Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'humanisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alpha
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: L'humanisme   Lun 4 Juin - 12:31

Bonjour à tous.

Après le problème du libre arbitre qui a provoqué bon nombre de conflits (je réitère que c'est l'un des sujets les plus importants de nos jours), en voici un qui lui est lié: Quelle est votre conception de l'humanisme?

Si les hommes devaient tendre vers un idéal d'homme humaniste, quelles seraient les caractéristiques de la pensée de cet homme?

Je vous livrerais ma conception personnelle plus tard (examens...). Cependant, je peux très vite dire qu'une des conditions primordiales pour se prétendre "humaniste" est, bien entendu, de ne pas croire en toute forme de libre arbitre.

D'emblée, une personne qui revendique le libre arbitre ne peut certainement pas espérer obtenir le titre utopique d'humaniste.

Mais commençons d'abord par répondre à la question posée ci haut.

Alpha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: L'humanisme   Lun 4 Juin - 15:46

Je dirais, quelqu'un qui travaille, ou qui a comme volonté, de faire le bonheur de chaque individu, à partir de la base qu'ils ont tous en commun (points communs qu'ils partagent tous), sans pour autant passer par une solutions qui consisterait à faire le bonheur de tous en leur demandant d'y adhérer.

En schématique, quelqu'un qui chercherait à trouver le bonheur à partir de la condition de chacun, plutôt que de chercher un mode de vie bienheureux et de demander à tous d'y adhérer.

En imagé, conduire tous les individus vers une lumière, plutot que d'allumer une lumière et demander à tous les individus de se dirriger vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protée
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 30
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: L'humanisme   Lun 4 Juin - 22:00

Je suis assez d'accord : pour moi un humaniste ne cherche pas à imposer sa conception du monde, mais plutôt à comprendre celle des autres. Il fait donc preuve d'empathie et cherche à éclairer autrui par rapport aux questions qu'il se pose. Ce qui n'empêche pas que cet humaniste puisse avoir des vues complètement différentes bien entendu.

Pour moi, cette "aide", cette écoute, doit rester du domaine de la convivialité. Comme si l'humanisme était une forme de politesse. En revanche, l'humanisme n'a pas de sens plus haut pour moi, ce qui veut dire qu'il n'est ni un acquis inhérent à l'espèce, ni un but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: L'humanisme   Mar 5 Juin - 2:53

L’humanisme, c'est quoi ce truc ?

Par déformation professionnelle je commence toujours par un rappel de situation avant d'élargir le champ de ma réponse :


Rappel de situation :
Le premier humaniste est sans nul doute Protagoras, sophiste du Vème siècle avant Jésus-Christ pour qui "l'homme est la mesure de toutes choses."

Pour le dictionnaire c’est au choix :

Une philosophie qui met l'homme et les valeurs humaines au dessus de tout.

Une méthode de formation intellectuelle basée sur les humanités.

Une conception philosophique pour laquelle l'homme constitue la valeur suprême ou encore une fin et non un moyen.

C’est aussi, dans une perspective historique, un mouvement intellectuel de la Renaissance, né en Italie au XIVème siècle, et qui s'étendit progressivement en Europe en s'épanouissant au XVIème siècle.

Au XVIIIème siècle, les penseurs des Lumières affirment que l'humanité de l'homme est universelle en chacun d'entre eux, quelque soient ses différences (origine, milieu) ou ses particularismes (nationaux, ethniques).

attaquée Au XIXème siècle cette vision est jugée trop abstraite et on affirme que chaque homme fait partie d'une humanité particulière.

Au XXème siècle, les représentants du nationalisme et du fascisme reprennent cette idée de "esprit du peuple" ou "issu d'une terre" pour justifier leurs théories, ce qui est assez gonflé concernant les tenants de ce qu’il faut bien appeler de l'anti-humanisme.

Ceci posé, pour moi, parler aujourd’hui d'humanisme revient à conserver une vision d’un homme, libre et autonome non enfermé dans son appartenance ethnique ou religieuse, c’est aussi une conception qui s’interdit de limiter l’homme à son inconscient propice aux manipulations destinées à en faire un produit des facteurs socio-économiques libéraux.

saintpierremeister
study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
geveil
Actif
Actif


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: L'humanisme   Mar 5 Juin - 15:49

saintpierremeister a écrit:
c’est aussi une conception qui s’interdit de limiter l’homme à son inconscient propice aux manipulations destinées à en faire un produit des facteurs socio-économiques libéraux.

La meilleure façon d'échapper aux manipulations qui jouent sur l'inconscient est de......le rendre conscient pig mais il ne faut surtout pas le nier.

J'ajoute cela parce que moulte fois , j'ai lu que telles ou telles exactions sont inhumaines, comme s'il n'y avait d'humain que les "bonnes" actions; Hitler était aussi humain que Gandhi, par exemple. Je pense que c'est une grave erreur qui empêche l'humanité d'aller vers une société plus harmonieuse. Il faut avoir le courage de voir la boue qui est en nous. Il ne faut pas non plus se vautrer dedans

pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: L'humanisme   Mar 5 Juin - 16:41

Ah oui, mais il y a tellement de choses compliquées à comprendre, tellement de choses à savoir, et on a si peu de temps et de personnes qui aiment passer des heures à réfléchir (qui aiment, ou qui y sont amenés). Il y a tellement d'individus à instruire...Que parfois, on essaye de gagner du temps, de parer au plus pressé, en ayant une idée simple et formelle : le nazisme, c'est mal. Je sais pas si tu as des enfants. Difficile de tout leur expliquer, difficile de les laisser faire leur choix, alors parfois on interdit, on punit. Je ne pense pas que ce soit la meilleure méthode, mais c'est parfois la seule possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: L'humanisme   Mer 6 Juin - 14:18

Un humaniste est un individu qui met sur un même pied d'égalité tous les hommes de la terre. Ainsi:

- Entre tuer sa propre mère et une jeune fille, il devrait pouvoir tuer sa mère sans hésiter. La mère ayant déjà découvert la vie, c'est au tour de la jeune fille d'en profiter pleinement.

- Un humaniste doit se sentir touché autant par la mort d'un de ses proches que la mort d'un être qui lui est totalement étranger.

- Un humaniste est cohérent: il n'est ni gentil, ni méchant. Il devrait pouvoir agir en parfaite cohérence lorsqu'il se trouve dans une situation donnée. Si capturer un criminel présente un risque élevé de blesser voire de tuer plusieurs innocents, l'humaniste doit le tuer, quelque soit l'identité du criminel.

Sa cohérence dépasse de loin sa sensibilité: si un enfant menace d'autres enfants et qu'il ne peut être enfermé, il doit le tuer.

Un humaniste doit savoir se retenir s'il conçoit que sauver un individu peut très certainement lui coûter la vie. Le courage ne sert à rien dans ce cas.

...

Voilà ma conception de l'humanisme pure et dure.

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: L'humanisme   Mer 6 Juin - 16:07

Terminator est donc un humaniste Very Happy

Je trouve que c'est n'importe quoi, et pour une fois j'ai pas grand chose d'autre à dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: L'humanisme   Mer 6 Juin - 17:10

Cioran a écrit:
Je dirais, quelqu'un qui travaille, ou qui a comme volonté, de faire le bonheur de chaque individu

Le but ultime de toute vie se résume donc en un seul mot : le bonheur.

Ce mot ne m'intéresse pas. La période où j'ai été le plus heureux, c'est sans doute lorsque j'étais enfant, je ne connaissais encore rien de la vie. "Heureux les simples d'esprits". J'aurais beau établir des centaines de réflexions, la servante qui travaille chez nous demeurera mille fois plus heureuses que moi. Elle ne sait pas que la terre est ronde, mais elle sait ce qu'est le bonheur.

J'ai peut-être une vision singulière de l'humanisme. Un humaniste doit être au service de l'homme. Mieux il est au service de l'homme, et plus il est humaniste.

Il fallait peut-être que je crée d'abord un autre sujet.
Alpha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: L'humanisme   Jeu 7 Juin - 2:49

Alpha a écrit:

- Entre tuer sa propre mère et une jeune fille, il devrait pouvoir tuer sa mère sans hésiter. La mère ayant déjà découvert la vie, c'est au tour de la jeune fille d'en profiter pleinement.


Quel choix cornélien, cette version moderne du sacrifice d'Isaac pour ne pas déplaire à Dieu ! Sad
Citation :

Dieu mit Abraham à l'épreuve, et lui dit : "Abraham !"
Et il répondit : "Me voici !"
Dieu dit : "Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac; va-t'en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l'une des montagnes que je te dirai."


Ce dilemme métaphysique devrait être laissé aux seuls auteurs de livrets pour opéras lyriques où un ténor est pris de passion pour une soprano tandis qu'un méchant baryton qui convoite la soprano, va pousser le ténor à trucider sa propre mère mezzo-soprano... Very Happy

Si une telle épreuve devait constituer un examen de qualification à la position recherchée d'humaniste diplômé reconnu au sein du gotha de la société civilisée, je trancherais le sac de nœud en proposant à l'impétrant humaniste de se sacrifier lui même pour ne pas avoir à attenter à la vie d'autrui.

saintpierremeister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: L'humanisme   Jeu 7 Juin - 4:40

saintpierremeister a écrit:


Si une telle épreuve devait constituer un examen de qualification à la position recherchée d'humaniste diplômé reconnu au sein du gotha de la société civilisée, je trancherais le sac de nœud en proposant à l'impétrant humaniste de se sacrifier lui même pour ne pas avoir à attenter à la vie d'autrui.


Tiens j'avais la même réponse en tête. Mais ça ne fonctionne pas, c'est interdit : ce genre de dilemne, style choix de Sophie, n'admet pas cette réponse. Ils se présentent toujours sous la forme "tu n'as aucun autre choix que de faire mal à quelqu'un plutôt qu'à un autre - a qui préfères-tu faire du mal?". A mon avis, ça apprend juste à ceux qui y répondent à sélectionner les personnes à qui ils doivent faire du mal. Tout en leur laissant sous-entendre qu'ils n'en sont pas responsables, puisque quelque chose les y oblige.

Et puis, si être humaniste c'est servir au mieux, la servante est une grande humaniste, de profession.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: L'humanisme   Jeu 7 Juin - 7:09

oulà ! c'est curieux tout ça !!!!

tout d'abord, je tenais à remercier Saint Pierre pour sa synthèse sur l'humanisme puisque n'étant pas experte en la matière cela me paraissait totalement obscur ... et cela m'a évité de devoir faire une recherche Smile merci pour elle donc Smile

Bon j'avoue qu'à la base, cela ne pas aidé à me faire une réelle opinion sur le sujet mais en lisant vos réponses... ça m'amène quelques réflexions.

A te lire, Alpha, je me dis que l'humaniste est tout sauf un être humain ... effectivement Terminator comme le souligne Cioran est surement le plus pur des humanistes ... si je conçois le fond de l'argumentation, je trouve les exemples extrêmes ! parce qu'aucun individu ne peut faire ce genre de choix ! et pour le coup, je rejoins Saint Pierre lorsqu'il dit que dans ces conditions, le vrai humaniste est celui qui choisira de sacrifier sa propre vie ...

quant à savoir si l"'ignorant" est le seul à pouvoir connaitre le bonheur ... alors là ... je reste aussi perplexe ... Rolling Eyes d'un part parce que la conception du bonheur est propre à chacun ...

pour ma part, la période où j'ai été la plus malheureuse est mon enfance ! ce qui prouve que l'innocence n'a rien à voir là dedans...ce qui fait la différence, c'est que lorsqu'on est enfant, on ne peut que subir les évènements ... adulte, nous avons la possibilité de faire des choix et d'essayer d'atteindre le bonheur ...

Alors effectivement, si demain on me lobotomise, il est clair que je ne serai plus malheureuse pour quoi que ce soit ... mais d'ici à dire que je serai heureuse ... qu'est ce que le bonheur ?

il me semble que l'on s'égare du sujet initial, je vais tacher d'y recoller ...

L'humaniste ?

j'ai l'impression vu comme ça, que c'est purement utopique ...

Citation :
Un humaniste doit être au service de l'homme. Mieux il est au service de l'homme, et plus il est humaniste.

jusque là tout va bien …

mais je me demande ce que veut dire "être au service de l'homme" ?

tout cela me rappelle étrangement la "bonne parole" : aide ton prochain …

un curé est-il un humaniste ? il est à l'écoute des gens, il est censé aimer tout le monde, aide quand il faut …

arf nan rien à faire ... je ne sais toujours pas ce qu'est l'humanisme Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jog
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: L'humanisme   Jeu 7 Juin - 10:37

Salut,
L'humanisme?
C'est une philosophie de domination. Parce que nous sommes quelques milliards sur cette planète, nous devrions constitués une humanité.
Et quelle est la réalité de cette humanité?
L'indidu.
Il faut aimer l'individu. L'humanité n'a pour but que la domination, et par extension, l'humanisme, en est son moyen.
L'humaniste est un dictateur.
Et nous ne sommes pas des serviteurs....asservis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: L'humanisme   Jeu 7 Juin - 10:42

Cioran a écrit:
Mais ça ne fonctionne pas, c'est interdit : ce genre de dilemne, style choix de Sophie, n'admet pas cette réponse. Ils se présentent toujours sous la forme "tu n'as aucun autre choix que de faire mal à quelqu'un plutôt qu'à un autre - a qui préfères-tu faire du mal?".

Tu n'as pas d'autre choix.... sinon quoi ?
Que se passe-t-il si tu refuses le choix ?
On te tue ?
La belle affaire, ça t'éviteras de tenter de le faire toi même au risque de te louper et de finir estropié comme cette anglaise qui se tirant une balle dans le sein s'est fracassé le genoux... Twisted Evil

Si on ne te tue pas et qu'on veut t'empêcher de le faire, tu fais comme les mômes dupés par internet et qui s'arrêtent de respirer jusqu'à ce que mort s'en suive, sans doute pour démontrer qu'ils n'ont aucun savoir vivre....

saintpierremeister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: L'humanisme   Jeu 7 Juin - 10:51

Ce n'est pas une expérience réelle. C'est un jeu, un jeu psychologique, qui incite effectivement à choisir une solution qui fait souffrir quelqu'un. Ca ne se présente pas sous la forme "tu dois offrir 10000 euros, tu les donnes à ta mère ou à ta voisine?".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'humanisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'humanisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'HUMANISME c'est quoi pour vous?
» Ecologie, humanisme et anthropocentrisme
» Napoléon 1er, précurseur politique d'un humanisme éclairé
» support vidéo Humanisme 1ère
» Humanisme : Erasme, l'adage de la raison (Libération)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Philosophie-
Sauter vers: