Genèse : Forum libre de discussions

Un forum de discussion libre sur divers sujets et ouvert à tous, axé sur le savoir.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bouquet de silhouettes

Aller en bas 
AuteurMessage
Nitschewo
Visiteur
Visiteur


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Bouquet de silhouettes   Mer 4 Avr - 0:09

Toute une ville de désert
en marche
dans le sillage des poussières
et la promiscuité du pas

Crevé d’étoiles
sous les corps vacants
l’imbrication des sueurs
du vivre atomique

Emplir la voix
à l’orbite d’un silence

Au bétail de l’idée
se prêter au vide
Funambule
à vivre de géant
je vous entends au tremblement
de l’ombre
de cépée en cépée

D’être ne fut qu’un geste
Une chaleur dans la foule

D’après
le saisissement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prométhée
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Bouquet de silhouettes   Mer 4 Avr - 1:58

J'ai une question par rapport à la composition. Fais-tu cela instinctivement, sans que la plume s'écarte du papier, ou prends-tu le temps de chercher tes mots?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nitschewo
Visiteur
Visiteur


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Bouquet de silhouettes   Jeu 5 Avr - 14:21

Ce n'est pas de l'écriture automatique si telle était ta question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prométhée
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Bouquet de silhouettes   Jeu 5 Avr - 15:01

Et bien voilà. Merci.
Si elle n'est pas automatique, tu as opté pour une construction.

En fait, je tentes de pofinner mes critiques poétiques, et pour ce faire, j'ai besoin de savoir comment la personne écrit.

Alors alors...
Je vais pas faire une étude de forme:
1. Je sais que tu n'aimes pas.
2. La forme est plutôt absente (c'est en celà un style poétique contemporain)

Je vais donc faire une étude de contenu.
Bien sûr, mon interprétation, comme tu t'en doutes par ce que j'ai dit dans mes messages (entre-nous, j'ai dit pas mal de truc qui ne servait à rien), ne sera pas forcément la tienne.

Une certaine recherche 'thermique': désert, étoile, chaleur, atomique, sueur, c'est un poème au 'sang chaud', sans aucun doute ce que tu voulais mettre en avant, pour lui donner son 'sens'.

Marche, geste, corps, foule: On sent que les 'êtres humains remplissent' un rôle 'd'automate'. D'ailleurs, tu ne décris pas de sentiment, mais bien plutôt des états.

Voilà, je m'arrête là.
J'espère ne pas avoir fait trop de dégâts.
En procédant ainsi, je finis par apprécié ta création 'brûlante'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozimandias
Visiteur
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Aucune
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Bouquet de silhouettes   Jeu 12 Avr - 14:13

J'ajouterais seulement à la critique de Prométhé que, l'excé de coupures et le lien difficile entre chaque vers renforce le côté automatique.
A première vu ce n'est pas très agréable, mais ensuite on s'y fait vite.

J'aimerais tes lumière sur la chute car j'ai franhcement rien compris, sauf si justement l'incrompréhention doit être inérente au sens de la chute. ( je me cromprends mal tout d'un coup XD )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nitschewo
Visiteur
Visiteur


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Bouquet de silhouettes   Ven 13 Avr - 0:22

à quoi bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prométhée
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Bouquet de silhouettes   Ven 13 Avr - 11:02

A quoi bon mettre ton poème si tu ne réponds pas aux questions que l'on te pose à son sujet? Tu préfère aucun commentaire? Dis-le alors, j'efface tous les miens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nitschewo
Visiteur
Visiteur


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Bouquet de silhouettes   Sam 14 Avr - 14:40

mais quelle est la question ? Celle-ci : "J'aimerais tes lumière sur la chute car j'ai franhcement rien compris, sauf si justement l'incrompréhention doit être inérente au sens de la chute. ( je me cromprends mal tout d'un coup XD )" ?
Fais comme bon te semble, je ne suis pas à tes ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prométhée
Fidéle
Fidéle


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Bouquet de silhouettes   Dim 15 Avr - 3:50

'J'aimerais tes lumière sur la chute car j'ai franhcement rien compris, sauf si justement l'incrompréhention doit être inérente au sens de la chute. ( je me cromprends mal tout d'un coup XD )'

Je pense que d'après le saisissement, qui est la chute, a un sens très clair:

Le saisissement est une sensation causée par le froid. C'est donc tout naturellement que Niet finit peut-être inconsciemment par cette antithèse qui contraste avec l'enchaînement thermique qui précède. Par cette chute, Niet polarise son poème où l'on retrouve deux extrémités conséquentes de sensations thermiques.

De plus, cette chute ne prend que deux lignes, de là une différence majeure: Un long poème brûlant qui finit par une chute froide et sèche, 'd'après le saisissement'.

Voilà voilà...
'Fais comme bon te semble, je ne suis pas à tes ordres.'
Pas besoin de s'énerver.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bouquet de silhouettes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bouquet de silhouettes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» silhouettes d'enfants ..
» un petit bouquet de débutant
» Un beau bouquet de fleurs !
» "Armé de mon bouquet de fleurs que je tenais sous le bras" : est-ce une métaphore ?
» L'AVENT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genèse : Forum libre de discussions :: Les rubriques du savoir :: Poésie-
Sauter vers: