Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Carpe Diem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Carpe Diem   Ven 18 Mai - 9:20

Wikipédia a écrit:
Carpe diem (quam minimum credula postero) est une locution latine qui signifie « Cueille le jour sans te soucier du lendemain ». Littéralement « Cueille le jour [et sois] la moins curieuse [possible] de l'avenir ») est un extrait de vers latin du poète intéressé par l'épicurisme et le stoïcisme Horace (dans ses Odes, I, 11, 8 « À Leuconoé »). Il résume le poème qui le précède et dans lequel Horace cherche à persuader Leuconoé de profiter du moment présent et d'en tirer tous les bénéfices, sans s'inquiéter ni du jour ni de l'heure de sa mort. Rendu célèbre auprès du grand public depuis l'Antiquité l'extrait Carpe diem fait l'objet d'une mauvaise interprétation : traduit par « Profite du jour présent » (alors que les deux mots signifient « cueille le jour »), et compris comme une incitation à l'hédonisme le plus fort, peut-être le plus aveugle, il perd tout rapport avec le texte original, qui, au contraire, incite à bien savourer l'instant présent (sans toutefois récuser toute discipline de vie) dans l'idée que le futur est incertain et que tout est appelé à disparaître. C'est donc un hédonisme d'ascèse, une recherche de plaisir ordonnée, raisonnée, qui doit éviter tout déplaisir et toute suprématie du plaisir. C'est un hédonisme a minima : c'est un épicurisme (Horace faisait partie de ces épicuriens de l'ère romaine).

J'aimerais connaître votre sentiment sur ce sujet …

"savourer l'instant présent sans toutefois récuser toute discipline de vie"…

Est ce que ces deux concepts ne sont pas opposés en soi ?

Peut-on réellement savourer la vie en s'imposant une discipline ?

Tous les interdits que l'on nous impose ne nous empêchent-ils pas de justement "cueillir le jour présent" ?

Merci d'avance pour votre participation Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geveil
Actif
Actif


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Ven 18 Mai - 11:26

Bonsoir Evereve,

Je ne m'étais jamais posé la question. Excellente occasion pour le faire.
Voici ce qu'elle m'inspire:

je pense aux œnologues, je suis fasciné par leurs performances. Il me paraît évident qu'ils éprouvent un grand plaisir à goûter un grand vin.

Mais pour y parvenir, ils se sont entraînés pendant des années, donc se sont imposé une discipline.
De plus, quand ils dégustent un grand vin, ils ne boivent pas comme des trous, d'ailleurs, cela irait à l'encontre du plaisir de la dégustation.

Suis-je dans le sujet ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Ven 18 Mai - 11:29

Il y a un article dans le cerveau et psycho de ce mois-ci qui parle du bonheur, et justement de la concordance avec le fait de vivre dans le présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prométhée
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mer 23 Mai - 3:05

Déjà, c'est dûr de vivre dans le présent, ça reste une expérience de pensée, mais le présent file trop vite.

Je pense que Geveil est bien intervenu. Ce qu'il voulait dire (et ce que je pense), ou du moins ce que j'interprète, c'est que pour savourer l'instant présent, il faut avoir une discipline de vie. En réalité, on ne savoure l'instant présent qu'après s'être constitué une discipline de vie que l'on applique. Je pense carrément ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mer 23 Mai - 4:51

Mais dans ce cas là qu'entend-t-on pas discipline de vie ?

que peut-on englober dans ce domaine ?

discipline de vie n'est alors pas synonyme de contrainte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mer 23 Mai - 5:09

Une journée dure 24 heures. On dort en moyenne 9 heures. Il reste quinze heures. Si tu as faim, et que tu passes ton temps à t'imaginer le repas que tu vas faire, tu vas mourir de faim. Il y a une première étape au bonheur, c'est sa préparation : tu vas faire tes courses, tu cuisines.
Là, il est temps de vivre dans le présent et de profiter de tobn repas.
Ensuite, il faut faire la vaisselle, c'est chiant, mais tu peux pas t'acheter de nouvelles assiettes à chaque repas.

Selon beaucoup d'études et de philosophies, donc, ce sont les moments où l'on vit dans le présent qui contribuent le plus au bonheur, réel, celui du corps. Mais ces instants se préparent à l'avance, il faut donc bien partager son temps.

J'avais lu aussi qu'il fallait 5 évènements heureux pour un évènement malheureux de même importance pour pouvoir se sentir dans un état de bien-être (avec toute la subjectivité que ces idées comportent).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mer 23 Mai - 6:17

excuses moi, j'avoue que j'ai du mal à saisir l'idée Crying or Very sad

si je comprends bien, le seul moment où l'on peut éprouver du bonheur, c'est dans le moment présent, c'est à dire le moment où se passe l'évènement qui me procure du plaisir…

tout ce qui est annexe à ce moment futur est nécessaire mais ne peut pas me rendre heureuse.

d'où l'intérêt de vivre (dans le sens profiter) le moment présent et pas le reste puisque que c'est seulement dans le moment présent que je vais trouver mon plaisir.

j'ai bon ?

si j'ai bien compris, on peut peut être aussi considérer que la préparation d'un moment plaisant peut être source de plaisir puisqu'il concerne justement quelques choses que je vais apprécier …

sinon, comment fait-on pour vivre le moment présent, lorsque que l'on pense que sur nos 15 heures de vie consciente, on en passe au moins les 3/4 à faire des choses qui nous déplaisent ?

(pas sure d'être super claire, par avance, merci de m'en excuser !!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mer 23 Mai - 6:57

C'est pas simple d'être clair en parlant de bonheur, vu comme c'est subjectif.
Je ne me base que sur l'idée qu'on vit plus heureux lorsqu'on vit plus dans le présent, qui est un fait expérimental et qui tend à devenir un fait statistique. Evidemment, le bonheur, c'est bien plus compliqué que ça, et certaines personnes trouvent plus de bonheur dans l'espoir ou la remémoration du passé que dans leur présent.

Donc, pas de rhétorique pour ce sujet, mais je me souviens avoir reçu un hoax débile qui incitait à vivre tout à fond tout le temps sans attendre, parce que, disait-il, y'a un vieux couple qui gardait une sorte de bijou pour une occasion spéciale et que l'un des deux avait crevé entre temps, donc la chose qu'ils gardaient avait servie à rien (d'après le hoax).
Ensuite, c'était purement et simplement une incitation à la surconsommation, à l'action iiréfléchie, au capitalisme et à l'individualisme.

Mais bon, y'a une différence énorme entre vivre le moment présent et vivre chaque jour comme si c'était le dernier. Si tu gagnes une grosse somme d'argent, tu vas pas la claquer le jour même en te disant que le lendemain tu risques de mourir, tu vas faire comme tout le monde, une répartition raisonnée du confort dans le temps.

Pour en revenir aux quinze heures, si tu passes 5 heures à comprendre le passé, cinq heures à préparer l'avenir, et 5 à profiter du présent, on peut dire que tu crées un bon équilibre. Si tu es dans une phase dépressive, il y a de grandes chances que tu divises ton temps entre ressasser le passé et t'inquiéter pour l'avenir. Te concentrer sur le présent te permet de lacher un peu de lest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mer 23 Mai - 8:03

Cioran a écrit:
Pour en revenir aux quinze heures, si tu passes 5 heures à comprendre le passé, cinq heures à préparer l'avenir, et 5 à profiter du présent, on peut dire que tu crées un bon équilibre. Si tu es dans une phase dépressive, il y a de grandes chances que tu divises ton temps entre ressasser le passé et t'inquiéter pour l'avenir. Te concentrer sur le présent te permet de lacher un peu de lest.

hum, j'aime assez Very Happy Very Happy Very Happy c'est pas mal comme idée ça !

c'est marrant que tu parles de cet hoax, car je l'ai reçu également et c'est d'ailleurs à cette occasion que je m'étais penchée sur le sujet de "carpe diem"...

sur le coup, je m'étais dit "pfff facile à dire !" comme si c'était si simple…

à côté de ça, j'en avais discuté avec un ami disons un peu "libertin" qui m'avait expliqué qu'il fallait croquer la vie à pleine dent disons sans interdit ... parfois mettre la morale de côté et ne pas se poser de question : en clair, faire tout ce qu'on a envie ...

tu as une femme, une autre te plait ? vas y ... fonce ... profite ! car la vie est courte … la fidélité n'est qu'une question morale … la moralité ne nous empêche t-elle pas de vivre (c'était à la base la première question qui m'étais venue à l'esprit).

cette philosophie m'avait laissé quelque peu perplexe ... je me demandais pourtant si ce n'était pas lui qui avait raison après tout ... mais je n'ai jamais trouvé de réponse satisfaisante à la question…

J'avoue que je n'avais pas envisagé la notion de "vivre le temps présent" comme
Citation :
sur l'idée qu'on vit plus heureux lorsqu'on vit plus dans le présent

Mais il est évident que, pour l'avoir par même expérimenté, comme tu l'as indiqué, le seul moyen de lâcher prise dans des moments difficiles c'est de vivre uniquement dans le présent, sans penser au passé ni au futur …et pour le coup, l'expression "carpe diem" prend tout son sens pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radéchan
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 35
Localisation : Dans le pot de moutarde... (Dijon!)
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mer 23 Mai - 8:35

Je croque aussi la vie à pleines dents, mais avec la même femme. Je n'ai pas le temps de m'ennuyer avec une femme, je n'ai pas besoin d'aller chercher bonheur ailleurs.
Je pense que le bonheur nécessite un effort. Ca se travaille. Je pense aussi que l'on peut éprouver un certain plaisir dans l'effort, la rigueur. Le plaisir du musicien est dans l'exercice quotidien de son instrument.
Je tire mon bonheur de mon amélioration quotidienne. La musique, ma relation avec les gens, mon métier. Tant que je progresse dans un de ces domaines, je suis heureux.

_________________
Vivre simplement pour que simplement, d'autres puissent vivre. (Gandhi)

Quand les pêcheurs font la grêve, les poissons dansent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Mer 23 Mai - 8:53

Citation :
cette philosophie m'avait laissé quelque peu perplexe ... je me demandais pourtant si ce n'était pas lui qui avait raison après tout ... mais je n'ai jamais trouvé de réponse satisfaisante à la question…

Alors, je vais t'expliquer, si on se retrouve sur un lit tout les deux un chaud soir de printemps, la réponse satisfaisante sera "trompe à mort et couche avec moi sans penser aux conséquences". Si par contre on finit par se mettre en couple et que tu te retrouves sur un lit avec un autre type, la réponse satisfaisante sera : "mais bordel, pense à la morale, t'es donc une traitre sans amour propre?".
C'est incroyable les détours rhétoriques qu'utilisent les garçons pour justifier de pas réussir à controler leurs pulsions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 24 Mai - 2:23

Cioran a écrit:
Citation :
cette philosophie m'avait laissé quelque peu perplexe ... je me demandais pourtant si ce n'était pas lui qui avait raison après tout ... mais je n'ai jamais trouvé de réponse satisfaisante à la question…

Alors, je vais t'expliquer, si on se retrouve sur un lit tout les deux un chaud soir de printemps, la réponse satisfaisante sera "trompe à mort et couche avec moi sans penser aux conséquences". Si par contre on finit par se mettre en couple et que tu te retrouves sur un lit avec un autre type, la réponse satisfaisante sera : "mais bordel, pense à la morale, t'es donc une traitre sans amour propre?".
C'est incroyable les détours rhétoriques qu'utilisent les garçons pour justifier de pas réussir à controler leurs pulsions.

mdr ! ça a le mérite d'être clair et concis ! mais au moins, c'est très explicite !

j'avoue que cette conclusion m'avait effleuré l'esprit ... mais comme je ne peux m'empêcher d'aller voir plus loin, je me demandais si on ne pouvait pas trouver une réflexion plus profonde à ce genre de comportement ... mais je vois que les hommes parfois restent bien "primaires".... et les femmes bien "naives" !!!!! Sad Sad Sad

cela dit, ça m'intrigue en fait ... j'avoue avoir de très grandes valeurs morales (peut être trop parfois) ... pourtant je me rends compte que ce genre de valeur sont parfois lourdes… on ne veut blesser personne, on prends sur soi, au détriment de ses propres désirs (quelqu'ils soient…) et lorsque j'y réfléchis, n'empêche que je me demande si c'est vraiment comme ça qu'on profite de la vie ?

Mais d'un autre côté, comme le dit Radéchant, c'est peut-être justemetn parce qu'on s'impose cette discipline qu'on trouve le bonheur … c'est peut-être dans ces contraintes morales que l'on puise le meilleur…

bref.. je tourne en rond dans mon raisonnement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 24 Mai - 2:51

Ben, moi je connais des gens qui s'en foutent de tout et qui pensent qu'à leur gueule et ils le vivent très bien. Jusqu'à ce qu'ils tombent sur moi et que je les traite de minables. Bref...

Dans ton exemple, il y a une sorte de contradiction. Tu penses que pour être heureux, il faut parfois laisser libre cours à ses envies, en l'occurence, l'infidélité. Pourquoi pas. Maintenant si l'idée se répand, je pense que tout le monde l'acceptera : toi, et ton copain. Il comprendra tout à fait que tu aies des envies, et tu comprendras tout à fait qu'il ait les siennes, d'autant plus que c'est un male, et qu'il aille le soir chez des "amies" à lui pour copuler puis rentrer à votre domicile pour se faire réchauffer un repas et te retrouver au lit pour, pourquoi pas, remettre le couvert.
Ou alors, tu veux qu'il soit fidèle, mais pour que ce soit juste, il te faut l'être aussi.
Parce que quand on trompe, on trouve toujours une bonne excuse, et quand on est jaloux, on en trouve toujours d'autres. Le tout, c'est de savoir ce qu'on veut, et de passer un contrat en bonne et due forme. Effectivement, si toutes tes envies ont pour conséquence la trahison, tu vas être une personne très malheureuse. Si ton envie consiste à partir en vélo pique niquer à la campagne, tu pourras l'assouvir l'esprit libre. Si ton envie c'est de voler des fringues pour garder ton argent pour autre chose, tu risques d'avoir des problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 24 Mai - 3:20

alors... déjà, moi je ne pense rien !!!! je réfléchis ... enfin j'essaie Wink

pour ma part, je ne pense pas que laisser libre cours à toutes ses envies et ses pulsions soient une bonne chose sinon je ne pense que je me serai engagée dans quelques relations que ce soient…

pour le coup, je te rejoins à part entière sur la réciprocité du respect de l'autre dans un couple...

ou même ailleurs que dans le couple... je fais rarement ce que je n'aimerais pas qu'on me fasse …

cela dit l'infidélité est à mon sens un problème bien plus complexe que l'assouvissement de ses pulsions… ça n'était qu'un exemple parmi tant d'autres…

nan ce que je me demandais justement, c'est peut-on être heureux jsutement en ne se souciant que de soi ... la réponse tu me la donnes, effectivement

Citation :
si toutes tes envies ont pour conséquence la trahison, tu vas être une personne très malheureuse.

cela dit, ceux qui vivent dans la trahison ne le concoivent sans doute pas comme telle ...

cependant, j'entrevois la réponse à ma question tout de même ...

effectivement, peut être que tout réside dans la façon dont on perçoit les choses ... assouvir une envie qui nous rendra heureux sur le coup et malheureux par la suite ... tout réside effectivement dans "ce qu'on veut dans la vie"...

Manger un bon gâteau au chocolat ... et pleurer ensuite en montant sur sa balance ...

ou manger un bon gâteau au chocolat et se foutre de devenir obèse à force de profiter Wink

ouais... ça répond à ma question bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 24 Mai - 3:33

Ah le bonheur, quel beau sujet de discussion me faisant penser à Montaigne qui disait dans ses essais que si l'on bâtissait la maison du bonheur, la plus grande pièce serait la salle d'attente...

Concernant les exemples cités qui, comme c'est curieux, font une large place à la perspective du bonheur via ou en dépit de la fidélité conjugale je ne résiste pas à apporter ici mon grain de sel sur ce point précis.

On parle toujours de la recherche du bonheur comme s'il s'agissait d'un article manufacturé que l'on pouvait acheter et dont on pourrait user sans contrainte.

Avec le recul de l’âge, je pense que le bonheur se construit et qu’il n’est pas un but en soi (terme qui pour moi décrit un résultat achevé et mesurable) mais un voyage dont la destination est l’accomplissement de la vie.

Ceux qui lisent la langue de Shakespeare peuvent aller lire cette page pour voir ce que je cherche à exprimer par cette métaphore.

Dans cette optique je dirais qu’il est tentant de labelliser « recherche du bonheur » ce qui n’est jamais que la satisfaction de pulsions aux qu’elles on a envie de céder.

Le terme de construction du bonheur n’est pas neutre en ce qu’il implique une notion d’effort et de persévérance, notion totalement insoluble à mon humble avis dans la pratique d’expériences de satisfaction sexuelle comme évoqué dans les exemples déjà cités.

Et puis, sur un ton nettement plus pragmatique, je suis à même d’affirmer que l’âge qui marque les corps bien plus rapidement que les esprits se charge de réduire à néant l’argumentation mise en avant par les libertins pour justifier leur position de jouir de la vie (sexuelle ou autre) sans contrainte.

Vieillir ensemble dans l’harmonie d’un vieux couple est, quand on le peut, un moyen de respirer enfin un parfum enivrant qui ressemble du moins me plais-je à l’imaginer ainsi, au bonheur partagé.

saintpierremeister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 24 Mai - 3:39

Evereve a écrit:

Manger un bon gâteau au chocolat ... et pleurer ensuite en montant sur sa balance ...

ou manger un bon gâteau au chocolat et se foutre de devenir obèse à force de profiter Wink

C'est pas les gâteaux qui font grossir, c'est le remord de les avoir mangés...

saintpierremeister Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 24 Mai - 3:57

Oui, effectivement, avec l'âge on en vient à moins avoir envie de papillonner, et ce qui passait pour un impératif avant devient un concours ridicule, avilissant et sujet à emmerdes. Avant, on se pose avec des gens en se disant qu'il y a toujours mieux ailleurs, après, on se pose avec une personne en ne comprenant pas bien ce qu'on irait chercher de plus plus loin.
Mais pour revenir au paradoxe, lorsqu'on a envie de folatrer, pourquoi ne pas le faire? Pourqyuoi ceux qui trompent leurs conjoints ne les quittent-ils simplement pas, pour assumer leur liberté et partir à l'aventure? Après tout il n'y a aucun mal et que du bien à multiplier les expériences, alors pourquoi forme-t-on même des couples quand on pourrait juste former des unions d'un soir?
La réponse sans que je la donne, c'est que chacun trouve son avantage dans un couple, notamment et pas pour le moindre, la fidélité de l'autre. Ce qui est paradoxal, c'est de rentrer dans un couple alors que personne ne nous y oblige, et ensuite de se plaindre de la rigidité de sa morale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 24 Mai - 4:52

oui, c'est pour ça que je soulignais que pour moi la fidélité était un problème plus complexe...

pour moi, il y a deux formes d'infidélité (enfin en tout cas au moins deux).

La première qui consiste a avoir un conjoint et à ne jamais pouvoir s'en contenter … et donc à papillonner à droite et à gauche...

La seconde consistant à tomber amoureux de quelqu'un d'autre… expérience peut-être unique …

comme tu le soulignes ce n'est pas le besoin de multiplier les expériences qui est regrettable (bien que là encore, c'est discutable, car je ne vois pas en quoi on en ressort grandi) mais c'est sans doute de l'imposer à la personne trompée...

pourquoi effectivement reste-t-on en couple, lorsqu'on a besoein de voir ailleurs ... comme tu le dis parce qu'on trouve dans le couple quelque chose que l'on a pas ailleurs... peut être l'amour tout simplement...

quant à celui qui trompe son conjoint parce qu'il tombe amoureux d'une autre, je pense que ce qui le fait rester c'est peut être la peur de blesser l'autre... la peur de l'abandonner... ou la peur de l'inconnu aussi !!!! parce qu'on sait toujours ce qu'on a à perdre ... jamais ce qu'on a à gagner …

mais la fidélité au fond ... pourquoi existe-t-elle ? est ce que nous sommes fait pour être fidèle ou alors si on nous avait épargné de nous éduquer dans ce sens, est ce que nous nous contenterions d'un seul partenaire ? c'est une valeur purement chrétienne non ?

est ce que la fidélité n'a pas pour but d'éviter les conflits de "piquage" de femmes ?

cela dit encore une fois, si j'y réfléchis je me dis que lorsqu'on est en couple, c'est une évidence de ne pas désirer un autre homme que le sien... mais est ce mon éducation qui m'a formatée dans ce sens ? ou bien ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 24 Mai - 5:08

Citation :
mais la fidélité au fond ... pourquoi existe-t-elle ? est ce que nous sommes fait pour être fidèle ou alors si on nous avait épargné de nous éduquer dans ce sens, est ce que nous nous contenterions d'un seul partenaire ? c'est une valeur purement chrétienne non ?

je sais pas si les chrétiens l'ont inventée ou si elle exitait déjà durablement avant...

Citation :
est ce que la fidélité n'a pas pour but d'éviter les conflits de "piquage" de femmes ?

Si, entre autre, ça pousse à stabiliser les couples, et à éviter de se faire piquer son conjoint.

Citation :
cela dit encore une fois, si j'y réfléchis je me dis que lorsqu'on est en couple, c'est une évidence de ne pas désirer un autre homme que le sien... mais est ce mon éducation qui m'a formatée dans ce sens ? ou bien ????

Surement, en fait je ne vois pas de raison physiologiques à ne plus désirer personne lorsqu'on est avec quelqu'un, et de ce que je connais, ça arrive même tout le temps. Fermer les yeux ou empêcher son conjoint de les ouvrir, ça marche, mais ça ne résoud pas grand chose. Mais comme je disais, le papillonage n'a rien à voir avec l'infidélité. L'infidélité, c'est la trahison d'un contrat. Il suffit de ne pas passer de contrat de fidélité, et tu ne trahis personne. Mais évidemment, personne ne passerait ce contrat si il n'y trouvait pas aussi son avantage. On remarquera aussi que bizarrement, souvent, les gens infidèles sont plus jaloux que les gens fidèles. En gros, ils n'aiment pas subir ce qu'ils connaissent parfaitement.



Quand au phénomène de tomber amoureux, c'est un phénomène tout sauf rationnel. Ce qui fait rester, c'est souvent la raison, donc : elle estime certainement qu'il vaut peut-être mieux se casser un peu la tête à être heureux dans son couple, qu'à chercher toujours le bonheur plus loin jusqu'à ce qu'il s'étiole. La raison sait que l'amour est une puissante illusion qui se confond relativement souvent avec "le besoin de tirer un coup", ce qui est certes très plaisant en tant que ça assouvit ledit besoin. On en arrive donc en quelque sorte à voir les aventures comme "le fait de se faire d'abord du mal pour se faire du bien ensuite", et on peut choisir de préférer se faire du bien en permanence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 24 Mai - 5:25

La cause et l'effet. On ne peut contrôler la perception que les autres ont de ce que l'on écrit, mais on est responsable lorsque l'on écrit. La meilleure méthode de prophylaxie est la désinfection.

Je me retire d'internet, parce que je refuse le nivellement par le bas, et je n'ai aucun désir d'y participer.


Dernière édition par le Dim 26 Aoû - 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 24 Mai - 5:32

Citation :
Pourquoi voir la bouteille à moitié vide alors qu'elle est encore à moitié pleine?
Ca dépend surtout de si elle est en train de se remplir ou de se vider Smile

Mais voici mon conseil : si tu passes les 3/4 de ton temps à faire des choses qui ne te plaisent pas, change d'activité. Cherche un autre boulot, un autre mari, d'autres amis...Pour finir par passer les 3/4 de ton temps à faire des choses qui te plaisent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 24 Mai - 5:47

La cause et l'effet. On ne peut contrôler la perception que les autres ont de ce que l'on écrit, mais on est responsable lorsque l'on écrit. La meilleure méthode de prophylaxie est la désinfection.

Je me retire d'internet, parce que je refuse le nivellement par le bas, et je n'ai aucun désir d'y participer.


Dernière édition par le Dim 26 Aoû - 11:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 24 Mai - 5:52

La cause et l'effet. On ne peut contrôler la perception que les autres ont de ce que l'on écrit, mais on est responsable lorsque l'on écrit. La meilleure méthode de prophylaxie est la désinfection.

Je me retire d'internet, parce que je refuse le nivellement par le bas, et je n'ai aucun désir d'y participer.


Dernière édition par le Dim 26 Aoû - 11:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prométhée
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 24 Mai - 6:04

R. Giskard Reventlov a écrit:
Cioran a écrit:
R. Giskard Reventlov a écrit:
Pourquoi voir la bouteille à moitié vide alors qu'elle est encore à moitié pleine?
Ca dépend surtout de si elle est en train de se remplir ou de se vider Smile

Paradoxalement, c'est lorsqu'elle se vide qu'on éprouve du plaisir, pas quand elle se remplit Smile

A part si l'on vient de la vider. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Carpe Diem   Jeu 24 Mai - 6:41

Cioran a écrit:

je sais pas si les chrétiens l'ont inventée ou si elle exitait déjà durablement avant...


certes, je n'ai pas la réponse !

Cioran a écrit:


Quand au phénomène de tomber amoureux, c'est un phénomène tout sauf rationnel. Ce qui fait rester, c'est souvent la raison, donc : elle estime certainement qu'il vaut peut-être mieux se casser un peu la tête à être heureux dans son couple, qu'à chercher toujours le bonheur plus loin jusqu'à ce qu'il s'étiole. La raison sait que l'amour est une puissante illusion qui se confond relativement souvent avec "le besoin de tirer un coup", ce qui est certes très plaisant en tant que ça assouvit ledit besoin. On en arrive donc en quelque sorte à voir les aventures comme "le fait de se faire d'abord du mal pour se faire du bien ensuite", et on peut choisir de préférer se faire du bien en permanence.

arf ! m'enlève pas mes illusions !!!!

j'ose penser que l'amour n'est pas seulement "le besoin de tirer un coup"... le partage, la complicité, l'humour, le soutien... c'est aussi ça l'amour … enfin pour moi, je ne partage avec personne d'autre autant de choses qu'avec mon mari… enfin du coup, ça rejoint un peu ce que tu dis, ça reste un concept !

Citation :
Mais voici mon conseil : si tu passes les 3/4 de ton temps à faire des choses qui ne te plaisent pas, change d'activité. Cherche un autre boulot, un autre mari, d'autres amis...Pour finir par passer les 3/4 de ton temps à faire des choses qui te plaisent.



Citation :
Et puis il y a ceux qui regardent toujours derrière eux ou qui regardent trop loin devant. Il faut savoir apprécier le moment où le doigt se pose sur la touche, parce que sans le doigt ou sans la touche rien n'est possible. Il n'y a pas de geste banal, il n'y a que l'oubli de la magie permanente du geste. La vie est fantastiquement passionnante, ce n'est pas au moment de mourir qu'il faut le comprendre.


certes vous avez tout à fait raison... cela dit, on ne fait pas QUE ce qu'on veut dans la vie !

disons que pour être totalement honnête, je dirai que je passe les 3/4 de mon temps à faire autre chose que ce que j'aimerais faire …sans pour autant dire que je ne fais que des choses qui me déplaisent ! sinon, autant me tirer une balle dans la tête ! mais je suis encore jeune (meuuuuu si !!!!), l'épanouissement total arrivera sans doute avec la maturité ! et parfois, il faut du temps pour arriver là où on veut arriver ! comme quoi, je ne vois pas que la bouteille à moitié vide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carpe Diem   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carpe Diem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Carpe Diem
» Carpe Diem
» Nature morte aux fleurs, vanité et carpe diem.
» médaille du festival de Sarcelle
» Anniversaire carpediem !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Philosophie-
Sauter vers: