Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La force   Sam 19 Mai - 11:35

En fait, il ne s'agit pas d'expliquer ce phénomène (la pousée) par de simples lois physiques, une force contre une résistance. Dans le tai chi et l'aikido, les forces sont surtout des forces circulaires, l'attaquant utilisant souvent une force dirrigée sur un point et dans une direction droite, le défenseur se déplace et tourne autour de cette force pour qu'elle ne s'applique jamais sur lui. Là est le mystère.

En fait, la pousséer qu'ils effectuent ne s'applique jamais sur le maître. Grace à des mouvements infimes, ces forces sont soit portées dans le vide, soit redirigées vers l'extérieur. S'il résiste, ce n'est pas seulement grace à sa force, c'est en déviant les énergies de ses assaillants pour qu'elles perdent le plus possible d'efficacité. C'est comme si tu voulais pousser un verre, et qu'il tourne autour de ta main, c'est comme essayer de pousser une porte vers le fond d'un couloir alors qu'elle coulisse sur son gond. Malgfré toute l'énergie que tu déploies, la force réelle exercée sur l'objet est quasiment nulle, puisqu'il se débrouille pour ne pas être sur la trajectoire du vecteur de force.

A l'opposé, le maitre qui attaque sait dirriger sa force vers ton centre de gravité ou de déséquilibre, ce qui fait qu'avec tres peu d'énergie il peut obtenir le même résultat qu'en poussant comme un boeuf sur un endroit au hasard. c'est un peu comme pour casser une vitre, il vaut mieux donner un petit coup sec sur une surface très petite, qu'exercer une énorme pression continue sur une grande surface.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
musichien
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 24
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La force   Sam 19 Mai - 12:23

Mmm, pas convaincu par ton explication... Suspect

Un verre, il a beau tourner, si je le pousse, il va avancer...
Le mouvement du corps "poussé" n'a aucune importance en soi, tant que la force du "pousseur" s'applique bien, c'est-à-dire tant qu'il pousse.

Pour qu'il "renvoie" la force, il faut dans tous les cas une autre force...

Est-ce que tu pourrais le "schématiser" et faire une sorte de bilan des forces?

Parce-que si on fait ça, tant que la force a un point d'application, elle s'exerce, et même si Ueshiba "tournait", il ne changerait rien tant qu'il y a point d'application.

Le principe de "tourner" pour "dévier" la force de l'adversaire marche surtout parce-qu'en évitant, on enlève les points d'application, mais de toutes façons, rien ne se perd, rien ne se crée, donc au pire, même s'il y a application de la force, son énergie doit être dispersée, par exemple dans le mouvement, et c'est le fait de ne pas résister, qui augmente la pression sur le corps, qui est efficace.
Mais physiquement, il y a quand même "quelquechose", et pas rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Giskard Reventlov
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: La force   Sam 19 Mai - 14:44

musichien a écrit:
J'étais aussi sceptique que vous, mais en Asie, ces phénomènes sont tout à fait admis.

Le ki n'est pas un pouvoir supernaturel, d'ailleurs, dans la théorie chinoise, tout le monde possède un ki (d'ailleurs, toute la médecine chinoise repose sur le concept de ki).

La méditation sert à développer le ki (le "taï chi" (comme on dit Very Happy) étant l'art par excellence d'un tel développement).

Il ne faut mystifier les choses. Ce n'est pas parce l'aïkido nous vient du lointain Orient qu'il doit s'habiller de mystère. C'est un art martial qui repose sur le transfert de l'énergie cinétique en accentuant les déséquilibres de l'adversaire. L'efficacité est d'autant plus forte que l'on est entrainé à "sentir les directions" de l'énergie adverse afin d'y ajouter la nôtre pour l'accélérer et entrainer l'adversaire dans une danse qu'il ne peut plus contrôler sans se casser. C'est imparable et c'est bien pour ça qu'il n'y a pas de compétition d'aïkido. Soit les compétiteurs resteraient à distance, soit la compétition se terminerait par des membres cassés et des ligaments déchirés.

Ceci dit, il est vrai que parallèlement à l'entrainement se développe une perception de soi-même et des énergies qui circulent en nous à travers un corps mental qui devient la "télécommande" du corps réel. On développe ce corps mental et sa synchronicité avec le corps réel à travers des exercices comme les katas. Le tai chi est un kata hors du temps où l'être écoute ses déplacements d'énergie et rétablit ses équilibres internes. Contrairement au kata, le geste dans le tai chi ne vient pas de l'intérieur vers l'extérieur, il va de l'intérieur vers l'intérieur.

Dans le Ki, le geste n'est pas important, c'est l'équilibre recherché qui est important. Posé le doigt sur la table de manière approprié, c'est synchroniser le geste du corps et le geste mental. Le doigt mental doit "sentir" la pression du doigt sur la table, et l'énergie dépensée ne l'est plus. Comme deux ballons que l'on pousse l'un contre l'autre, il y a déformation dynamique sans perte d'intégrité.

Enfin, rien de magique, rien de mystique, juste de l'apprentissage. Quand 4 ou 5 gaillards tentaient de pousser le vieux maitre japonais, sans y parvenir, c'est parce que les énergies développées par les gaillards n'étaient pas synchronisées et équilibrées en direction, alors que celle du petit l'était. Cependant tout a une limite et l'esprit ne déplacera jamais la montagne. Que nous n'exploitions pas nos potentiels, c'est certain, mais de là à voir un surhomme dans un athlète surentrainé, il y a un pas que je ne franchis pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalaha
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 49
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La force   Dim 20 Mai - 1:19

Smile



Cioran a écrit:
En ce qui concerne la repousse des cheveux, donc, sans faire de scientisme, on peut imaginer, puisque le système capilaire et le cerveau sont dans le même corps, qu'ils intéragissent, et que le cerveau puisse effectivement contrôler la pousse des cheveux. La méthode quand à elle si elle existe n'est pas nescessairement la même ni accessible à tout le monde. Si un tel lien devait exister, cela voudrait dire que le cerveau a la capacité d'agir consciemment sur des éléments sur lesquels il n'agit habituellement que de façon automatique, et donc, par exemple, serait capable de produire de la testostérone à volonté. D'un côté c'est super, d'un autre l'organisme est un organisme fragile et bien réglé par l'insula, et si l'on court circuite consciemment son action, on prend le risque de ne pas faire aussi bien qu'elle (bien que ce soit en quelque sorte ce qu'on fasse quand on arrête de fumer).


Il est plus que probable que le cerveau ai de grande capacité d'influences, par la pensée ciblé.

L'effet placebo n'est pas une bonne illustration pour ce cas, car, un placebo remplace un "médicament" ..Hors mon exemple parle d'une opération "spontannée" à but térapeuthique, sans que la personne soit au courant des tenants et aboutissants, de la dite "opération", et il n'y a au bout du compte que la constatation du "résultat" . Donc aucune forme de "guidance" quant à la méthode de pratique.

Alors des railleries concernant le systême capillaire ...HA HA HA !!! .... Mais sachez que cet exemple basique est un choix volontaire, car d'autres exemples bouleverseraient trop vos certitudes lol!


Si je doit faire un petit résumé de correspondance ... La peau et ses réparations, en passe par une image d'un sable du désert, ou la cicatrisation accélérée sera aussi du magma en fusion refroidie violement par une source d'eau "pur" refermera et comblera la brêche, ou encore une réparation de ligament remplacé par l'image des lamelles de champignon entrain de se ressouder.... Ce sont des petits exemples, parmi tant d'autres, qui m'ont fait avoir les pensées, que nos corps sont natures, et que pour les réparer la nature envoie ses images de correspondances...

Smile sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La force   

Revenir en haut Aller en bas
 
La force
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Militaire: Michael Smith Contrôleur Radar US Air Force
» (1998) Un pilote de la Force Aérienne Chinoise prend en chasse
» L’Esprit qui donne la force
» La force du courage
» Droit des obligations, cas de force majeure.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Philosophie-
Sauter vers: