Cool

Bonne entrée en matière.

'La philosophie semble plus produire une méthode de réflexion, voire de rhétorique, qu'une quelconque vérité sur quoi que ce soit.'
Arrow
'Mais là on reste dans les sciences : chercher la vérité revient à donner un modèle mathématique exact , les maths ne faisant déjà plus partie de la réalité, étant une description.'

Science: producteur de vérité.
Philosophie: producteur d'une méthode de réflexion.

Le grand avantage avec la philosophie, c'est qu'elle a un droit de regard sur les autres disciplines, sinon elle n'aurait plus de raison d'exister (Epistémologie pour la science, métaphysique pour la religion, morale pour la science politique, nature humaine pour la psychologie,...). C'est donc bien une méthode de réflexion, sur les autres disciplines. On peut alors dire qu'elle construit la vérité en posant un raisonnement logique sur les autres disciplines. Ce que Heidegger a dit est intéressant :'La science ne pense pas', et j'ajouterais aussi que 'la religion ne pense pas', la psychologie 'ne pense pas',... (encore que pour la psycho... Disons pour les sciences 'durs').

Il faut bien une discipline pour penser les autres. En celà, la philosophie s'intéresse à la vérité.

'Et puisqu'on parlait de contradition, comme cela a été dit, la vérité ne pourrait bien être que l'absence de contradictions dans un certain repère.'
Très bonne fin... Relativisation de la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Dim 18 Mar - 6:54

Mais j'aurais du dire "ce que nous considérons comme la vérité", c'est à dire l'absence d'erreurs apparentes. On croit détenir la vérité sur quelque chose quand on ne voit pas pour quelle raison on pourrait bien se tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Junius Brutus
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 480
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Dim 18 Mar - 7:22

Bienvenue Cioran cheers , très brillante réflexion
Mais n'oublie pas de te présenter dans le forum c'est obligatoire petit délinquant va Razz

Ce qu'en j'en pense:

Citation :
utiliser "tomber" pour décrire ce mouvement, c'est considérer qu'il y a un haut et un bas, ce qui n'est pas exact.

Je ne dirais pas que c'est inexacte. C'est vrai dans le référentiel terre. En fait la notion haut/bas existe de même que le + et le - mais qui sont relatif et peuvent être inversés.

Citation :
Lorsqu'on définit bien et mal, ces termes n'ayant rien de physique, on ne cherche pas vraiment à trouver dans le domaine de l'existant ce qui est bien, ou mal. On cherche à changer la définition qu'on avait jusque là, du bien, ou du mal. En quelque sorte, dire 'le nazisme, c'est mal', ce n'est pas affirmer que le mal est défini et que le nazisme en fait partie, c'est essayer d'inclure le nazisme dans la définition qu'on se fait tous du mal. Du coup elle est belle la recherche de la vérité, et elle peut se permettre d'être contradictoire.

C'est vai qu'à la réflexion il y a un certains empirisme dans la recherche de la moral (définition du bien et du mal), en tout cas pour ma part. Il y a des trucs qu'ont "sent" être mauvais d'emblée: le nazisme, et donc de là on peut raisonner pour définir le mal. Finalement un peu comme en science où on observe et constate: la pomme tombe de l'arbre, la lune non. Et on raisonne après dessus pour élaborer une théorie: la gravitation.
Pour raisonner sur la morale l'idéal serait donc d'observer un maximum de culture, de modèles , d'idéologies diverses et raisonner à partir de là.
Cependant je pense que la morale a des origines logiques et donc que les divergences de point de vue sont liée à des incohérences, irationalismes et contradictions. même si c'est en démarrant de l'observation que j'en arrive à cette conclusion.
D'ailleurs si on regarde la notion de référentiel fonctionne aussi dans ce domaine: le dictateur qui n'a pas la morale (a supposé que ça soit sa morale qui le fasse agir comme tel) située au même point que nous nous semble mauvais et réciproquement. Donc le mal ça serait l'éloignement de nos valeurs morales.

Citation :
Et puisqu'on parlait de contradition, comme cela a été dit, la vérité ne pourrait bien être que l'absence de contradictions dans un certain repère

D'accord mais si on admets ça, la vérité globale ou les vérités ont en commun le principe de non contradiction. Donc vraisemblablement c'est ce principe qui relie toutes les vérités et n'en laisse qu'une.

Maintenant il y a deux hypothèses à ce sujet:
- Le principe de non contradiction est bien le principe qui structure le réel mais l'homme qui est limité n'en perçoit que des morceaux et il se construit sa vision de la vérité avec les morceaux non contradictoire de la réalité qu'il peut assimiler.
Je ne sais pas si le terme existe mais j'appelerai ça "rationalisme sceptique", ce qui correspondrait à ma façon de voir les choses.

- Ou alors un ultra-scepticisme: Qui dirait que le principe de non contradiction n'est qu'une caractéristique du cerveau humain et non du réel. D'une certaine façon "la vérité est ailleurs".
Mais au quel cas, toute pensée humaine se servant de la raison et de la non contradiction, elle ne pourrait rien voir et pas même réfléchir sur cette réalité qui ne relève pas de ce principe.
Au final la philosophie n'aurrait plus aucun sens car elle est pensée par les humains que nous sommes utilisant de bon ou de mavais gré la raison et rien que la raison pour comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 49
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   Lun 16 Avr - 3:30

Smile



Silène a écrit:
La vérité est-elle unique?


Il faudrait déjà définir ce qu'est "la" vérité ... Et si ont le voit comme quelque chose d'Unique, c'est qu'elle convient à ce que l'ont veux y voir.. Mais pas forcement avec ce qui EST...
Car l'influence du mental par les croyances, peut considérablement faire pencher la balance sur l'orientation des conclusions... Wink

De mon coté, je ne conçois pas une UNIQUE vérité, mais multiples
faits pouvant être "perçues" comme des possibilités, et s'assemblant toujours aux-delà pour déboucher et rebondir sur d'autres perceptions de la réalité...


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vérité est-elle unique?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vérité est-elle unique?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vérité est-elle sousmise au temps?
» La vérité est-elle toujours bonne à dire ?
» La Vérité est-elle contraignante ou libératrice ?
» "La Vérité est-elle Beauté? La Beauté est-elle Vérité?"
» Hypatie d'Alexandrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Philosophie-
Sauter vers: