Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Carpe Diem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 24 Mai - 11:33

Non, on ne fait pas ce qu'on veut. On doit manger et boire : mais on n'ets pas obligé de ne manger que des pates et de boire que de l'eau. On doit travailler, mais on peut se débrouiller pour trouver un boulot dans lequel on se sente bien. On doit penser à ses amis, mais on n'est pas obligé de se sacrifier sans retour. On doit de laver, mais on n'est pas obligé de prendre des douches froides...
Quand à l'amour, il est multiple. Il ne faut pas le confondre avec l'attirance, bien que ce soit le cas souvent, surtout à l'adolescence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 24 Mai - 11:43

La cause et l'effet. On ne peut contrôler la perception que les autres ont de ce que l'on écrit, mais on est responsable lorsque l'on écrit. La meilleure méthode de prophylaxie est la désinfection.

Je me retire d'internet, parce que je refuse le nivellement par le bas, et je n'ai aucun désir d'y participer.


Dernière édition par le Dim 26 Aoû - 11:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 41
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Ven 25 Mai - 2:24

Cioran a écrit:
Non, on ne fait pas ce qu'on veut. On doit manger et boire : mais on n'ets pas obligé de ne manger que des pates et de boire que de l'eau. On doit travailler, mais on peut se débrouiller pour trouver un boulot dans lequel on se sente bien. On doit penser à ses amis, mais on n'est pas obligé de se sacrifier sans retour. On doit de laver, mais on n'est pas obligé de prendre des douches froides...
Quand à l'amour, il est multiple. Il ne faut pas le confondre avec l'attirance, bien que ce soit le cas souvent, surtout à l'adolescence.

pour moi, ça relève de l'utopie ! mais je parle à titre personnel bien sur Smile si je pouvais arriver à cette discipline (et voilà on y revient) alors certes, la vie serait parfaite !

on est sans doute jamais obligé de rien, certes ! mais nous avons tous nos faiblesses, les combattre est peut être le but ultime de notre vie... le juste milieu est peut-être de savoir faire la part des choses ...

mais parfois, les choses sont plus faciles à dire qu'à faire ...

se débrouiller pour trouver un boulot où l'on se sent bien ? je ne sais pas si on en a tous la possibilité ... parfois la vie nous contraint à faire des choix que je nommerai les moins pires ... peut être est il toujours possible de changer les choses, encore faut il en avoir les moyens, les capacités, la force...

ne pas se sacrifier sans retour ? je me contenterai de dire que déjà se sacrifier avec retour est déjà une lourde tâche... mais l'affectif est le nid de toutes les faiblesses ... pourquoi devrait-on se sacrifier pour ceux qu'on aime ? et pourtant on le fait chaque jour... cela dit au fond, se dire que l'on peut rendre heureux les autres, au détriment de son propre bonheur, n'est ce pas déjà une satisfaction, au fond, on finit par y trouver notre compte...

se laver ? je ne voyais pas ça comme une contrainte en fait ! pour le coup, un bon petit moment de plaisir Smile comme un bon petit café ! moment banal mais bien réconfortant :d

l'amour, attirance ? certes, ce sont deux choses différentes... mais je suis une adepte du dicton : pas d'amour sans sexe, pas de sexe sans amour ...

l'attirance physique pour le simple plaisir du corps m'est pour le moment inconnu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Ven 25 Mai - 8:24

Evereve a écrit:

l'attirance physique pour le simple plaisir du corps m'est pour le moment inconnu !

Et si je puis me permettre une remarque d'ancien (un peu sibylline mais le sujet s'y prête) : fais en sorte de ne pas survoler l'inconnu, quand avec l'âge amour rimera avec complicité tu atteindras la plénitude des sentiments.

saintpierremeister heureux d'avoir trouvé une âme capable de le supporter depuis si longtemps. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 41
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Ven 25 Mai - 11:59

saintpierremeister a écrit:
Evereve a écrit:

l'attirance physique pour le simple plaisir du corps m'est pour le moment inconnu !

Et si je puis me permettre une remarque d'ancien (un peu sibylline mais le sujet s'y prête) : fais en sorte de ne pas survoler l'inconnu, quand avec l'âge amour rimera avec complicité tu atteindras la plénitude des sentiments.

saintpierremeister heureux d'avoir trouvé une âme capable de le supporter depuis si longtemps. Razz

je ne pense pas que cela soit dans ma nature... et j'ai trop peur de l'inconnu pour m'y jeter ... corps et âme !!!!

je pense également avoir trouvé celui qui me supportera éternellement ! et ça fait déjà un bail que ça dure ! I love you j'ose espérer atteindre cette plénitude et m'y emploierai avec courage !

mais merci du conseil l'ancien ! ton deuxième prénom serait il Gandalf ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Sam 26 Mai - 3:14

Evereve a écrit:

mais merci du conseil l'ancien ! ton deuxième prénom serait il Gandalf ?



En plein dans le mille : Gandalf (pour les gens du Nord) en effet je suis aussi, Mithrandir est le nom que me donnent les Elfes et les Gondoriens, les Nains m'appellent Tharkûn, je suis connu sous le nom de Incánus chez les Haradrim, mais Olórin le Maia mon vrai nom est.

Merci à J. R. R. Tolkien

saintpierremeister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
geveil
Actif
Actif


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Sam 26 Mai - 5:49

Evereve a écrit:
est ce que la fidélité n'a pas pour but d'éviter les conflits de "piquage" de femmes ?
Ou de piquage d'hommes !!!!

Voilà pile poil le nœud du problème ( Siouplé !!! No )

La femme est-elle la propriété de son homme, ou l'homme celle de sa femme? Et dans ce cas, qu'y-a-t'il à "piquer"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 49
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Sam 26 Mai - 6:22

Smile



geveil a écrit:
Evereve a écrit:
est ce que la fidélité n'a pas pour but d'éviter les conflits de "piquage" de femmes ?
Ou de piquage d'hommes !!!!

Voilà pile poil le nœud du problème ( Siouplé !!! No )

La femme est-elle la propriété de son homme, ou l'homme celle de sa femme? Et dans ce cas, qu'y-a-t'il à "piquer"?

Dans mon idée ; Un couple "devrait" s'aimer l'un, l'autre avec respect, et dans cette esprit, il n'y a pas de possession, ni de dominations et ni de soumissions... Il faut un équilibre.
Les passions , pulsions voir obséssions font partis des natures de chacuns, et a ceci... Pour un chemin plus serein,... Il "faudrait" savoir, nous mêmes ce qui nous convient , pour pouvoir faire des choix appropriés du 2 en 1 par l'esprit... Wink


Smile sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Sam 26 Mai - 9:43

geveil a écrit:

Voilà pile poil le nœud du problème ( Siouplé !!! No )


Alléluia, je pourrai mourir tranquille car un jeune a repris mon flambeau en écrivant nœud comme un lettré et non noeud comme un pignouf.

Les signes diacritiques reviennent au galop !
Fuyez contempteurs des règles typographiques qui regardez de haut le lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale. (édité par l’Imprimerie nationale au prix d’environ 14 euros)

Encore un petit effort et on en arrivera peut-être à accentuer les capitales comme le recommande l'Académie Française.

Que pensez vous de LE FASCISME ERADIQUE SUR LE NET à la place de LE FASCISME ÉRADIQUÉ SUR LE NET ?

Et vous reviendrez certainement bredouille d’une pêche au « PALAIS DES CONGRES » non ?

C'est un beau jour pour moi.

saintpierremeister cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
geveil
Actif
Actif


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Sam 26 Mai - 11:23

C'est avec des larmes dans la plume, Sad que je suis obligé de vous détromper, mon cher Saintpierre, car si je suis resté un enfant dans l'âme, ce n'est malheureusement pas dans mes artères. Elles sont même plus vieilles que les vôtres farao

Excellent , le PALAIS DES CONGRES Laughing

Si les profs pouvaient trouver de tels exemples pour convaincre nos enfants qu'il faut respecter la syntaxe et l'orthographe. Tiens, ça me rappelle le " Quand penses-tu ?" d'un message passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Sam 26 Mai - 12:48

Caramba encore raté, il est vrai que j'aurais dû m'en douter, tant cette marque écrite de respect envers le lecteur est devenue désuète aujourd'hui...

Concernant les exemples d'ambiguïté lié aux capitales non accentuées (ou ambigüité en appliquant les rectifications orthographiques de 1990, ce que je ne fais pas) j'ai quelques exemples en rayon :

LE PROBLÈME DES RETRAITÉS ou LE PROBLEME DES RETRAITES

LE PALAIS DES CONGRES ou LE PALAIS DES CONGRÉS déjà cité

LES ENFANTS LEGITIMES ou LES ENFANTS LÉGITIMÉS

UN HOMME ASSASSINE ou UN HOMME ASSASSINÉ

LE CRIMINEL SERA JUGE ou LE CRIMINEL SERA JUGÉ

ÉTUDE DU MODELÉ ou ETUDE DU MODELE

DES LIVRES ILLUSTRES ou DES LIVRES ILLUSTRÉS

LE COUP DE DE DE DE GAULLE ou LE COUP DE DÉ DE DE GAULLE

IL A ETE INTERNE ou IL A ÉTÉ INTERNÉ

HOLLANDE CHAHUTE A L'ASSEMBLEE ou HOLLANDE CHAHUTÉ À L'ASSEMBLÉE

saintpierremeister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 41
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mar 29 Mai - 2:26

geveil a écrit:
Evereve a écrit:
est ce que la fidélité n'a pas pour but d'éviter les conflits de "piquage" de femmes ?
Ou de piquage d'hommes !!!!

Voilà pile poil le nœud du problème ( Siouplé !!! No )

La femme est-elle la propriété de son homme, ou l'homme celle de sa femme? Et dans ce cas, qu'y-a-t'il à "piquer"?

ça n'était qu'un exemple Wink je ne pensais pas ouvrir une polémique là dessus Wink

s'il n'y a pas propriété, il y a tout de même don à l'autre … enfin, je le conçois comme tel… et là dessus, je ne vois pas quel pourrait être le problème…

quant au terme "piquage", s'il dérange, je m'en excuse, car il n'y avait rien de spécial derrière...et surtout pas l'idée de possession... cela étant ne dit-on pas "s'offrir à l'autre" ? "appartenir" à l'autre ne me dérange pas plus que cela au fond ... tant qu'il s'agit de relations réciproques et saines... pour moi cela ne sous entend pas forcément de relations dominatrices ... juste de don réciproque...



Mon Cher Ami, Saint Pierre, je me posais une question ... l'usage exige-t-il des accents sur les majuscules ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mar 29 Mai - 3:06

Citation :
Mon Cher Ami, Saint Pierre, je me posais une question ... l'usage exige-t-il des accents sur les majuscules ?

Oui. Mais faut les trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geveil
Actif
Actif


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mar 29 Mai - 3:23

Bonjour Evereve,

Comme par hasard tu as parlé de "piquage de femme" et pas de "petit copain."

Je pense que le choix des mots n'est jamais innocent, sauf peut-être dans certains lapsus, et encore !

La séparation constitutive des individus fait à priori d'autrui un objet.

J'appelle séparation, le fait que si je te pince, je ne ressens rien, si ce n'est l'élasticité de ta peau. Ou si je te fais l'amour Embarassed Very Happy bounce , je ressens la douceur de ton sexe, mais rien de ton orgasme, si j'arrive à t'en procurer Surprised C'est cela la séparation.

Le fait que l'on pense à l'autre comme à un sujet, c'est-à-dire comme capable d'éprouver, de sentir, de souffrir, de jouir, etc. ce fait, donc, provient d'un long apprentissage, qui est loin d'être terminé puisqu'il y a encore de l'esclavage, de la prostitution, de l'exploitation,etc.

Pour en revenir au problème de la fidélité en amour, par exemple, si tu considère ton ou ta copine comme un sujet susceptible d'éprouver du désir pour un ou une autre que pour toi, et si tu l'aimes comme on aime un sujet, c'est-à-dire, quelqu'un avec qui échanger, et non comme un objet de plaisir, comme un godemichet par exemple, ou du chocolat qu'on ne veut pas partager , alors, même si cela fait mal à une partie de toi ( L'enfant qui aime le chocolat ), une autre partie, la plus grande (l'adulte, qui sait que l'autre est un sujet ) peut l'accepter.
Pourquoi la plupart des adultères se font en catimini, dans la dissimulation et le mensonge ?

Bon, aller, j'arrête, parce qu'au fond, je ne sais pas Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mar 29 Mai - 4:02

Cioran a écrit:
Citation :
Mon Cher Ami, Saint Pierre, je me posais une question ... l'usage exige-t-il des accents sur les majuscules ?

Oui. Mais faut les trouver.

Concernant l'accentutation des majuscules, voici ce qu'en dit l'académie française :
Citation :
Quant à l’utilisation des accents sur les majuscules, il est malheureusement manifeste que l’usage est flottant.
On observe dans les textes manuscrits une tendance certaine à l’omission des accents. Il en va de même dans les textes dactylographiés, en raison notamment des possibilités limitées qu’offraient les machines traditionnelles.
En typographie, enfin, certains suppriment tous les accents sur les capitales sous prétexte de modernisme, en fait pour réduire les frais de composition.
Il convient cependant d’observer qu’en français, l’accent a pleine valeur orthographique.
Son absence ralentit la lecture, fait hésiter sur la prononciation, et peut même induire en erreur.
On veille donc, en bonne typographie, à utiliser systématiquement les capitales accentuées, y compris la préposition À, comme le font bien sûr tous les dictionnaires, à commencer par le Dictionnaire de l’Académie française, ou les grammaires, comme le Bon usage de Grevisse, mais aussi l’Imprimerie nationale, la Bibliothèque de la Pléiade, etc.

Quant aux textes manuscrits ou dactylographiés, il est évident que leurs auteurs, dans un souci de clarté et de correction, auraient tout intérêt à suivre également cette règle, en tirant éventuellement parti des ressources nouvelles que peuvent offrir les traitements de texte modernes.
Il en va de même pour le tréma et la cédille.


Quand tu dis qu'il n'est pas facile de trouver comment accentuer les majuscules c'est que tu bosses sous Fenêtre de Micro$oft parce que sur Mac accentuer les majuscules est d'une simplicité biblique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mar 29 Mai - 4:29

Citation :
Quand tu dis qu'il n'est pas facile de trouver comment accentuer les majuscules c'est que tu bosses sous Fenêtre de Micro$oft parce que sur Mac accentuer les majuscules est d'une simplicité biblique.

Voilà.
Sauf que je pensais pas que la bible était simple. Oxymore?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 41
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mar 29 Mai - 4:42

saintpierremeister a écrit:
Cioran a écrit:
Citation :
Mon Cher Ami, Saint Pierre, je me posais une question ... l'usage exige-t-il des accents sur les majuscules ?

Oui. Mais faut les trouver.

Concernant l'accentutation des majuscules, voici ce qu'en dit l'académie française :
Citation :
Quant à l’utilisation des accents sur les majuscules, il est malheureusement manifeste que l’usage est flottant.
On observe dans les textes manuscrits une tendance certaine à l’omission des accents. Il en va de même dans les textes dactylographiés, en raison notamment des possibilités limitées qu’offraient les machines traditionnelles.
En typographie, enfin, certains suppriment tous les accents sur les capitales sous prétexte de modernisme, en fait pour réduire les frais de composition.
Il convient cependant d’observer qu’en français, l’accent a pleine valeur orthographique.
Son absence ralentit la lecture, fait hésiter sur la prononciation, et peut même induire en erreur.
On veille donc, en bonne typographie, à utiliser systématiquement les capitales accentuées, y compris la préposition À, comme le font bien sûr tous les dictionnaires, à commencer par le Dictionnaire de l’Académie française, ou les grammaires, comme le Bon usage de Grevisse, mais aussi l’Imprimerie nationale, la Bibliothèque de la Pléiade, etc.

Quant aux textes manuscrits ou dactylographiés, il est évident que leurs auteurs, dans un souci de clarté et de correction, auraient tout intérêt à suivre également cette règle, en tirant éventuellement parti des ressources nouvelles que peuvent offrir les traitements de texte modernes.
Il en va de même pour le tréma et la cédille.


Quand tu dis qu'il n'est pas facile de trouver comment accentuer les majuscules c'est que tu bosses sous Fenêtre de Micro$oft parce que sur Mac accentuer les majuscules est d'une simplicité biblique.

Je te remercie Saint Pierre pour cette précision car pour ma part, je croyais que l'usage VOULAIT qu'on ne mette pas d'accent sur les majuscules …

effectivement les mac le permettent très facilement

geveil a écrit:
Comme par hasard tu as parlé de "piquage de femme" et pas de "petit copain."

Je pense que le choix des mots n'est jamais innocent, sauf peut-être dans certains lapsus, et encore !

alors là... j'avoue que tu me laisses perplexe ...

j'en conviens, rien n'est jamais innocent donc je m'interroge sur le pourquoi !

alors je vois deux solutions :

1- à la base, je parlais de mon ami "volage" ... d'où piquage de femme et non d'homme ?

2- je considère inconsciemment que les hommes sont plus prompts à convoiter la femme d'un autre ?

... hum... alors là aucune idée ! j'aurai tendance à penser que j'ai tout simplement enchainé sur mon exemple ... mais qui sait ???? une idée ?


geveil a écrit:
Pour en revenir au problème de la fidélité en amour, par exemple, si tu considère ton ou ta copine comme un sujet susceptible d'éprouver du désir pour un ou une autre que pour toi, et si tu l'aimes comme on aime un sujet, c'est-à-dire, quelqu'un avec qui échanger, et non comme un objet de plaisir, comme un godemichet par exemple, ou du chocolat qu'on ne veut pas partager , alors, même si cela fait mal à une partie de toi ( L'enfant qui aime le chocolat ), une autre partie, la plus grande (l'adulte, qui sait que l'autre est un sujet ) peut l'accepter.
Pourquoi la plupart des adultères se font en catimini, dans la dissimulation et le mensonge ?

je ne pense pas que l'acception ou le refus que l'autre puisse éprouver du désir pour une autre personne soit le fond du problème…

je ne pense pas non plus que le fait que je n'accepte pas que mon mari ait d'autres femmes pour partager ses nuits fasse de lui un objet sexuel que je m'approprie…

je pense que lorsqu'on s'investit dans une relation implicitement on attend de l'autre l'exclusivité, le respect, la fidélité... et bizarrement, je ne le prends pas comme une question de propriété...

mon mari désire une autre femme ? libre à lui d'aller voir ailleurs ... à condition qu'il soit honnête avec moi et qu'il me quitte …

Je peux accepter qu'il voit mieux ailleurs que chez moi, ce que je ne pourrait accepter c'est justement la tromperie …

et libre à moi de ne pas vouloir "partager" mon mari avec une autre femme … le contrat est clair dès le départ …

si je ne le rends pas heureux, si je ne le satisfais pas ... ça sera mon échec certes, mais je pense que j'aurai fait tout ce qui est en mon pouvoir pour ça ne puisse pas arriver… mais qui peut être sur de cela…

c'est donc en ça que je ne considère pas l'autre comme ma propriété mais la réciproque étant vraie, je tiens au respect ... et le respect ne se fait pas dans le mensonge et la tromperie … CQFD…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Junius Brutus
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 480
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mar 29 Mai - 5:16

Citation :
mon mari désire une autre femme ? libre à lui d'aller voir ailleurs ... à condition qu'il soit honnête avec moi et qu'il me quitte …

Je peux accepter qu'il voit mieux ailleurs que chez moi, ce que je ne pourrait accepter c'est justement la tromperie …

et libre à moi de ne pas vouloir "partager" mon mari avec une autre femme … le contrat est clair dès le départ

Je n'ai pas trop le temps de rentrer dans le débat, mais voilà je crois que tu as tout dits dans le mots contrat, avoir une relation d'amour ou d'amitié avec quelqu'un c'est être dans un contrat implicite avec lui. Avec plus ou moins de souplesse quand aux non respect des "clauses implicites".
Il existe des couples très libertins qui permettent aux conjoints d'aller voir ailleurs, sans parler des échangistes. Mais dans ces cas là aucunes "rupture du contrat".
Mais dans la majorité des couples une clause est la "fidélité", au moins sur le plan sexuel. Il est donc bien normal que le conjoint qui s'est fait tromper à son insu soit mécontent. Seriez-vous content si un vendeur vous vendait une voiture en vous disant qu'elle roule à 180 alors qu'elle ne peut dépasser les 110?

Voilà je m'excuse au près des romantiques pour cette vision un peu froide et matérialiste Very Happy , à noter que ça n'exclue pas l'existence de sentiments
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 41
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mar 29 Mai - 6:42

Lucius Junius Brutus a écrit:
Citation :
mon mari désire une autre femme ? libre à lui d'aller voir ailleurs ... à condition qu'il soit honnête avec moi et qu'il me quitte …

Je peux accepter qu'il voit mieux ailleurs que chez moi, ce que je ne pourrait accepter c'est justement la tromperie …

et libre à moi de ne pas vouloir "partager" mon mari avec une autre femme … le contrat est clair dès le départ

Je n'ai pas trop le temps de rentrer dans le débat, mais voilà je crois que tu as tout dits dans le mots contrat, avoir une relation d'amour ou d'amitié avec quelqu'un c'est être dans un contrat implicite avec lui. Avec plus ou moins de souplesse quand aux non respect des "clauses implicites".
Il existe des couples très libertins qui permettent aux conjoints d'aller voir ailleurs, sans parler des échangistes. Mais dans ces cas là aucunes "rupture du contrat".
Mais dans la majorité des couples une clause est la "fidélité", au moins sur le plan sexuel. Il est donc bien normal que le conjoint qui s'est fait tromper à son insu soit mécontent. Seriez-vous content si un vendeur vous vendait une voiture en vous disant qu'elle roule à 180 alors qu'elle ne peut dépasser les 110?

Voilà je m'excuse au près des romantiques pour cette vision un peu froide et matérialiste Very Happy , à noter que ça n'exclue pas l'existence de sentiments

je suis une romantique mais ça n'empêche pas d'être lucide Wink

je ne trouve pas cette vision froide, mais réaliste ...

je suis entièrement d'accord sur ta façon de voir les choses, c'est pourquoi je parle bien de contrat (terme pour le coup qui peut paraitre bien froid)...

je pense qu'avant de s'investir dans une relation, il est important de savoir qu'elles sont les motivations de l'un et de l'autre... ce n'est un secret pour personne, la communication est la base de toute réussite dans toute relation … et peut être que justement c'est là que ça pêche pour certains...

si on s'investit dans une relation, il est sans doute nécessaire de savoir ce qu'on attend de notre relation future...

imaginons un couple avec un homme ou une femme qui ne désire pas d'enfant alors que l'autre en veux un... peut-on imaginer qu'à terme le couple subsiste ?

il y a des choses à discuter, je pense, avant d'entamer une relation...

effectivement si à la base les deux conjoints admettent que l'autre peut aller voir ailleurs ... aucun problème, le contrat est convenu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mer 30 Mai - 5:31

Je me rends compte, avec le temps, que la fidélité est l'aboutissement d'un épanouissement qui me parait assez nécessaire au bonheur du plus grand nombre.
Dans la bible, on présente la fidélité comme une règle de vie morale, qui oblige l'homme à se priver de bien-être et à refuser les tentations, à nier son ame et son corps. La fidélité est une astreinte, elle n'est pas présentée comme allant de soi.
La chair est faible, et si l'on devait avoir envie de tous les êtres qu'on croise, voire juste du dixième, la vie serait insuportable, à moins d'assouvir toutes ces envies (ce que font les grands séducteurs). Dans l'infidélité, on ne parle que de relations sexuelles : en effet, qu'est ce que vous pourriez obtenir d'un amant que vous ne pourriez obtenir d'un ami? Si quelqu'un nous plait, si vous le/la trouvez beau/belle, pourquoi ne pas nous contenter de profiter de sa compagnie et d'admirer son esthétisme? A titre de comparaison, c'est comme si un amateur de peinture ne pouvait se contenter d'aller au musée, mais devait nécessairement acheter la peinture, la ramener chez lui et avoir des relations sexuelles avec.

La chair est d'autant plus faible qu'elle a pour complice l'inconscient, particulièrement sensible à l'attraction. L'attraction, ce n'est pas l'amour, c'est un sentiment qui nous pousse à vouloir copuler, qui peut être déclenché grace à une certaine méthode chez n'importe qui. L'attraction ça permet d'un côté de se sentir exister comme jamais, d'un autre côté ça permet de vendre plus de savon en collant des filles à poil sur la publicité. L'attraction nous pousse naturellement à copuler avec le plus de monde possible, pour satisfaire un besoin créé : c'est un besoin sexuel, à la limite de la drogue.

Aussi, à mon humble avis, s'immuniser ou être naturellement immunisé contre l'attraction est un bonheur immense. C'est peut-être personnel, mais je préfère ma vie aujourd'hui alors que je ne cours plus après les filles, que mon adolescence ou n'importe quelle pétasse mignone pouvait me retourner le coeur et m'écraser sous des espoirs vains. De là découle la fidélité : pourquoi avoir besoin de plus que de l'amitié avec des personnes qui me plaisent, pourquoi chercher une vie sexuelle balbutiante ailleurs alors que chez moi je goute déjà à une vie sexuelle épanouie?

Donc, pour résumer, pour moi, la fidélité ne doit pas être une contrainte qu'on s'inflige, elle est le révélateur d'un individu et d'un couple épanouis, et l'assurance, pour celui qui n'a nul besoin de la transgresser, qu'il a trouvé la place idéale qu'il n'échangerait pour aucune autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geveil
Actif
Actif


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mer 30 Mai - 7:00

Evereve a écrit:
je pense que lorsqu'on s'investit dans une relation implicitement on attend de l'autre l'exclusivité, le respect, la fidélité... et bizarrement, je ne le prends pas comme une question de propriété...
Le respect, c'est la moindre des choses, le B.A.BA de l'amour ( l'amour, pas le simple désir, car on peut désirer sans respecter ), mais l'exclusivité, je ne sais pourquoi, ça me pose problème. Un contrat d'exclusivité ! Ça fait terriblement ..... commercial .

Citation :
et le respect ne se fait pas dans le mensonge et la tromperie … CQFD…
Absolument, mais il y a tromperie parce qu'il y a mensonge, sinon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 41
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 31 Mai - 4:45

geveil a écrit:
Evereve a écrit:
je pense que lorsqu'on s'investit dans une relation implicitement on attend de l'autre l'exclusivité, le respect, la fidélité... et bizarrement, je ne le prends pas comme une question de propriété...
Le respect, c'est la moindre des choses, le B.A.BA de l'amour ( l'amour, pas le simple désir, car on peut désirer sans respecter ), mais l'exclusivité, je ne sais pourquoi, ça me pose problème. Un contrat d'exclusivité ! Ça fait terriblement ..... commercial .

Citation :
et le respect ne se fait pas dans le mensonge et la tromperie … CQFD…
Absolument, mais il y a tromperie parce qu'il y a mensonge, sinon ?

ben... si l'on parle purement juridiquement - bien que ce soit un peu glauque en fait - qui dit contrat, dit consentement réciproque… donc jusque là tout va bien non ? suffit juste de connaitre les règles du jeu ... je préfère personnellement un homme qui me dit "tu ne seras jamais la seule femme de ma vie" plutôt qu'un homme qui me dit "tu seras l'unique" et qui ne se prive pas de faire le contraire Wink

une fois que l'on connait les règles, libre à nous d'accepter ou non la situation…

donc effectivement je te rejoins sur
Citation :
Absolument, mais il y a tromperie parce qu'il y a mensonge, sinon ?

lorsqu'on sait ... pas de mensonge, donc pas de tromperie ...

après tout dépend de ce qu'on attend d'une relation amoureuse …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 41
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 31 Mai - 5:59

Cioran a écrit:
Je me rends compte, avec le temps, que la fidélité est l'aboutissement d'un épanouissement qui me parait assez nécessaire au bonheur du plus grand nombre.
Dans la bible, on présente la fidélité comme une règle de vie morale, qui oblige l'homme à se priver de bien-être et à refuser les tentations, à nier son ame et son corps. La fidélité est une astreinte, elle n'est pas présentée comme allant de soi.
La chair est faible, et si l'on devait avoir envie de tous les êtres qu'on croise, voire juste du dixième, la vie serait insuportable, à moins d'assouvir toutes ces envies (ce que font les grands séducteurs). Dans l'infidélité, on ne parle que de relations sexuelles : en effet, qu'est ce que vous pourriez obtenir d'un amant que vous ne pourriez obtenir d'un ami? Si quelqu'un nous plait, si vous le/la trouvez beau/belle, pourquoi ne pas nous contenter de profiter de sa compagnie et d'admirer son esthétisme? A titre de comparaison, c'est comme si un amateur de peinture ne pouvait se contenter d'aller au musée, mais devait nécessairement acheter la peinture, la ramener chez lui et avoir des relations sexuelles avec.

La chair est d'autant plus faible qu'elle a pour complice l'inconscient, particulièrement sensible à l'attraction. L'attraction, ce n'est pas l'amour, c'est un sentiment qui nous pousse à vouloir copuler, qui peut être déclenché grace à une certaine méthode chez n'importe qui. L'attraction ça permet d'un côté de se sentir exister comme jamais, d'un autre côté ça permet de vendre plus de savon en collant des filles à poil sur la publicité. L'attraction nous pousse naturellement à copuler avec le plus de monde possible, pour satisfaire un besoin créé : c'est un besoin sexuel, à la limite de la drogue.

Aussi, à mon humble avis, s'immuniser ou être naturellement immunisé contre l'attraction est un bonheur immense. C'est peut-être personnel, mais je préfère ma vie aujourd'hui alors que je ne cours plus après les filles, que mon adolescence ou n'importe quelle pétasse mignone pouvait me retourner le coeur et m'écraser sous des espoirs vains. De là découle la fidélité : pourquoi avoir besoin de plus que de l'amitié avec des personnes qui me plaisent, pourquoi chercher une vie sexuelle balbutiante ailleurs alors que chez moi je goute déjà à une vie sexuelle épanouie?

Donc, pour résumer, pour moi, la fidélité ne doit pas être une contrainte qu'on s'inflige, elle est le révélateur d'un individu et d'un couple épanouis, et l'assurance, pour celui qui n'a nul besoin de la transgresser, qu'il a trouvé la place idéale qu'il n'échangerait pour aucune autre.

oups désolée pour le double post, mais j'ai zappé une page Sad

et je serai navrée de ne pas répondre à cette si belle démonstration !

je crois que nous sommes enfin arrivés au fond du problème ! effectivement le meilleur indice d'un couple épanoui se trouve surement dans la fidélité !

cela parait même évident lorsqu'on y réfléchit un peu ... "si l'on a tout ce qu'on dédire à la maison, pourquoi aller voir ailleurs"

en tout cas, cette démonstration est plutôt rassurante (c'est mon côté fleur bleue qui parle)... ça laisse présager un peu d'espoir de ce côté là…

du coup, je me dis que lorsque le désir d'aller voir ailleurs apparait, c'est peut être le meilleur moment choisit pour se remettre en question et faire le point sur son couple ...

je me demandais au début du topic si la fidélité était une valeur morale ou si c'était quelque chose de "naturel"... je pense qu'au fond Cioran a bien répondu à cette question… si elle apparait comme morale, elle apparait comme naturelle dès lors qu'on n'a plus à se prouver quoi que ce soit et qu'on a trouvé l'épanouissement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 31 Mai - 8:11

La cause et l'effet. On ne peut contrôler la perception que les autres ont de ce que l'on écrit, mais on est responsable lorsque l'on écrit. La meilleure méthode de prophylaxie est la désinfection.

Je me retire d'internet, parce que je refuse le nivellement par le bas, et je n'ai aucun désir d'y participer.


Dernière édition par le Dim 26 Aoû - 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 41
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 31 Mai - 8:39

R. Giskard Reventlov a écrit:
Evereve a écrit:
du coup, je me dis que lorsque le désir d'aller voir ailleurs apparait, c'est peut être le meilleur moment choisit pour se remettre en question et faire le point sur son couple ...

Dans vos fantasmes, les filles ont-elles la migraine?
À bas la migraine et vive la masturbation Very Happy

il apparait que faire l'amour est l'un des meilleurs remèdes contre la migraine ! à chacun ses fantasmes mais en admettant cette théorie ... je dis "vive la migraine !!!!"

et pour finir, la migraine n'est en aucun cas un problème exclusivement féminin ... Razz Razz Razz

ps : pourquoi avoir choisi ce passage de mon laïus ?

ps2 : n'en déplaise à certains, il n'y a pas de femme dans mes fantasmes :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carpe Diem   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carpe Diem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Carpe Diem
» Carpe Diem
» Nature morte aux fleurs, vanité et carpe diem.
» médaille du festival de Sarcelle
» Anniversaire carpediem !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Philosophie-
Sauter vers: