Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 comment élever un enfant?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Lun 21 Mai - 11:32

La cause et l'effet. On ne peut contrôler la perception que les autres ont de ce que l'on écrit, mais on est responsable lorsque l'on écrit. La meilleure méthode de prophylaxie est la désinfection.

Je me retire d'internet, parce que je refuse le nivellement par le bas, et je n'ai aucun désir d'y participer.


Dernière édition par le Dim 26 Aoû - 2:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musichien
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 24
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Lun 21 Mai - 11:57

Citation :
Ca doit être terrible la vie de quelqu'un qui découvre la détermination grâce à son cerveau et qui incapable de sortir de son raisonnement par la grâce de son cerveau.
Non, ça va, j'essaie de ne pas trop y penser. Smile

Citation :
Nier à la conscience sa capacité à interpréter et à transformer les informations, c'est également nier le processus qui t'as amené à découvrir la détermination.
Je ne le nie pas. Ma conscience a tout à fait été déterminée à faire ce genre de choses, et j'ai même été déterminé à découvrir la détermination! Razz

Je crois qu'il est impossible de contrer la théorie déterministe, car c'est une théorie cohérente, et je pense qu'on attendra encore longtemps la preuve d'une action libre, qui seule pourrait la réfuter...
Je ne parle pas du hasard, qui s'il existe sûrement, n'a rien à voir avec le libre-arbitre, puisqu'on ne peut pas dire qu'une particule est libre simplement parce-qu'elle est indéterminée.
Ou alors, j'accepterais cette définition de la liberté, qui serait le hasard le plus complet...

Après, si on ne peut pas la contrer, on peut croire à toute autre chose, du moment que c'est cohérent...

Bon, on devrait peut-être continuer dans l'autre topic si on veut continuer. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Lun 21 Mai - 16:23

Citation :
Je crois qu'il est impossible de contrer la théorie déterministe, car c'est une théorie cohérente, et je pense qu'on attendra encore longtemps la preuve d'une action libre, qui seule pourrait la réfuter...

Comme on dit souvent à propos de dieu, c'est à celui qui avance un argument de le prouver, et le déterminisme ne me semble pas être une évidence scientifique, loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Lun 21 Mai - 23:35

La cause et l'effet. On ne peut contrôler la perception que les autres ont de ce que l'on écrit, mais on est responsable lorsque l'on écrit. La meilleure méthode de prophylaxie est la désinfection.

Je me retire d'internet, parce que je refuse le nivellement par le bas, et je n'ai aucun désir d'y participer.


Dernière édition par le Dim 26 Aoû - 2:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musichien
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 24
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Mar 22 Mai - 8:54

Cioran a écrit:
Citation :
Je crois qu'il est impossible de contrer la théorie déterministe, car c'est une théorie cohérente, et je pense qu'on attendra encore longtemps la preuve d'une action libre, qui seule pourrait la réfuter...

Comme on dit souvent à propos de dieu, c'est à celui qui avance un argument de le prouver, et le déterminisme ne me semble pas être une évidence scientifique, loin de là.

Non, la seule chose que je voulais mettre en évidence, c'est que sur le plan rationnel, on ne peut pas contrer la théorie déterministe, c'est tout, mais elle n'est pas forcément vraie.

Sinon, RGR: illusion, illusion. Crying or Very sad Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Mer 23 Mai - 0:40

La cause et l'effet. On ne peut contrôler la perception que les autres ont de ce que l'on écrit, mais on est responsable lorsque l'on écrit. La meilleure méthode de prophylaxie est la désinfection.

Je me retire d'internet, parce que je refuse le nivellement par le bas, et je n'ai aucun désir d'y participer.


Dernière édition par le Dim 26 Aoû - 2:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musichien
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 24
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Mer 23 Mai - 4:48

Ah oui, mais on est d'accord.
Je suis bien conscient du "tout est relatif", et en aucuns cas je ne serais prosélyte. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Sam 26 Mai - 14:09

Pourquoi faut-il aimer ses parents?

Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Sam 26 Mai - 14:25

Alpha a écrit:
Pourquoi faut-il aimer ses parents?

Question
À mon humble avis c'est une question dont tu aurais intérêt à trouver la réponse avant d'engendrer toute descendance.

saintpierremeister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Alpha
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Sam 26 Mai - 17:41

A mon humble avis, on aura beaucoup de mal à répondre à cette question Wink

Alpha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Dim 27 Mai - 2:58

Alpha a écrit:
A mon humble avis, on aura beaucoup de mal à répondre à cette question Wink

Alpha.

On peut toujours essayer :
Faut-il aimer ses parents ?


Pour apporter un peu de sel à la discussion je pense qu’il est nécessaire d'élargir le champ de la question comme suit :

Est-il nécessaire d'aimer pour respecter ?
Est-ce qu'il n'y a que ceux qui aiment une personne qui la respectent ?

Respecter est employé ici aussi bien dans le sens fort de révérer et d'honorer que dans le sens de ne pas lui porter atteinte, ce qui amène à reformuler encore la question :

Est-il nécessaire d'avoir de l'affection pour quelqu’un pour ne pas lui porter atteinte ?

Est-ce à condition d'avoir de l'affection pour une personne qu'on ne lui portera pas atteinte ?

En première analyse il semble aller de soi que celui qui aime un homme ou une femme, ses parents ou ses enfants, ne fera rien qui soit contraire à ce qu'il aime et qu’on a nécessairement du respect pour une personne qu’on aime.

A contrario n'est-il pas possible de respecter sans aimer ?
Porterait-on atteinte aux personnes dès lors qu'on n'aurait pour elles aucune affection ?

Bien sûr, la réponse est non puisque dans nos sociétés civilisées les lois imposent que l’on ne doive pas porter atteinte aux personnes ni à leurs biens.

On a donc une première réponse : Il semble bien qu'il ne soit pas nécessaire d'aimer pour respecter.

Passons à l’étape suivante du raisonnement : ne serait-il pas possible d'aimer une personne et en même temps de lui manquer de respect, et cela bien qu'on l'aime et même parce qu'on l'aime ?

Si cela semble vous absurde c’est que vous n’avez pas l’esprit aussi tordu que le mien, mais si on prend l’exemple de celui qui aime la nature et qui par ignorance, par confort ou par économie se conduit de telle sorte qu'il lui porte atteinte, la respecte-t-il ?

Un autre exemple : le jaloux ou celui qui aime sans être aimé n'est-il pas capable de porter atteinte à l'objet de son amour ?

Encore plus fort, le cas violeur qui croit aimer l'être qu'il violente démontrerait qu'il est possible d'aimer sans respecter et même de ne pas respecter à cause de son amour même.

Résumons nous :

1) Il semble que l'amour porte au respect de ceux qu'on aime parce qu'aimer une personne implique nécessairement qu'on ne lui porte pas atteinte.
2) D’une façon plus générale, on peut respecter une personne sans l'aimer, il semble donc acquis que l'amour ne fonde aucun respect, voire qu'il soit contraire au respect dans la mesure où l'amour peut s'accompagner d'un désir de possession qui ne peut que donner lieu à des violences.

Analyse :

On en arrive au nœud du problème posé par l'ambivalence de l'amour : autant il peut prédisposer à se sacrifier à l'objet de son amour, autant il peut amener à sacrifier cet objet à ses propres désirs.
Dans le premier cas, l'amour conduit au respect d’autrui, dans le second cas à la violence.

Conclusion :

L’amour étant une matière délicate à manipuler étant donné sa propension à pouvoir se transformer instantanément en haine il me paraît pragmatique de conclure que le fait d’aimer ses parents ou pas ne devrait pas changer grand chose à la situation pratique de la vie quotidienne.

saintpierremeister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Dim 27 Mai - 3:06

La cause et l'effet. On ne peut contrôler la perception que les autres ont de ce que l'on écrit, mais on est responsable lorsque l'on écrit. La meilleure méthode de prophylaxie est la désinfection.

Je me retire d'internet, parce que je refuse le nivellement par le bas, et je n'ai aucun désir d'y participer.


Dernière édition par le Dim 26 Aoû - 2:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Dim 27 Mai - 8:06

Je suis d'accord avec ton raisonnement Saint pierre, mais je ne vois pas en quoi il constituerait une réponse à ma question.

"Faut-il aimer ses parents et pourquoi?"

Reventlov a écrit:
Saint Pierre n'a pas dis "on", il a dis "tu".

J'ai dit "on" car je ne m'adressais pas à Saint pierre en particulier, mais à tous les membres du forum, en particulier ceux qui ont engendré toute descendance (pour reprendre ses paroles).

Reventlov a écrit:
Tu pourras toujours ne voir que ce que tu perçois comme des "manquements" chez tes parents, il n'en reste pas moins que s'ils ne t'ont pas avorté, c'est qu'ils te portent une certaine -affection.

Ce n'est pas le problème. Porter de l'affection pour son enfant est "normal", mais ce n'est pas suffisant. Le plus important est la manière de porter cette affection.

Les parents ont beau embrassé leurs fils 50 000 fois par jour (en exigeant la réciproque...), ils peuvent lui porter préjudice à son dépens.

- "Papa maman, je veux faire des études en astronomie"
- "Pas question, c'est de la pure merde"
- "Bof, d'accord, mais je ferais tout sauf économie"
- "Chut. Tu feras économie ou on te botte le cul. On ne te veut que du bien. Viens que je te donne un bisou"

- "Papa, je veux boire du Fanta"
- "Ferme là ou je te pisse dessus. Bois du Coca et fais nous confiance. Tes parents ne te veulent que du bien, viens que je te donne un bisou"

- "Papa, pourquoi on existe?"
- "Bon, je vais te donner une bonne raclée. Tu commences à poser trop de questions dis donc. Je vais te battre pour ton bien. Tes parents ne te veulent que du bien."


blabla

Aimer ses enfants, c'est nul, non?
Que penser de ce type de parents dictateurs?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Dim 27 Mai - 9:48

La cause et l'effet. On ne peut contrôler la perception que les autres ont de ce que l'on écrit, mais on est responsable lorsque l'on écrit. La meilleure méthode de prophylaxie est la désinfection.

Je me retire d'internet, parce que je refuse le nivellement par le bas, et je n'ai aucun désir d'y participer.


Dernière édition par le Dim 26 Aoû - 2:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Dim 27 Mai - 15:31

Reventlov a écrit:
Qu'ils sont aussi nuls que leur enfant, mais cela ne prouve bien entendu pas qu'il ne t'aime pas.

A quoi peut bien servir de faire un enfant si c'est pour gouter au sentiment d'amour? Il s'agit bien là d'un comportement égoïste. Faire un enfant pour l'aimer. Pff. Il ne s'agit plus là d'assurer le bonheur de son fils, mais bien le bonheur de soi même.

Reventlov a écrit:
Si ma fille arrive à me faire faire ce qu'elle veut, tu devrais pouvoir y arriver aussi, question d'entraînement. Ce n'est pas tout d'avoir un beau cerveau qui sait faire des math, il faut aussi l'entraîner à faire autre chose.

Pas mal comme raisonnement... (sans doute un coup de fatigue de ta part)

Serais-tu entrain de supposer que la différence entre toi et ta femme par rapport à mes propres parents est minime et n'entre pas en compte?

Tu vois que les maths peuvent servir. Ils apprennent à rendre l'individu plus logique, crois moi Wink

Pour t'expliquer en dessin :

Reventlov = farao alors que Papa Alpha = afro

D'où Papy Reventlov # Papounet Alpha

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Dim 27 Mai - 23:50

La cause et l'effet. On ne peut contrôler la perception que les autres ont de ce que l'on écrit, mais on est responsable lorsque l'on écrit. La meilleure méthode de prophylaxie est la désinfection.

Je me retire d'internet, parce que je refuse le nivellement par le bas, et je n'ai aucun désir d'y participer.


Dernière édition par le Dim 26 Aoû - 2:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evereve
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Unis Vers l'Uni - "On se ballade dans l'atmosphère sur une sphère"
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Mar 12 Juin - 5:28

R. Giskard Reventlov a écrit:

Tu pourras toujours ne voir que ce que tu perçois comme des "manquements" chez tes parents, il n'en reste pas moins que s'ils ne t'ont pas avorté, c'est qu'ils te portent une certaine affection.

je ne suis pas tout à fait d'accord avec cette théorie ... mettre un enfant au monde ne sous entend pas qu'on va lui porter de l'amour, lui donner ce dont il a besoin affectivement ...

je pense qu'on peut-être incapable d'aimer ... s'aimer soi même, aimer les autres et aimer son enfant ...

l'"amour maternel" comme étant une chose innée est une chimère ... on a parfois du mal à comprendre qu'une femme ne puisse aimer son enfant ... mais je suis convaincue que ça existe ...

quant à la question qui est posée "faut-il aimer ses parents" ? pourquoi faudrait-il ? l'amour est-il une obligation ?

c'est bizarre de poser la question en ses termes ... enfin l'amour ne se commande pas ... on ne peut pas se forcer à aimer …

par contre il est vrai que l'on est surement plus disposé à aimer ceux qui nous aiment ... j'aime mon père tendrement car il m'a donné tout l'amour qu'il avait en lui, a prouvé jour après jour qu'il m'aimait ...

on peut respecter ses parents sans les aimer ... et les aimer sans les respecter ...

je respecte mon père car il me respecte et parce qu'il m'a appris à la faire ...

Citation :
A quoi peut bien servir de faire un enfant si c'est pour gouter au sentiment d'amour? Il s'agit bien là d'un comportement égoïste. Faire un enfant pour l'aimer. Pff. Il ne s'agit plus là d'assurer le bonheur de son fils, mais bien le bonheur de soi même.

pourquoi est ce égoïste de vouloir aimer ? on ne fait pas un enfant pour pouvoir aimer quelqu'un ... certes ce comportement serait égoïste ! on a tous des motivations différentes pour faire un enfant ... on rencontre quelqu'un qu'on aime, on se marie, on décide d'avoir un enfant ... c'est une démarche normale ... on veut partager l'amour de notre couple avec notre enfant ...

alors est ce égoïste que de mettre au monde un enfant qui n'a rien demandé ...

certes, je suis venue au monde, je n'ai rien demandé et je souffre ...

et parfois, je suis heureuse ! comme dit Dieu, un peu plus haut ! si la vie est une enfoirée parfois ça veut vraiment le coup de vivre ! alors pourquoi pas offrir cette chance à un autre être !

tes enfants ne sont pas toi ... tu es malheureux, à toi de les rendre heureux ...

je ne pense pas que prendre cette énorme responsabilité soit égoïste ... ce qui est égoïste, c'est de mettre un enfant au monde et de s'en décharger ...

si tu fais tout pour son épanouissement, et son bonheur ... tu n'est pas égoïste ...

celui qui est égoïste c'est bien l'enfant ... il ne doit rien à ses parents, prends, et ne donne pas toujours ...

il n'est pas responsable de ses parents, il n'est même pas obligé de les aimer ... alors qu'on attend des parents qu'ils le fassent ...

tu as mis cet enfant au monde : ALORS ASSUME !

tu as été mis au monde ? personne ne te demande de dire merci !

En conclusion... on a surement plein de choses à reprocher à nos parents ... c'est nécessaire un jour de pouvoir le verbaliser … mais faut avancer ... le jour où on décide de vouloir un enfant, c'est surement nécessaire d'avoir réglé ses comptes avec ses parents ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte
Visiteur
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Sam 18 Aoû - 2:08

Ici, il y en a trois et ils ne m’ont pas été livrés avec un mode d’emploi.
Ils sont si différents l’un de l’autre … Pourtant agglutinée tous les jours à mes fourneaux, je n’ai toujours pas réussi à concocter la recette raffinée.
Je dirais juste : « Donner le meilleur de soi-même et aider à la progression ce qu’il y a de meilleur en eux »

Charlotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Sam 18 Aoû - 12:51

Evereve a écrit:
pourquoi est ce égoïste de vouloir aimer ?

Car aimer l'autre n'implique pas forcément que l'autre nous aime. Pour illustrer cette affirmation, je dirais qu'une fille qui adore son chat et qui efforce ce dernier à rester constamment auprés d'elle présente un comportement égoiste et nuisibile: égoiste, parce que c'est la fille qui prend plaisir à voir auprés d'elle son chat et non l'inverse; nuisible, en ce qu'elle prive le chat de sa liberté.

Aimer, c'est aussi assurer que l'autre nous aime. Dans une famille, l'amour des parents porté à l'enfant lui porte souvent préjudice. Les parents doivent aider l'enfant à construire son propre bonheur tel qu'il le perçoit et non de lui imposer un avenir qui les satisferaient d'abord eux même.

Pour simplifier les choses - car le but premier dans un dialogue est d'être compris -, on peut prendre un événement anodin qui arrive souvent à des familles: le choix d'une tenue d'un enfant pour une sortie spéciale avec ses parents. Les parents voient leur fils beau dans ces habits bleux. Lui n'est strictement pas d'accord et se préfère dans une tenue rouge, qui est une horreur pour les parents. Personne n'est méchant, chacun aime l'autre. Comment faire?

On peut remplacer le cas du choix d'une tenue par un choix d'avenir, et là ça se complexifie. On dit que les petites choses montrent les grandes.

Charlotte a écrit:
« Donner le meilleur de soi-même et aider à la progression ce qu’il y a de meilleur en eux »

Le problème dans une éducation, c'est justement la perception de cette progression. Cette perception est certainement différente selon le point de vue de l'enfant ou des parents. Cette différence engendre bien souvent des problèmes plus ou moins graves selon les cas.

Les parents on déjàt vécu. Il faut laisser leurs enfants vivre, en les guidant éventuellement.

Alpha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musichien
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 24
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Dim 19 Aoû - 8:19

Bin évidemment qu'aimer s'est égoïste.
L'enfant a-t'il demandé à naître?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Dim 19 Aoû - 10:51

C'est sûr. Mais une fois l'enfant mis au monde, il faut cesser de poursuivre un amour égoiste Smile

C'est le problème fondamental de l'éducation.

Alpha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte
Visiteur
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Mar 21 Aoû - 9:48

C'est vrai qu'il y a beaucoup d'adultes qui ont dû mal à faire le deuil "des parents de rêve" qu'ils auraient aimé avoir.
Je pense que pour la majorité des parents, ils agisssent avec honnêté du mieux qu'ils peuvent. Mais ils commettent aussi des erreurs !
Ils veulent faire le bien pour leur enfant, pas toujours de la bonne manière, avec souvent un peu trop d'amour bienveillant.
Sont-ils coupables pour cela ? C'est cela l'égoisme dont vous parlez ? Un couple s'aime et il a le désir de voir se prolonger cet amour avec la venue d'un enfant. C'est de l'égoisme, ça ?

Charlotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Mar 21 Aoû - 11:36

Charlotte a écrit:
Un couple s'aime et il a le désir de voir se prolonger cet amour avec la venue d'un enfant. C'est de l'égoisme, ça ?

Charlotte

Non ça pour moi c'est une tentative de rationnalisation d'un phénomène psychologique ou hormonal, je sais pas. Normalement quand on est bien formés contrairement à moi, on tombe amoureux d'une fille dont le système imunitaire est complémentaire du sien et on commence à vouloir habiter avec elle puis à lui faire des enfants puis à recommencer avec une autre. C'est la vie. Il n'y a pas besoin de parler de l'amour ou de son prolongement pour voir que ça se passe généralement comme ça chez la plupart des mamifères (je passe sur les parades amoureuses et les jeux de pouvoir tout ça). Donc, la plupart des enfants sont faits par réflexe, sans réfléchir, juste pour assouvir une envie ou un besoin. Après, on peut discuter du fait de savoir si mettre un enfant au monde c'est lui faire un cadeau, ce que Geveil trouve faux, et je le suis complètement sur ce point. Pour moi, mieux vaut ne rien faire du tout que de risquer de faire un malheureux. Adopter, à la limite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saintpierremeister
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 76
Localisation : Bourgogne.
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Mar 21 Aoû - 13:55

Cioran a écrit:
Charlotte a écrit:
Un couple s'aime et il a le désir de voir se prolonger cet amour avec la venue d'un enfant. C'est de l'égoisme, ça ?

Charlotte

...Normalement quand on est bien formés contrairement à moi, on tombe amoureux d'une fille dont le système immunitaire est complémentaire du sien et on commence à vouloir habiter avec elle puis à lui faire des enfants puis à recommencer avec une autre.

Tu devrais documenter l'aspect de normalité que tu donnes à ta vision de ce passage de relais que constitue la transmission de la vie car je n'ai pas l'impression que tu exposes là le fruit d'une expérience personnelle dans ce domaine.

Cioran a écrit:

C'est la vie. Il n'y a pas besoin de parler de l'amour ou de son prolongement pour voir que ça se passe généralement comme ça chez la plupart des mammifères (je passe sur les parades amoureuses et les jeux de pouvoir tout ça). Donc, la plupart des enfants sont faits par réflexe, sans réfléchir, juste pour assouvir une envie ou un besoin.

Je ne possède pas de données statistiques me permettant de confirmer ou d'infirmer cette affirmation mais je serais surpris que, eu égard au libre choix possible aujourd'hui en matière de planification des naissances, le pourcentage de naissances non désirées soit quantifiable en "la plupart" , soit, en utilisant mon convertisseur d'unités pifométriques, plus de 75 % de la population en âge de procréer.

Si je peux me permettre d'oser un témoignage personnel, nous avons désiré nos enfants et j'avais même fait des calculs statistiques savants basés sur les données qu'avaient enregistrées mon épouse depuis son adolescence pour évaluer la période la plus propice à la procréation.
Je ne suis pas sûr que tu puisses conceptualiser ce que représente l'acte d'amour dans ces circonstances là, mais sache qu'il dépasse et de loin les accomplissements obtenus lors des joutes ordinaires en usage chez les mammifères supérieurs mais blasés et en retard dans leur programme de vidanges périodiques.


Cioran a écrit:
Après, on peut discuter du fait de savoir si mettre un enfant au monde c'est lui faire un cadeau, ce que Geveil trouve faux, et je le suis complètement sur ce point. Pour moi, mieux vaut ne rien faire du tout que de risquer de faire un malheureux. Adopter, à la limite.

On en revient toujours au sens qu'on veut bien attribuer à cette notion de cadeau, mais ce que je peux te dire c'est que la joie que j'ai lu dans les yeux de mes enfants quand ils ont contemplé pour la première fois à leur tour leurs propres enfants (aujourd'hui eux mêmes des ados commençant à s'intéresser au sexe opposé) était le plus beau cadeau que nous leur ayons jamais fait.

Je ne cherche pas à convaincre quiconque de la pertinence de mon expérience, mais je tenais simplement à témoigner qu'en des temps déjà anciens, un couple qui croyait à l'amour (et qui y croit toujours aujourd'hui) pouvait ne rien faire comme il semble convenable de faire aujourd'hui et qu'il en a malgré tout tiré un sentiment d'accomplissement personnel et de vie de couple épanouie.

saintpierremeister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   Mer 22 Aoû - 3:59

Evidemment, je ne jette pas la pierre à ceux qui veulent des enfants et qui en font. Je pourrais te parler de la beauté et de la magnificience de l'amour que je vis en ce moment, et même un jour ma chimie neuronale pourrait changer et je pourrais avoir besoin d'enfants, et quand je les aurai j'expliquerai au monde quel bonheur c'est. Il est vrai qu'à l'heure d'aujourd'hui, je ne saurais partager cette expérience qu'à propos du canabis (quel bonheur de le voir pousser, quel joie dans mes yeux lorsque je teste la récolte) et je pourrais même vanter les bienfaits de cette plante à travers les âges et chez Bob Marley. Mais ce serait un mensonge et le canabis est plus nuisible qu'il est bénéfique, clairement.

Toutefois, le sujet des enfants m'intéresse, et j'aimerais comprendre pourquoi doit-on attendre que ses enfants s'intéressent au sexe pour avoir ce sentiment de bonheur, c'est à dire, pourquoi ne peut-on pas l'avoir en observant les enfants des autres? Il y a là quelque chose d'irrationnel, que toutefois je rationalise en vous parlant d'hormones, de psychologie et de choses comme ça.
En bref, pour prolonger mon sujet, j'ai remarqué qu'en fréquentant les enfants des autres on pouvait profiter des bons moments, sans avoir à changer leur couche ou à les élever, mais c'est de l'égoisme, alors je ne profite pas des enfants des autres non plus, je trouve mon bonheur dans mes yeux de ma très cher qui est déjà là plutôt que de l'espérer d'un être qui ne viendra peut-être pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: comment élever un enfant?   

Revenir en haut Aller en bas
 
comment élever un enfant?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment évangéliser un enfant?
» Enfant dyslexique
» Comment les élites mondialistes préparent les enfants a etre malléable afin d`imposer leur doctrine
» Comment faire la valise ?...
» Comment dois-je enseigner le Bouddhisme à mes enfants ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Sciences sociales-
Sauter vers: