Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pourrait-on vivre sans s'illusionner ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Pourrait-on vivre sans s'illusionner ?   Mer 13 Juin - 2:51

geveil a écrit:
Evereve a écrit:
j'imagine qu'il y a des gens qui ne réfléchissent jamais et qui sont bien plus heureux que ceux qui se prennent la tête à tout vouloir saisir ... c'est le principe même du "lâcher prise".
Evereve, mon lapin, je t'adore, bizzzzous .I love you

mais bon... on est pas des moutons non plus ... Crying or Very sad
C'est sûr, les lapins sont plus curieux, on le voit bien quand ils se dressent sur leurs pattes arrières. cat[/quote]

Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Pourrait-on vivre sans s'illusionner ?   Jeu 14 Juin - 13:25

Evereve a écrit:

et d'ailleurs bravo à toi !!!!! de nous poser des questions pour nous retourner le cerveau !!!! Evil or Very Mad Evil or Very Mad

À propos de cerveau savais tu que les cerveaux sont sexués eux aussi ?

Regarde cette vue en coupe, tu comprendras pourquoi l'évidence et l'inexplicable se confondent toujours lors des discussions entre filles et garçons.



saintpierremeister qui sait, grâce à cette étude savante, qu'on peut résoudre bien des conflits en offrant du chocolat aux dames....

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Pourrait-on vivre sans s'illusionner ?   Ven 15 Juin - 1:37

lol! lol! lol! oui je la connaissais celle là !!!!!

cela dit ... j'aime pas le chocolat

affraid

mais j'aime beaucoup d'autres choses geek

n'empêche ça me fait toujours autant rire ce truc !!!!!

tu sais, tu vas rire ...

tu dis :

Citation :
Regarde cette vue en coupe, tu comprendras pourquoi l'évidence et l'inexplicable se confondent toujours lors des discussions entre filles et garçons.

hier, j'ai eu une discussion houleuse avec un ami exactement sur ce sujet ....

parce que je lui disais que je ne comprenais pas pourquoi les hommes ne comprennent jamais rien aux femmes ! (ce sur quoi, il m'a répondu que la réciproque était vraie ... Rolling Eyes )

personnellement, j'en avais conclu que les hommes ne prennent pas la peine d'essayer de les comprendre ...

maintenant que j'ai une raison scientifique ... tout s'éclaire ... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Pourrait-on vivre sans s'illusionner ?   Ven 15 Juin - 4:08

Evereve a écrit:
:
hier, j'ai eu une discussion houleuse avec un ami exactement sur ce sujet ....

parce que je lui disais que je ne comprenais pas pourquoi les hommes ne comprennent jamais rien aux femmes ! (ce sur quoi, il m'a répondu que la réciproque était vraie ... Rolling Eyes )

Personnellement, j'en avais conclu que les hommes ne prennent pas la peine d'essayer de les comprendre ...

maintenant que j'ai une raison scientifique ... tout s'éclaire ... scratch

Une fois le diagnostique posé, on n’est pas plus avancé qu'avant car l'intuition ne permet pas de dégager une piste d'action.

Et pourtant, si on veut dépasser l'aphorisme qui voudrait attribuer le statut de bienheureux à ceux qui ont renoncé à comprendre l'incompréhensible autre sexe, il faut bien trouver un moyen de vivre ensemble harmonieusement.

À mon humble avis il faut rester modeste intellectuellement devant ce que je pourrais décrire comme un mur bouchant l'horizon de la connaissance réciproque.

On voit un mur au loin et on dispose de trois attitudes pour l'appréhender.

La première est purement spéculative et consiste à se créer une description de ce qui existe au-delà de ce mur et d'agir en fonction de ses propres postulats.

La deuxième est plus terre à- terre ; le mur des connaissances est loin, je n’ai pas trop envie de chercher comment on peut y accéder et j'agis comme pour moi.

La troisième est plus pragmatique ; il faut construire un moyen d'atteindre ce mur sans trop de dommage et sans se prendre la tête pour essayer d'imaginer ce qu'il y'a au-delà.

Cette dernière attitude, tirée de la "trial-and-error method" dont la pertinence est depuis longtemps démontrée en matière de recherche appliquée, est ma préférée et je dois avouer qu'elle m'a évité bien des déconvenues tout au long de ma chienne d'existence.

saintpierremeister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Pourrait-on vivre sans s'illusionner ?   Lun 18 Juin - 2:31

et... tu penses sérieusement m'avoir aidé là ????? lol!

et après on m'explique que je ne suis pas assez terre-à-terre !

mais je demande que ça moua !!!!

Citation :
sans se prendre la tête pour essayer d'imaginer ce qu'il y'a au-delà.
là est le drame de mon existence !!!!

Evereve doit-elle se mettre en /mode off ? impossible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Pourrait-on vivre sans s'illusionner ?   Lun 18 Juin - 4:08

Evereve a écrit:
et... tu penses sérieusement m'avoir aidé là ????? lol!

et après on m'explique que je ne suis pas assez terre-à-terre !


Ma pensée concernant le mur des connaissances réciproques entre hommes et femmes, le tout engendrant des illusions brumeuses étant encore plus brumeuse que les dites illusions, je me dois de tenter de rendre le problème encore plus fumeux en abordant le thème de l'illusion qui fait croire aux hommes que l'expression "logique féminine" est un oxymore (ou un oxymoron selon la rime choisie).

Je traiterai cette illusion au travers de deux exemples caractéristiques :

Exemple 1 :
Avez vous observé que le bas des hayons de nos chères voitures pas lavées depuis longtemps arbore presque toujours des traces de doigts bien visibles ?

Ayant observé attentivement le mode de fonctionnement en matière de fermeture des hayons de la part de mon échantillon personnel et représentatif de la gent féminine, j'ai observé que mon échantillon se dressait sur la pointe des pieds telle une ballerine de l'opéra de Paris pour arriver à saisir du bout des doigts le bas du hayon et exercer une forte poussée vers le bas pour refermer celui-ci.

J'ai tenté d'expliquer à mon échantillon représentatif que les ingénieurs avaient étudié les problèmes posés par la hauteur atteinte par le hayon ouvert et par la l'intensité de la poussée verticale nécessaire à sa fermeture eu égard à l'angle très important d'ouverture et qu'ils avaient résolus le problème en plaçant à l'intérieur de la porte du hayon un renfoncement ou une poignée diminuant la hauteur et réduisant l'angle donc la force à exercer avec en prime l'élimination du problème de salissure des doigts.

Résultat des courses : mon échantillon représentatif continue à fermer le hayon selon la méthode non prévue par les ingénieurs (avec le corolaire des risques musculaires dus à l'élongation maximale du corps, des traces et des doigts sales) en vertu du principe logique imparable de "j'aime mieux comme ça".


Exemple 2 : mijoter un bon p'tit plat avec le brûleur gaz au ralenti.

L'ouverture du robinet d'un brûleur gaz se fait conventionnellement en le tournant dans le sens trigonométrique depuis la position d'arrêt, rotation au cours de laquelle le débit du gaz passe par le débit maximum puis est réduit progressivement jusqu'à un débit minimum de sécurité avant décrochage de la flamme en arrivant contre une butée.

Mon échantillon représentatif a pour habitude de régler le débit minimum en tournant le bouton du robinet dans le sens des aiguilles d'une montre, c'est à dire en revenant vers l'arrêt, soit sans la sécurité d'un débit minimum contrôlé par un réglage en butée.

J'ai expliqué plusieurs fois à mon échantillon représentatif la position de l'ingénieur sur ce type de comportement en expliquant la démarche de sécurité de la conception et de l'usage qui devait en découler, risque de flamme soufflée, difficulté de visualiser la flamme à son débit mini lorsque le soleil pénètre en éclairage rasant dans la cuisine etc.

Nonobstant les contraintes techniques avérées, mon échantillon représentatif continue ses pratiques dangereuses parce que, dans sa logique, c'est mieux comme ça.

Dans les deux cas de figure, j'ai pris le parti de ne pas affronter les conséquences prévisibles de toute tentative de briser le mur de l'incommunicabilité entre les systèmes de logique féminins et masculins afin d'assurer la paix des cœurs et la pérennité du couple contre les certitudes scientifiques.

saintpierremeister

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Radéchan
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 36
Localisation : Dans le pot de moutarde... (Dijon!)
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Pourrait-on vivre sans s'illusionner ?   Lun 18 Juin - 7:19

Ouhlà! c'est des études sérieuses ça! C'est tellement rigoureux que je ne vois pas comment on peut y trouver quelque chose à redire. Ca fait longtemps que tu étudies ton échantillon représentatif?
En tout cas, la science a parlé!

_________________
Vivre simplement pour que simplement, d'autres puissent vivre. (Gandhi)

Quand les pêcheurs font la grêve, les poissons dansent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Pourrait-on vivre sans s'illusionner ?   Lun 18 Juin - 9:07

Radéchan a écrit:
Ca fait longtemps que tu étudies ton échantillon représentatif?

Ça va faire quarante-deux ans dans deux mois, et je n'ai pas encore tout compris du mode d'emploi, c'est dire si l'étude de la logique féminine est un sujet complexe et qu'il convient de ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre en voulant augmenter la taille de l'échantillon étudié !

saintpierremeister qui pourtant fait toujours les choses d'en l'ordre prescrit avant usage selon le principe du"RFM"(1).





saintpierremeister

(1) Read the Fucking Manual
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Pourrait-on vivre sans s'illusionner ?   Jeu 21 Juin - 5:11

tu es terrible Saint Pierre !

mais en conclusion ? crois-tu que ce soit peine perdue ?

dois-je renoncer à essayer de comprendre ? affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourrait-on vivre sans s'illusionner ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourrait-on vivre sans s'illusionner ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Vivre sans manger ni boire ?
» Vivre sans stress
» Bienvenu sur Vivre sans alcool
» Je peux vivre sans toi
» Sauriez-vous vivre sans internet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Spiritualité-
Sauter vers: