Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La pitié et la condamnation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
geveil
Actif
Actif


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: La pitié et la condamnation   Dim 29 Juil - 0:37

Pourriez-vous à la fois avoir pour la même personne de la compassion silent et l’envie de la détruire. Twisted Evil

Cette question m’est venue à l’esprit en pensant que certains humains ont pu imaginer que nombre d’entre eux iraient en enfer et souffriraient pour l’éternité et que les justes iraient au paradis et se réjouiraient de voir les autres souffrir. Quelle méchanceté, quelle cruauté, quelle pauvreté de cœur et d’esprit. Quand je pense que de telles idées ont pu venir à l’esprit de certains humains j’ai honte d’en être un. Mais je pense que si de telles idées ont pu les atteindre c’est qu’eux mêmes devaient souffrir le martyr, d’où ma question:

Peut-on avoir pitié d’eux et souhaiter les détruire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: La pitié et la condamnation   Dim 29 Juil - 1:59

Je suis personnellement et par construction incapable de songer à envisager la disparition de qui que ce soit, fût-il mon pire ennemi.
Je ne puis non plus souhaiter le voir expier ses forfaits en enfer car je ne crois pas à son existence.
Ceci répond donc à la première formulation de la question :
Citation :
Pourriez-vous à la fois avoir pour la même personne de la compassion et l’envie de la détruire.

Concernant la deuxième formulation de la même question :
Citation :
Peut-on avoir pitié d’eux et souhaiter les détruire ?
"on" peut émettre un avis pertinent quelque soit son attitude personnelle en la matière.

Pour éclairer le débat je suggère de lire ce témoignage paru dans le Jerusalem Post où l'on apprend que des "citoyens ordinaires" que la guerre sans merci entre Israéliens et Palestiniens a placé dans des circonstances extraordinaires ont la grandeur d'âme de ne point succomber à la tentation de la haine.

L'Homme n'est pas forcément petit.

saintpierremeister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La pitié et la condamnation   Dim 29 Juil - 2:49

geveil a écrit:

Peut-on avoir pitié d’eux et souhaiter les détruire ?

Je crois que dans certains cas c'est grandement possible. Le besoin de destruction existe et n'est pas incompatible avec la pitié, sinon moralement, mais pas physiquement. Je me rappelle ce film ou un enfant a un super chien et puis il attrape la rage, donc il devient méchant et donc ils le tuent, avec beaucoup de violons, une pluie battante et de grosses larmes. On avait tout, la pitié et la destruction.
En cas de conflit, ce sont des nations qui s'attaquent. Donc d'un côté des militaires payés à tuer, et qui le font, d'un autre côté des intellectuels de gauche qui sont formés à constester les conflits armés, qui ont pitié. Donc, la nation peut à la fois faire la guerre, et refuser de la faire (south park).
Je crois que lorsqu'il s'agit d'un seul être il n'y a pas vraiment de différence. Tu peux développer un esprit compassionnel pour l'humanité entière, le jour ou quelqu'un dépasse tes limites, le réflexe est de l'exterminer, physiquement ou symboliquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geveil
Actif
Actif


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La pitié et la condamnation   Jeu 2 Aoû - 4:01

saintpierremeister a écrit:


L'Homme n'est pas forcément petit.
Merci SPM, je suis allé lire ce témoingnage, et j'en ai bien besoin dans l'état actuel de mon mental. Je pense d'ailleurs que si les média se donnaient la peine de relater plus souvent ce genre de choses, beaucoup plus souvent, le monde irait beaucoup mieux.

Ceci dit, les "grands", au sens où tu l'entends, restent encore en minorité, les "croquants" de la chanson à l'auvergnat, sont encore la majorité ce qui me fait douter de la valeur de la démocratie. ( Conformément à ma demande dans une autre discussion, pour ne pas détourner le fil de cette discussion, je ne souhaite pas parler ici de la démocratie. Je crois qu'il existe déjà un fil sur le sujet )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La pitié et la condamnation   

Revenir en haut Aller en bas
 
La pitié et la condamnation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Jeanne-Françoise de Chantal, commentaire du jour "Ne devais-tu pas...avoir pitié de ton compagnon,..."
» Jésus notre Seigneur, aie pitié de ceux qui souffrent!
» Saint Patrick et commentaire du jour "Ne devais-tu pas...avoir pitié de ton compagnon
» Condamnation formelle de l'Eglise
» Seigneur ai pitié de moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Spiritualité-
Sauter vers: