Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les papillons que nous enfermons dans des bocals

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Escape
De passage
De passage


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Les papillons que nous enfermons dans des bocals   Ven 6 Juil - 7:14

La quantité d'information existe, l'information, *NON*

de plus

Entre ici et le quantique, ya le "cut"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Escape
De passage
De passage


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Les papillons que nous enfermons dans des bocals   Ven 6 Juil - 7:18

[quote "Escape"]La quantité d'information existe, l'information, *NON*[/quote]

Cela veut dire que, comme l'a noté le scientifique Varela, la notion d'information est une notion philosophique qui appartient à un certain paradigme pour résoudre les problèmes de notre époque, essentiellement des problèmes cognitifs, mais que en fait, tout comme le phlogistique en son temps, cette notion est creuse.

Les bits (0 et 1) existent bien, et leur jeu nous persuade que l'information existe, mais l'information n'est qu'un mythe de causalité mécaniste dont nous nous gargarisons parce qu'il faut bien s'accrocher à quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Escape
De passage
De passage


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Les papillons que nous enfermons dans des bocals   Ven 6 Juil - 7:22

[quote "Escape"]Entre ici et le quantique, ya le "cut"[/quote]

Je ne sais pas ce qui plaît tant à R. Giskard Reventlov dans la Mécanique Quantique, mais bien des aspects de celle-ci sont méconnus, et notamment l'existence du "cut", qui a toujours plombé son interprétation en matière de causalité.

En gros, à notre échelle, on a une certaine causalité (cartésienne, mettons, ou mécaniste), et une autre à l'échelle quantique. Le problème, c'est qu'il y a un moment où l'on passe d'une de ces causalités à l'autre, c'est le fameux "cut", qui n'est explicité par aucune théorie à l'heure actuelle.

Nous en sommes réduits à néant concernant ces connaissances-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Les papillons que nous enfermons dans des bocals   Sam 7 Juil - 0:03

La cause et l'effet. On ne peut contrôler la perception que les autres ont de ce que l'on écrit, mais on est responsable lorsque l'on écrit. La meilleure méthode de prophylaxie est la désinfection.

Je me retire d'internet, parce que je refuse le nivellement par le bas, et je n'ai aucun désir d'y participer.


Dernière édition par le Dim 26 Aoû - 10:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Escape
De passage
De passage


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Les papillons que nous enfermons dans des bocals   Sam 7 Juil - 2:34

Tiens, vous ne citez pas David Bohm ni B.J. Hiley... Est-ce intentionnel ?

La notion d'information et celle de causalité ne sont pas l'apanage de la seule Méca.Q.... on les trouve aussi beaucoup en Sciences Cognitives, où elles ont été "critiquées" par Maturana et Varela notamment (ce dernier comparant l'information au "phlogistique").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Les papillons que nous enfermons dans des bocals   Sam 7 Juil - 6:43

La cause et l'effet. On ne peut contrôler la perception que les autres ont de ce que l'on écrit, mais on est responsable lorsque l'on écrit. La meilleure méthode de prophylaxie est la désinfection.

Je me retire d'internet, parce que je refuse le nivellement par le bas, et je n'ai aucun désir d'y participer.


Dernière édition par le Dim 26 Aoû - 10:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Escape
De passage
De passage


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Les papillons que nous enfermons dans des bocals   Sam 7 Juil - 6:58

Je ne sais pas si je suis un "Il-dit-blanc-donc-je-dis-noir". Je te promets de lire les auteurs que tu as mentionné, quand j'en aurai l'occasion.

Simplement, j'ai sous la main un livre de D. Bohm, que j'ai lu au 3/4 (jusqu'à la partie sur l'interprétation "many-worlds"), et je te demande donc si c'est intentionnellement que tu ne l'as pas cité. Cet auteur passe pour "non conventionnel" dans le milieu de la Méca Quantique : il se pourrait que tu l'estimes mauvais, et je voulais savoir si c'était le cas... Cela ne va pas plus loin.

Enfin, quant aux Sciences Cognitives elles se font une certaine idée de l'information et de la causalité qui n'est pas entièrement compatible avec celle de la Mécanique Quantique (sauf à considérer cette histoires très bizarres de micro-tubules), ce qui fait qu'on entre dans les eaux troubles de l'interdisciplinarité dès qu'un cogniticien et un quanticien entendent confronter leurs vues sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les papillons que nous enfermons dans des bocals   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les papillons que nous enfermons dans des bocals
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Sommes-nous seuls dans l'univers?
» Jésus nous tient dans ses bras
» Nous irons, dans la joie, vers la maison de Dieu
» Nous irons dans la joie vers la maison de Dieu "une Parole pour ta route"
» Arte - Sommes-nous seuls dans l'Univers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Spiritualité-
Sauter vers: