Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Höfudlausn

Aller en bas 
AuteurMessage
Egill
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 30
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Höfudlausn   Mer 18 Avr - 20:03

La rançon de ma tête, de notre tête morte, gît ici parmi les cendres tendres de ce que fût jadis l'édifficilencieux de nos péripéties.
La voici sortie soudainement et pourtant le temps coule, roule comme les pierres. Les braises s'éteignent étouffées par la pluie et par la connerie infinie de ma vie.
C'est ce soir cependant -mais pourquoi pas avant- que l'homme entonne enfin le refrain du regret, souffle sur le peu de feu qui serait chaleureux.
Qu'importe où nous portent ces mots de nouveaux
-libres-,
trop longtemps fût le temps de leur emprisonnement.
Ils doivent te montrer, t'emmener au sentier
menant aux profondeurs du vide de mon coeur. Béant gouffre géant souffrant
de ce manque laissé par la perte acérée de ma soeur rêvée.
Voici ce qui reste en mon sein: les dessins assassins de reliques antiques,
sanctuaire liturgique de ma ruine, de mes gains.
Ainsi saisis sillages et rivages que tu creusas jadis:
Je m'y promène souvent et ressent joies et peines, cela dépend. Paradis ravagé aux couleurs du passé, j'y replante la graine qui éclos en ces lignes et en une multitude de pensées et de vignes.
Reçois toute mon âme, adorable Architecte,
de mon coeur tu traças les plans,
les creux, les crêtes,
merci depuis toujours pour cet amour premier:
je n'ai
plus qu'un regret, c'est ne plus contempler ce temple à tes côtés.

Egill Skallagrimsson



Edit: je laisse ce poème quelques jours afin que vous en profitiez mais c'est un cadeau qui sera effacé quand il sera livré. Si vous reperez des fautes je suis preneur !


Dernière édition par le Mar 24 Avr - 7:05, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DIGOYO
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Höfudlausn   Jeu 19 Avr - 0:51

Bonjour !

Smile

d’abord les fautes :
Parmi : sans « S »
Portent ces mots : ils ( les mots) portent
Cela dépend : cela sans accent sur le A
Edifficiencieux ( ? ) édifice silencieux ?
Couleurs avec S ( pluriel)
Crêtes : accent ^sur le E

Je l’aurais peut être aéré un peu, pour donner plus de poids aux phrases. Je n’aime pas le mot « connerie » çà détruit la beauté du reste.

En tous cas MERCI, je trouve que c’est un très beau « cri » d’amour !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Egill
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 30
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Höfudlausn   Jeu 19 Avr - 3:49

Merci beaucoup, c'est corrigé.
L'édifficilentieux est un mix d'édifice, difficile et silencieux, c'est volontaire.

Pour l'aération je ne lui ai pas donné de forme je l'ai fait sur le bloc note et l'ai copié collé. Je vais m'en charger bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DIGOYO
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Höfudlausn   Ven 20 Avr - 0:23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat-wOman
Visiteur
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 1
Age : 30
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Höfudlausn   Ven 20 Avr - 3:37

je trouve ce poéme trés bien ecrit et trés beau, j'aime beaucoup ta façon d'écrire..

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silene
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Höfudlausn   Ven 20 Avr - 13:12

Magnifique vraiment Shocked

Ca aurait été beaucoup mieux si c'était en en vers avec les rimes etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prométhée
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Höfudlausn   Ven 27 Avr - 5:07

Prométhée, de retour de vacances, s'empresse de mettre des commentaires.
Une sorte de surréalisme sentimental (peut-il en être autrement) facile à digérer, et plus en aval, facile à goûter. Joli néologisme, quelques lourdeurs parfois, j'y vois presque un moyen de faire redescendre sur terre. Comme si en te lisant on sauter à pieds joints: Tantôt dans le ciel, tantôt tout pesant sur le sol, ressentant la gravité, finit le vol gracieux.

Voilà deux passages sur terre:
'et par la connerie infinie de ma vie.
'Ils doivent te montrer, t'emmener au sentier menant aux profondeurs du vide de mon coeur.

Une métaphore pour vie et coeur permettrait de rester en l'air, mais je ne sais pas si c'est préférable.

Quelques endroits techniques sympathique, avec des résonnances justement choisies. En général, malgré le manque de rimes, il est technique.

Voilà voilà.
J'ai du boulot, la blinde de message. Bonne journée Egill.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Egill
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 30
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Höfudlausn   Sam 28 Avr - 4:06

Merci Prométhée Smile
Je vais l'envoyer très bientôt.

Bonne journée à toi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Höfudlausn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Höfudlausn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Poésie-
Sauter vers: