Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Croyance, le contraire de la foi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
geveil
Actif
Actif


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Croyance, le contraire de la foi   Mer 11 Avr - 8:08

Croyance et foi

Le savoir diffère de la croyance en ce qu’il est ouvert, la réponse à une question fait surgir mille autres questions. La croyance est fermée, le croyant interdit qu’on mette le dogme en questions et à la limite, c’est lui qui vous soumet à la question (allez voir sous l’inquisition). S’il accepte, parce qu’il est bon bougre, il a réponse à tout. Poussé dans ses retranchements, il invoque le mystère. Le croyant est psychologiquement fragile, il a besoin d’être conforté dans sa croyance en faisant des adeptes. Il est fermé à l’épreuve du réel et l’interprète à sa façon. Il a peur et en quelque sorte il est ligoté par sa peur.
Je dirais même que la croyance est le refuge de ceux qui ont peur parce qu'ils n’ont pas la foi. La foi est en effet pour moi, affaire de confiance, profonde, totale en la vie.
La croyance a toujours un objet, la foi n’en a pas, elle vient de l’intérieur. Vous me direz que la croyance aussi vient de l’intérieur. Oui, mais elle a un objet qui vient de l’inconscient. Dieu, par exemple, est le substitut du père, c’est une réponse à l’angoisse de la solitude, du vide laissé par le père disparu (réellement ou symboliquement).
La croyance vient pour combler un vide, un attachement à l’enfance. La foi par contre accepte la solitude, mais elle émane d’une grande puissance de vie et elle emplit la solitude. C’est en quelque sorte, le plein dans le vide.
Là où il y a foi, il y a absence de peur.
Le réel est ce qui reste quand on a laissé derrière soi toute croyance.
Nous venons de voir que la croyance et la foi diffèrent, l’une est une réponse à la peur, l’autre une curiosité insatiable, un appétit de vivre. Mais paradoxalement, elles diffèrent et pourtant elles sont de même nature. La foi est aussi une croyance mais une croyance à l’état pur, une croyance sans objet. La croyance serait en quelque sorte un point qui se déplace entre la superstition et la foi. La croyance et la foi diffèrent en ce qu’elles sont séparées comme deux points, qui sont de même nature, mais qui diffèrent parce qu’ils sont distants l’un de l’autre. Comme un point sur une droite, la foi serait une croyance à l’infini c’est-à-dire une croyance en rien ou une croyance en tout, comme on voudra, selon qu’on est pessimiste ou optimiste.
Pour prendre une autre image, les croyances sont comme des îles. Je suis libre de passer d’une île à une autre encore faut-il que je sache nager et que je sois assez résistant pour tenir la distance. Si c’est le cas, je concrétiserai ma liberté, sinon je resterai sur l’île. Nous sommes le plus souvent plusieurs sur une île. Un jour l’un d’entre nous s’exclame: “et s’il y avait d’autres îles par delà l’horizon?” Beaucoup répondront “mais non, il n’y a qu’une île, la nôtre!” parce qu’ils sont peureux ou paresseux. D’autres diront “peut-être” et partiront. Ceux qui sont partis, à force d’aller d’île en île, prendront des forces, de la technique, de la confiance et un jour, ils n’auront plus envie d’une île, ils prendront leur plaisir à nager, ils seront libres, comme des dauphins. Ceci dit, ceux qui restent sur l’île peuvent l’embellir, ( les cathédrales, les livres, les symphonies, les peintures d’inspiration religieuse) et peut être sans le vouloir, en inciter d’autres à chercher de nouvelles îles. De ce fait, je respecte ceux qui pensent qu’il n’y a pas d’autre île que la leur, parce que je respecte leur peur ou leur faiblesse. Pourquoi mettent-ils tant d’énergie à ne pas voir leur faiblesse et trouvent-ils assez de force pour tuer ceux qui ne pensent pas comme eux? En tentant de respecter la fragilité de l’homme, son équilibre, je tente d’amener les croyants à prendre conscience de ce qui les motive, de leur peur. S’il n’y a rien à faire, qu’il ne veulent décidément pas quitter leur île, j’abandonne, mais s’ils veulent me tuer, je ferai ce qu’il faut pour les mettre hors d’état de nuire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Croyance, le contraire de la foi   Mer 11 Avr - 11:42

En fait tu décris une différentiation psysiologique fondamentale. La partie du cerveau qui est dédiée à la foi, ou qui la crée, n'est pas la même que celle dédiée à la croyance. La foi n'a pas d'objet et on peut avoir foi en ce qu'on veut, en qui on veut. Il y a donc une partie du cerveau dont je ne me rappelle jamais le nom, dont l'activité plus ou moins grande se traduit par une foi plus ou moins grande : selon la quantité de substances chimiques dégagées, notre foi est plus grande. Par contre je n'ai rien lu sur le fait de pouvoir ou pas controler ce débit.
En gros, j'avais lu dans cerveau et psycho que l'être humain n'avait pas vraiment de pouvoir sur sa foi, que son cerveau était plus ou moins modelé pour elle, et il l'attache à ce que bon lui semble (généralement, un dieu, génralement, celui de ses parents). Effectivement, la croyance n'est par contre qu'une opinion, un ensemble d'éléments qu'on associe à notre vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atil
Visiteur
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Croyance, le contraire de la foi   Mer 11 Avr - 14:40

En quoi a-t-on foi ?
En la vie ?
Alors la foi a un objet.
Do,c c'est une croyance.

Ou alors on appelle "foi" ce qui est ouverture d'esprit, curiosité, envie d'avancer et de chercher à comprendre et à explorer, sans à-priori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cerclosophie.tk
abeona
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : Maine et Loire
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: croyance et foi   Ven 13 Avr - 10:56

Il y a une grande différence entre la croyance et la foi religieuse dynamique. La différence ne vient pas du dieu auquel on croit. Elle vient de l'implication du sujet. On parle de foi vivante. La foi vivante est la contribution de l'homme à sa propre croissance, elle le rend maître de soi-même.
La foi est exercée par expérience, non par crédulité. Elle transforme l'expérience en religion.
On pourrait dire qu'elle joue le rôle des voiles sur un bateau.
Elle est une sorte de passeport vers la survie de l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autocoaching.over-blog.com/
Cioran
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Croyance, le contraire de la foi   Ven 13 Avr - 16:04

Ou alors, une prépondérence du cerveau à vouloir croire en quelque chose qu'il ne veut pas expliquer, ou à ne pas vouloir expliquer ce qu'il veut croire. En gros, une lésion détruit cette partie du cerveau et le sujet ne croit plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Junius Brutus
Fidéle
Fidéle
avatar

Nombre de messages : 480
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Croyance, le contraire de la foi   Ven 13 Avr - 17:11

Mais quelle mauvaise langue ce Cioran Evil or Very Mad

Cela dits je suis d'accord avec lui Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abeona
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : Maine et Loire
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: cerveau   Sam 14 Avr - 9:53

Le cerveau est l'organe du psychisme. En tant que tel, il est au service de l'homme dont il est l'organe. Comme ses mains ou ses pieds.
Je voudrais bien voir mes pieds m'obliger à aller où je ne veux pas aller !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autocoaching.over-blog.com/
Dalaha
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 49
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Croyance, le contraire de la foi   Dim 15 Avr - 2:03

Smile


abeona a écrit:
Il y a une grande différence entre la croyance et la foi religieuse dynamique. La différence ne vient pas du dieu auquel on croit. Elle vient de l'implication du sujet. On parle de foi vivante. La foi vivante est la contribution de l'homme à sa propre croissance, elle le rend maître de soi-même.
La foi est exercée par expérience, non par crédulité. Elle transforme l'expérience en religion.On pourrait dire qu'elle joue le rôle des voiles sur un bateau.
Elle est une sorte de passeport vers la survie de l'âme.


Smile ..Je suis assez d'accord avec toi ..Mis à part sur ce que j'ai remis en gras, car dans mon idée, c'est par les expériences répétées, approfondies, et étendues que la foi se renforce . Wink


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-ailleurs.actifforum.com/
abeona
De passage
De passage
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : Maine et Loire
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: elle transforme l'expérience en religion   Dim 15 Avr - 7:40

Je veux dire que la foi vécue nous "relie", du latin "religere", à Dieu sans doute mais surtout à autrui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autocoaching.over-blog.com/
musichien
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 24
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Croyance, le contraire de la foi   Dim 15 Avr - 7:45

Attention, on ne sait pas trop si l'étymologie est relegere (relire) ou religere (relier). Very Happy
M'enfin religere est plus probable... pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Croyance, le contraire de la foi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Croyance, le contraire de la foi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Se syndiquer pour un travailleur chrétien,n'est-ce pas contraire à la foi?
» Le contraire d'une vérité
» La theorie de l'evolution - On a prouvé le contraire
» la notion d'acte contraire
» Exprimer une opinion contraire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Spiritualité-
Sauter vers: