Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Du néant ou de l'existence c'est selon les préférences...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Du néant ou de l'existence c'est selon les préférences...   Ven 3 Aoû - 15:42

L'inintelligibilité? La limitation des sens?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Du néant ou de l'existence c'est selon les préférences...   Ven 3 Aoû - 18:10

La cause et l'effet. On ne peut contrôler la perception que les autres ont de ce que l'on écrit, mais on est responsable lorsque l'on écrit. La meilleure méthode de prophylaxie est la désinfection.

Je me retire d'internet, parce que je refuse le nivellement par le bas, et je n'ai aucun désir d'y participer.


Dernière édition par le Dim 26 Aoû - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Du néant ou de l'existence c'est selon les préférences...   Sam 4 Aoû - 14:46

Je reviens tout juste du concert Prom n°29 au Royal Albert Hall (en réalité devant ma téloche sur BBC2) et l’exécution de la Symphonie n°7, Leningrad, de Dmitri Chostakovitch (créée en 1941, un grand cru cette année là) m’a fait penser toute la soirée à Sylvano et à sa quête du graal de la simplicité absolue, son chemin vers la perfection.

L’écriture de cette symphonie est d’une extraordinaire complexité harmonique avec des accords dissonants qui, mélangés à l’unisson, arrivent à imposer un sentiment de pureté absolue bouleversant (enfin, à mes oreilles).

Je pensais à Sylvano principalement pendant le troisième mouvement qui est un adagio exprimant une douleur déchirante jouée dans un un registre très bas et avec des harmonies en quartes et en quintes, qui poussées à leur paroxysme, me fichaient la chair de poule et j'en avais les larmes aux yeux, alors que dans ma tête cette musique me dictait l'idée que la simplicité que je ressentais était en fait le fruit de l'extrême complexité harmonique de la partition.

Ceci m’amène à envisager le fait que le graal recherché par Sylvano puisse être atteint par différents chemins et je dois dire que cette réflexion me convient bien car le diverticule (comme disent les amateurs de sentiers de randonnées) que je me plais à vouloir emprunter ne va pas souvent croiser le chemin qu’il est en train de nous tracer avec brio et conviction…

saintpierremeister qui va rêver en musique cette nuit, mais sur son diverticule à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du néant ou de l'existence c'est selon les préférences...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du néant ou de l'existence c'est selon les préférences...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Selon Velikovsky : la fin du monde a déjà eu lieu plusieurs fois !
» Prière du médecin selon Jean-Paul II
» La Conversion des nations selon les prophéties
» L'éducation selon saint Jean Bosco
» La miséricorde de Dieu selon Ste Thérèse!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Philosophie-
Sauter vers: